Maison Archéologie & Ethnologie, salle 304F du LESC (3e étage)
21, allée de l’Université, Nanterre

Ateliers Chantiers: autour d'un exercice proposé par Emmanuel Grimaud

Télécharger au format iCal
Atelier « chantiers »

Vendredi 19 Avril 2019 10:30 - 13:00

chantiers 19avrilAutour d'un exercice proposé par Emmanuel Grimaud

Anthropologue, fais-toi peur. Cartographier une zone d'inquiétante étrangeté (ou dessine-moi une vallée de l'Etrange)


“Il y a de redoutables zones d’ombre au bord de nos chemins quotidiens.”
H.P. Lovecraft, La chose sur le seuil (The thing on the doorstep)

L'exercice qui suit part de l'hypothèse qu'un terrain ne révèle sa substance, ce dont il est le cas-limite, qu'une fois identifiés sa zone d'étrangeté, son potentiel d'inquiétude épistémologique, pour la discipline, pour soi, pour les autres. Autour de quelle zone trouble gravitons-nous, dans quelle 'vallée de l'étrange' ?

De quel nouveau rapport aux choses ou possibilité inédite non envisagée jusqu'ici suis-je en train de me faire le représentant ? L'exercice vise à nous révéler à nous-mêmes cette zone trouble qui n'est pas forcément constituée par des choses tangibles mais des inconnues, des impensables, des angles morts, des limites perceptives.

On cherchera donc à identifier d'abord de quoi son terrain est l’expérience-limite ou la foule de petites expériences-limites dont il est le lieu et dont on pourra s'amuser dans un premier temps à faire l'inventaire pour soi-même (sans limite de limites, elles peuvent être physiques, mentales, sensorielles, sociales, politiques, écologiques, etc.).

Dans quelle étrange vallée me suis-je aventuré-e, de quoi est-elle composée ? On tentera de cartographier cette zone trouble de manière libre, par des ébauches de cartes mentales et, pourquoi pas, par des croquis ‘subliminaux' (tapisser son bureau avec éventuellement).

Et on cherchera ensuite dans ces croquis, celui qui contient tous les autres, sa 'vallée de l'étrange' à soi ou celui qui représente bien tel terrain particulier.

Puis-je figurer cette zone trouble dans une courbe (à la façon de Mori, croquis ci-contre), l'incarner dans une forme géométrique, une forme monstrueuse ou est-elle irreprésentable ?

À partir des cas des participants, on cherchera à répondre ensuite collectivement à la question : chaque zone trouble a-t-elle un comportement qui lui est propre ou qui différerait de celles expérimentées par d'autres ailleurs ? Les vallées de l'étrange se constituent-elles à partir d'éléments ou de fragments d'expériences si éclectiques qu'on ne pourra jamais en arrêter la liste ou ont-elles des conditions d'émergence, des règles ou des composantes (visibles et invisibles) qui leur seraient propres ?

Les participants sont invités à venir à la séance avec leur propres croquis et/ou cartes mentales, de préférences préparées sur clé usb pour la mise en commun.

 

 




L’objectif de cet atelier est de créer un espace de travail, de réflexion et de discussion bienveillante autour des travaux en cours des chercheurs et chercheuses du laboratoire, confirmé-e-s ou doctorant-e-s. Il s’agit d’offrir un espace de discussion souple, adapté aux besoins et aux envies de chacun-e.

Depuis 2017-2018, l’atelier « chantiers » propose une nouvelle formule qui vise à expérimenter collectivement des formats d’écriture.

Pour chaque séance, un « meneur de jeu » est invité à transformer une obsession, un problème d’écriture ou un problème théorique, en une proposition d’exercice d’écriture : comment écrire un texte dont les notes de bas de page peuvent se lire indépendamment du texte ? Comment faire un portrait à la manière de Toni Morrison ? À quoi ressemblerait un texte en volutes ? Quels seraient les effets d’un texte sans ponctuation ?

Chaque séance est organisée autour d’une proposition/consigne d’écriture à laquelle les participants répondent à partir de leurs matériaux, ou en retravaillant un texte déjà écrit.
Appel, donc, à tous les meneurs de jeu potentiels qui souhaiteraient imaginer une proposition à partir de leurs propres préoccupations.

Nous reprécisons à l’attention des doctorants qu’ils sont plus que bienvenus, aussi bien à se proposer comme discutants pour un ouvrage, faire une proposition d’écriture, ou tout simplement comme participants fidèles et motivés.

Atelier organisé par Carolina Kobelinsky, Christine Jungen et Sarah Carton de Grammont

 

Calendrier 2018-2019

9 nov. 2018 : Atelier Chantiers: autour de l'Atlas CréaLab ()

11 janv. 2019 : SÉANCE REPORTÉE Atelier Chantiers: Mélancolies de....

19 avril 2019 : Ateliers Chantiers: autour d'un exercice proposé par Emmanuel Grimaud (séance initialement prévue le 29 mars)

10 mai 2019 : Atelier Chantiers: 4e séance

 

Calendrier 2017-2018

22 nov. 2017 : Atelier Chantiers: autour d'une proposition de Jean-Michel Beaudet ()

15 déc. 2017 : Atelier Chantiers : autour d'un texte d'Adeline Herrou ()

22 février 2018 : Chantiers - Autour d'un texte de Sarah Carton de Grammont ()

9 mars 2018 : Atelier Chantiers: autour d'un texte d'Emmanuel Grimaud ()

15 juin 2018 : Atelier Chantiers : "Je me souviens" - anticipation et nostalgie (à partir d'une proposition d'Adeline Herrou)

 

Calendrier 2016-2017

4 nov. 2016 : Autour d'un article de Sandra Ly ()

13 janv. 2017 : Autour d'un texte de Carolina Kobelinsky ()

17 mars 2017 : Autour d'un texte de Christine Jungen ()

12 mai 2017 : Autour d'un texte de Baptiste Buob ()