Alain Breton
Directeur de recherche
honoraire
Belize, Guatemala, Mexique
Chiapas, Tzeltal, Baja Verapaz, K'iche'
Mésoamérique, Mayas, organisation sociale, tradition orale, ethnologie, ethnohistoire
...

Poursuivant l’étude des organisations sociales et des systèmes de représentation chez les Mayas, ses recherches portent sur différentes communautés paysannes indiennes des hautes terres du Chiapas mexicain (Tzeltal de Bachajon, Ch'ol de Tila et Tumbala) et du Guatemala (Achi de Rabinal-Cubulco-Tres Cruces, K'iche' de San Andrés Sajcabajá, Ixil de Nebaj). Elles s’intéressent aux thèmes suivants : organisations sociales et territoriales ; structures de l’habitat ; tenures foncières ; organisations socio-religieuses (système des charges et confréries) ; pratiques et discours rituels (guérison, mariage, culte des saints et culte des ancêtres) ; systèmes de représentation (de l’espace, du temps, des rapports entre pouvoir local et pouvoir central). Une grande importance est accordée à l’histoire (étude de la genèse et des transformations des formes communautaires au moment de la Conquête espagnole et durant la Colonie) et à l’ethnohistoire (traditions orales, mythologie et modes d’écriture de l’histoire à travers les textes de la littérature indigène : traduction et étude du « Rabinal Achi » d’après le manuscrit Pérez, analyse des titres de reconnaissance de terres et de légitimation politique, des récits de migration…).
Ces recherches combinent des travaux sur le terrain (expérience cumulée de 12 années au Mexique, au Guatemala, au Belize), et des travaux d’archives (dans plusieurs fonds : Espagne, Grande-Bretagne, France, Mexique, Guatemala) en vue d’études documentaires et cartographiques.
Il a participé en outre à plusieurs missions d’enquête et à la rédaction de rapports sur la violence faite aux populations indigènes du Guatemala et la question des réfugiés (1982, 1985).

His researches carry on the study of social organizations and systems of representation among the Mayas. They cover several peasant-indigenous communities from the highlands of Mexican Chiapas: Bachajon (Tzeltal); Tila-Tumbala (Chol); and Guatemala: Rabinal-Cubulco-Tres Cruces (Achi); San Andrés Sajcabajá (Quiché); Nebaj (Ixil), and are related to the following topics: social and territorial organizations, settlement pattern, landholding; political and religious organizations (civil-religious hierarchy, cargos, brotherhood); ritual practices and discourses (curing, mariage, cult of the saints and ancestor worship); representations of space and time; relations between local and central powers. Very important are in these studies the part of history (origin and transformations of social communities at the moment of Spanish Conquest and during the Colony) and the part of ethnohistory (oral traditions, mythology, and indigenous conceptions of history readable through the translation and analysis of literary texts as the « Rabinal Achi » (from the Pérez manuscript), and others as migration accounts, and titles dealing with land reconnaissance or political legitimation…)
These studies are supported by long-time ethnographic fieldworks (my cumulative experience holds some twelve years in the field in Mexico, Guatemala and Belize) and extensive researches in the archives (in Spain, Great Britain, France, Mexico, Guatemala) which represent an important source of documentary and cartographic materials.
Moreover, Alain Breton participate in several investigations, surveys and reports dealing with the situation of the indigenous populations facing the Guatemalan crisis and violence, the violation of ethnic and human rights, the question of refugees (1982, 1985).

Responsabilités

Membre du Conseil d'administration de la Société des Américanistes et du Comité de rédaction du Journal de la Société des Américanistes

Membre du Comité de rédaction de la revue Ateliers d'anthropologie

Membre du Conseil d'administration de la Société d'ethnologie

Directeur de la collection « Recherches américaines » au sein de la Société d'ethnologie