Fabienne Wateau
Directrice de recherche
Habilitée à diriger des recherches
2006 Prix spécial du jury au 26ème Bilan du Festival ethnologique, Musée de l’Homme, Paris, pour "La canne à mesurer l’eau", film ethnographique, 28’, cellule audiovisuelle Cetsah-Cnrs, Paris .
2007  Prix spécial du jury au Festival du film de chercheurs, Nancy, 2008), pour "La canne à mesurer l’eau", film ethnographique, 28’, cellule audiovisuelle Cetsah-Cnrs, Paris .
2016-2019, Prime d’Encadrement Doctoral et de Recherche (PEDR)
Espagne, Portugal
Mondes lusophones, Europe, Méditerranée
Gestion de l'eau, Irrigation, Barrage, Conflit, Frontière, Cognition et mesures, Objets et sociétés, Espaces et politiques, Environnement et durabilité, Communs et pollution, Histoire de l'ethnologie
...

Fabienne Wateau est chercheur au CNRS depuis 2001. Elle a été membre de la Casa de Velázquez à Madrid (1997-1999), directrice de la revue Recherches en anthropologie au Portugal (2000-2005), directrice adjointe de la Maison des sciences de l’homme de Nanterre (Maison René-Ginouvès Archéologie et Ethnologie, 2008-2011) et coordinatrice des programmes d’échanges de doctorants avec l’université de Chicago et l’université UMASS Boston (2010-2012). Elle est membre de plusieurs comités scientifique et de lecture de revues française, portugaise et espagnole (Ateliers d’anthropologie, Arquivos da Memória, Ankulegi, Mélanges de la Casa de Velázquez), et elle enseigne au département d’ethnologie de l’université Paris Ouest Nanterre La Défense et au musée du quai Branly depuis 2006.

Sa thèse de doctorat soutenue en 1996 visait à soulever un paradoxe : pourquoi y a t-il des conflits pour l’eau dans une région regorgeant d’eau ? En choisissant la vallée humide du Rio Minho au nord-ouest du Portugal, où les communautés rurales pratiquent l’irrigation depuis plusieurs siècles, elle a renversé les approches techno-économiques habituelles qui font de la rareté de la ressource la cause majeure des conflits, et a montré comment les altercations saisonnières et régulières contribuaient ici à maintenir, à perpétuer et à moderniser la société étudiée. Elle a aussi assisté, avec l’entrée du Portugal et de l’Espagne dans l’Union européenne (1986), aux premiers effets des politiques agricoles de la Communauté européenne dans cette vallée transfrontalière, soit à la reconversion rapide d’un espace de minifundia et de polyculture vivrière irriguée en économie marchande de monoculture de vigne non irriguée.

Elle s’est ensuite intéressée aux effets de l’implantation d’un grand barrage dans une région aride de latifundia située au sud-est du Portugal, qui a conduit à l’engloutissement d’un village, à la réorganisation des espaces et des relations sociales à différentes échelles (locale, régionale, nationale, binationale entre le Portugal et l’Espagne, européenne) et au réajustement permanent des discours identitaires. Ayant pu suivre les habitants du village déplacé avant, pendant et après la construction du barrage, elle a analysé à la fois les processus de participation publique employés et les réactions de ses interlocuteurs, comme le devenir de ce grand investissement tant pour la région Alentejo, le pays, que pour l’Espagne voisine.

Fabienne Wateau s’intéresse par ailleurs à l’univers des objets qui compose nos sociétés. Elle mène notamment une recherche sur les systèmes de mesure métrique et non métrique en Péninsule Ibérique, en portant une attention particulière aux instruments de mesure de l’eau et autres objets de répartition du temps, de l’espace, des denrées et des ressources. Son propos est d’interroger les différences et les équivalences dans les manières de compter, de décompter ou de classer, pour dégager des logiques de représentation et comparer des schèmes de pensée. Elle questionne par cette entrée la durabilité de certains systèmes anciens de partage et de distribution de l’eau.

Elle travaille depuis peu sur la pollution des ressources communes (eau, terre, air) et la perception du risque, à partir d'un nouveau terrain situé au pied d'un complexe chimique. 

 

 

Responsabilités

Conseil scientifique du Simposio Ibérico Agroecología, Municipalismo y Desarrollo Rural, Lugo, 12-13 décembre 2014

Conseil scientifique du I et II Simposio Agroecología y gobernanza del agua, Lugo, 13-14 juin 2012 et 5-7 juin 2013

Autres
2016-2017 : Présidente Conseil Consultatif Disciplinaire (CCD) 20e section, Nanterre Paris Ouest

2014-2018 : Responsable d’axe de recherche au sein du lesc - umr 7186, Nanterre

2014-2018 : Membre suppléant de la Commission Mission et Colloque (comcit) du lesc - umr 7186, Nanterre.

