Aurélie Helmlinger
Chargée de recherche
Directrice du CREM, sous-directrice du LESC
Prix de thèse du Musée du Quai Branly (2007)
Trinité-et-Tobago
Amérique
Chargée de recherche au CNRS
...

Conjugant une méthodologie classique (observation participante), enrichie de lectures et d'outils empruntés aux sciences cognitives (protocoles expérimentaux, analyses statistiques) repensés et adaptés à la démarche ethnomusicologique, Aurélie Helmlinger prend pour axe central le corps −social ou individu en performance− dans ses recherches sur les steelbands de Trinidad et Tobago: elle aborde tout autant la dimension sociale et politique des orchestres, que les questions de cognition musicale ou d’ergonomie instrumentale.

Elle a ainsi montré comment cette "jeune musique" profondément créole s’est inscrite dans l'histoire de la jeune nation, pétrie du double héritage (polyrythmique et symphonique, mais aussi des idéologies opposées) de la société post-esclavagiste qui l'a façonnée. Elle a envisagé simultanément la question de la mémorisation du répertoire, à mi-chemin entre traditions écrite et orale, le rôle de l'ergonomie instrumentale ou l’effet collectif de mimétisme.

Tant dans ses réflexions sur le rythme du calypso, terme désignant tout autant un type de chanson du carnaval de Trinidad et Tobago, que le rythme qui l'accompagne, que pour son étude comparative à large échelle de l’immense variété ergonomique des steelpans, idiophones mélodiques des steelbands, Aurélie Helmlinger reste résolument pluri-disciplinaire dans son approche.

Textes

Helmlinger, Aurélie. 2012. Pan Jumbie. Mémoire sociale et musicale dans les steelbands (Trinidad et Tobago). Collection « Hommes et musiques ». Nanterre: Société d’ethnologie.
Le pan jumbie, c'est tout autant un passionné de pan que l’esprit de cet idiophone mélodique issu de la récupération de bidons de pétrole. Emblématique des steelbands, orchestres de métallophones atteignant une centaine de musiciens à la saison du carnaval, le pan a été proclamé « instrument national » de Trinidad et Tobago, son pays d’origine. La métaphore de possession par une figure inquiétante de l’imaginaire — le jumbie — permet d’aborder la place ambiguë de ces orchestres dans la société, dans ses dimensions historique, politique et musicale. Expression d’une douloureuse mémoire sociale, celle de l’esclavage, elle conduit l’auteur à analyser l’excellente mémoire musicale observée dans ces groupes, malgré les nombreuses contraintes d’apprentissage.
Helmlinger, Aurélie. 2017. « Quand l’interprète guide l’ethnomusicologue. ». Culture et Recherche (135). Scènes de recherche.
Spielmann, Florabelle, Aurélie Helmlinger, Thomas Fillon, Guillaume Pellerin, Bob L. Sturm, Oded Ben-Tal, Elio Quinton et Joséphine Simonnot. 2017. « Zoom arrière. L’ethnomusicologie à l’ère du Big Data. ». Cahiers d’ethnomusicologie (30): 9‑28.
Helmlinger, Aurélie. 2017. « Apprendre le pan, apprendre à être à Trinidad et Tobago. ». Revue internationale d’éducation de Sèvres (75): 87-96. doi:DOI : 10.4000/ries.5959. http://journals.openedition.org/ries/5959#quotation.
Qu’apprend-on lorsque on s’initie à la pratique du pan, parfois également appelé steelpan ou steeldrum ? Comme toute pratique musicale, le jeu en steelband requiert une variété de compétences dans lesquelles le social, le musical et le cognitif (émotions, mémoire, motricité) s’imbriquent étroitement. Les connaissances musicales stricto sensu ne sont qu’une facette des domaines d’apprentissage développés par la pratique de la musique. L’article propose une vue d’ensemble des compétences apprises dans un steelband, en s’intéressant en particulier aux compétences musicales, sociales et politiques.
Helmlinger, Aurélie. 2016. « Compte rendu de : Monique Desroches, Monique Stévance et Serge Lacasse (éd.), Quand la musique prend corps (Montréal, Les Presses de l’Université de Montréal, 2014). ». Cahiers d’ethnomusicologie (29): 226-229. http://journals.openedition.org/ethnomusicologie/2606.
Helmlinger, Aurélie. 2014. « Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Topologie et diffusion du double tenor pan (Trinidad et Tobago). ». Anthropologie et Sociétés 38 (1): 139‑166. https://www.erudit.org/fr/revues/as/2014-v38-n1-as01471/1025812ar/.
Helmlinger, Aurélie. 2011. « “Pan Could Play Any Music”. L’appropriation De L’étranger Dans Le Répertoire Des Steelbands De Trinidad Et Tobago. ». In Musique Et Globalisation : Musicologie-Ethnomusicologie, Jacques Bouët et Makis Salomos (dir.) , 241-251. Paris: L’Harmattan.
Helmlinger, Aurélie. 2006. « Testing the Influence of the Group for the Memorisation of Repertoire in Trinidad and Tobago Steelbands. ». In Proceedings Of the 9th International Conference on Musical Cognition, Mario Baroni, Anna Rita Addessi, Roberto Caterina, et Marco Costa (dir.) , 1172-1175. Bologne: The Society for Music Perception & Cognition (SMPC) and The European Society for the Cognitive Sciences of Music (ESCOM).
Helmlinger, Aurélie. 2008. « Compte-rendu de : Jocelyne Guilbault, Governing Sound. The Cultural Politics of Trinidad’s Carnival Musics (Chicago, Chicago Studies in Ethnomusicology, 2007). ». Cahiers d’ethnomusicologie (21): 331-332.
Helmlinger, Aurélie. 2005. « Mémoire et jeu d’ensemble : la mémorisation du répertoire musical dans les steelbands de Trinidad et Tobago. ». Thèse de doctorat, Université de Paris-Nanterre.
Cette recherche traite de la mémoire musicale dans la compétition de steelbands du Panorama, qui rassemble des orchestres d'une centaine de personnes à la saison du carnaval. Elle cherche à expliquer comment des musiciens saisonniers, qui -jouent environ un mois par an, et parfois des débutants, sont capables de mémoriser et d'exécuter par coeur une pièce de type symphonique, avec de nombreuses contraintes techniques et à un tempo extrêmement rapide. La première partie expose le contexte ethnographique des steelbands, en analysant leur musique en relation avec le système social bipolaire caractéristique des Caraïbes. La seconde partie présente les observations de terrain relatives à la mémoire du répertoire, avec des développements particuliers sur l'image mentale et le jeu collectif. La troisième partie tente d'explorer plus profondément l'hypothèse d'une influence du paramètre collectif dans la performance., par le biais d'une expérience inspirée de la psychologie cognitive.

Enseignements

Chargée de cours à l’université de Bourgogne (2016)

Chargée de cours à l’université Paris 8 (2010-2012)

ATER à l’université Paris Nanterre (2007-2009)

Enseignante de steelband à la Cité de la Musique (2003-2012)

Ressources en ligne