Comité scientifique de la revue Culturas. Revista de Gestión Cultural, València (depuis 2013)

Comité de rédaction de la revue en ligne Ateliers d’anthropologie, Lesc, Nanterre (depuis 2010)

Conseil scientifique de la revue Ankulegi, Donastia, Espagne (depuis 2010)

Comité de rédaction de la revue Mélanges de la Casa de Velázquez, Madrid Espagne (2004-2014)

Membre du jury Labex Med pour le recrutement d’un « junior avancé » sur une chaire d’études sur la Méditerranée, Aix-en-Provence, (12/2015)

Membre de la commission de recrutement des membres, École des hautes études hispaniques et ibériques, Casa de Velázquez, (2004 & 2012-2013)

Jury au 31e Festival Jean Rouch, Maison des Cultures du Monde (2012) 

Enseignements

Cours « Hydropolitiques », M2 géographie pro (6h), Université Paris Ouest (depuis 2016)

Cours « Objets et sociétés », M1 (24h), Musée du Quai Branly/Université Paris Ouest (depuis 2016)

Cours « Objets et sociétés », L3 (30h), Musée du Quai Branly/Université Paris Ouest (depuis 2006)

Cours  « Antropologia e água(s)», M2 (24h), Universidade do Cabo Verde, Master de Cienciais Sociais, 13-24 mai 2013

Collectifs

  1. 2016-2017 : Porteur du projet scientifique Risques, perceptions et histoires de vie : approches socio-anthropologique du contexte Estarreja/Aveiro, Labex Driihm, Ohmi Estarreja (Financement Labex Driihm)
  2. 2016-2017 : Porteur du projet scientifique (avec Mónica Truninger pour le volet portugais) du PHC Pessoa, Campus France, pour le programme Transition sociale et environnementale : Alternatives et Communs (LESC/Instituto de Ciencias Sociais, Lisboa) (Financement PHC Pessoa, Campus France)
  3. 2015-2017: Co-Porteur du projet scientifique (2 ans) (avec Marie-Hélène Bacqué) Transition sociale et environnementale : Alternatives et Communs » (MAE/LESC/LAVUE/Universitat de València/Instituto de Ciencias Sociais Lisboa). (Financement MAE)
  4. 2011-2012 : Porteur du projet scientifique et administratif à l’international (2 ans) avec la UMASS Department of Anthropology de Boston (pour doctorants, post-doctorants et chercheurs) intitulé Henri Lefebvre, le rural, la ville et l’environnement aujourd’hui (en collaboration avec S. Mzorowski, M.-H. Bacqué, V. Milliot), Programme mobilité partenariat Région Ile-de-France. (Financement Région Ile de France)
  5. 2010-2013 : Montage du projet scientifique et administratif (3 ans) puis coordination logistique du programme à l’international Migration, Material Culture and Memory : Constructing Community in Mobile Worlds, Maison René-Ginouvès et The University of Chicago (en collaboration avec M. Dietler, M. Baussant, P. Rouillard). Programme Partner University Fund 15 décembre 2009. (Financement Partner University Fund)
  1. 2016-2020: Participation au programme SAWA, Savoirs autochtones Wayana-Apalaï, Labex Les passés dans le présent, Nanterre, coordonné par Valentina Vapnarsky et Eliane Camargo
  2. 2015- 2016: Participation au programme L’aqueduc du Galermi : vie et évolution d’un aménagement hydraulique du territoire syracusain, Labex Med, Aix-en-Provence, coordonné par Sophie Bouffier
  3. 2011-2012: Animation de la recherche et participation aux échanges entre la MAE/UMASS Boston
  4. 2010-2013: Animation de la recherche et participation aux workshops (10 par an) du programme d’échanges à l’international Migration, Material Culture and Memory : Constructing Community in Mobile Worlds,  Chicago Center in Paris, Paris.

ORGANISATION DE COLLOQUES, JOURNÉES D’ÉTUDES, ÉCOLES THÉMATIQUES

  1. 2017 : Co-organisation du colloque de clôture du programme de recherche « Transe-Ac, Transition sociale et environnementale : Alternatives et Communs », Université Paris Nanterre, 22-24 mars 2017 (avec M.-H. Bacqué, Adrien Krauz, Violaine Héritier-Salama)
  2. 2015-2017 : Montage, puis co-organisation des workshops et réunions du projet « Transe-Ac, Transition sociale et environnementale : Alternatives et Communs », Nanterre 2015, Lisbonne juin 2016, Valence septembre 2016, Paris mars 2017) (avec M.-H. Bacqué, M. Truninger, B. Santamarina).
  3. 2014-2015 : Montage, puis co-organisation du séminaire international « Durabilité, Alternatives et Sociétés », Casa de Velázquez, Madrid, 24 novembre 2014, 26 janvier et 23 mars 2015 (avec M.-H. Bacqué, A. Euzen, M. Truninger).
  4. 2012 : Co-organisation du workshop « Cultures of Cheating: Measure, Counting and the illusion of taking control of the social order », 12th Congrès EASA « Uncertainty and Disquiet », Nanterre, 11-13 juillet 2012 (avec A. Santos).
  5. 2012 : Co-organisatrice du Séminaire de recherche anglo-français en partenariat avec l’université de umass Boston, Boston, 22 -29 avril 2012 (avec M.-H. Bacqué et F. Dufaux).