Antoinette Molinié
Directrice de recherche
émérite
Pérou, Espagne
Pérou, Bolivie, Andes, Espagne, Andalousie
Pérou, Andalousie, rituels, néo-Indiens
...
Antoinette Molinié s’est consacrée à l’étude des sociétés traditionnelles des Andes. Dans un premier temps, lors d’enquêtes au Pérou dans la région de Cuzco et dans la vallée de Chancay, puis en Bolivie à Ambana, elle a mis en évidence les modalités d’insertion des communautés andines traditionnelles dans l’économie de marché. À la suite de plusieurs enquêtes ethnographiques, elle a mené des recherches sur la représentation de l’espace et sur des modalités du rituel, comme les procédés par lesquels celui-ci s’institue en mémoire de longue durée et en historicité spécifique, les rapports qu’entretiennent action rituelle et exégèses, les systèmes de transformations du rapport mythe/rite entre hautes et basses terres. Ces travaux ont pris une dimension comparative grâce à des enquêtes menées en Espagne, d’abord dans La Mancha puis en Andalousie où elle travaille actuellement. Ce laboratoire comparatif transatlantique lui a permis de dégager les mécanismes d’ethnogenèse de rites amérindiens, soit leur diachronie à travers des données synchroniques espagnoles et andines, d’approfondir le concept de sacrifice à partir de son fonctionnement différentiel dans les jeux taurins, de mettre en valeur la cohérence de chacun des deux systèmes de pensée à travers les exégèses des rites de la Fête-Dieu.

Elle a ensuite repris ces chantiers théoriques en utilisant des données de l’ontogenèse et des concepts freudiens. Ceux-ci ont été mis à l’épreuve dans l’analyse de faits culturels précis comme le privilège accordé par la culture andine aux opérations de médiation, tant dans le rite que dans l’organisation de l’espace, l’esthétique et la représentation du corps. C’est ainsi que la contradiction entre action rituelle et exégèses observée dans une cérémonie de la Mancha a trouvé un sens grâce aux concepts freudiens de déni et de dénégation. Aujourd’hui c’est avec cet outillage psychanalytique qu’elle aborde les célébrations religieuses andalouses, dont les enchaînements dans le calendrier rituel forment, selon ses hypothèses, un déploiement du triangle œdipien.

Par ailleurs, Antoinette Molinié a mené une recherche sur les nouvelles formes de néo-indianité liées au New Age, plus particulièrement au Cuzco où se développe un néo-incaïsme suggérant une ethnogenèse en cours.

Elle a été responsable d’un observatoire de l’archivage de matériaux ethnographiques regroupant huit expériences complémentaires (en France, en Andalousie, en Grèce, à Madagascar, au Sénégal et au Mali). Il s’agissait, au travers de cas concrets, de dégager les conditions d’une systématisation de l’archivage de données de terrain.

Antoinette Molinié a enseigné au département d’ethnologie de l’université Paris Ouest, à l’École nationale des Beaux-Arts et à la Casa de América de Madrid.

Elle a été membre du Comité national du CNRS (1995-2000) et présidente de la commission des spécialistes (20e section) à l’université Paris X (2000-2006).

Responsabilités

Membre du Comité national du CNRS de 1995 à 2000

Président de la Commission des spécialistes section 20 à l'université Paris X-Nanterre de 2000 à 2006

Membre du Conseil scientifique de la Casa de Velázquez de 2004 à 2007

Membre actuel du Comité d'administration de la Société des américanistes

Membre actuel du Conseil scientifique du Labex Corail

Membre actuel du Comité d'éthique du CNRS (COMETS)

Membre actuel du comité de rédaction du Journal de la Société des américanistes

Expertise du dossier de candidature de la Bolivie au Patrimoine Immatériel de l'Humanité (UNESCO) en 2003

Nombreuses expertises pour l'ANR et pour le musée du quai Branly

Textes

Molinié, Antoinette. 2016. La Passion selon Séville. Paris: CNRS Éditions.
Molinié, Antoinette et Jacques Galinier. 2013. Los neo-indios. Una religión del tercer milenio. Quito: Abya Yala.
Galinier, Jacques et Antoinette Molinié. 2013. The Neo-Indians. A Religion for the Third Millenium. Boulder: University Press of Colorado.
Molinié, Antoinette, Raymond Jamous et Jean-Pierre Albert, dir. 2013. Figures et substituts de saints. La fabrique rituelle. Archives de sciences sociales des religions 161. s.l.: s.n.
Molinié, Antoinette. 2017. « Respuesta a la encuesta. ». Revista de Estudios Taurinos (40): 177-180.
Molinié, Antoinette, Raymond Jamous et Jean-Pierre Albert. 2013. « Introduction. ». Antoinette Molinié, Raymond Jamous, et Jean-Pierre Albert (dir.) . Archives de sciences sociales des religions (161). Figures et substituts de saints. La fabrique rituelle: 165-174. International.
Molinié, Antoinette. 2013. « Les deux corps de la Reine et ses substituts. ». Archives de sciences sociales des religions (161): 269-291. International. doi:10.4000/assr.24980. https://assr.revues.org/24980.
Nous étudions comment une divinité se présente sous une figure de reine et les procédés par lesquels est construite sa souveraineté. Les opérations de dédoublement et de substitution permettent à la Virgen del Rocío (Andalousie) de régner sur un vaste territoire. Sa translation célébrée tous les sept ans dédouble cette « Reine » (« Reina ») habillée pour l'occasion en « Bergère » (« Pastora »). Cette cérémonie trace le premier niveau de sa suzeraineté, celui du voisinage. Le pèlerinage annuel au sanctuaire de la Virgen del Rocío mobilise une centaine de confréries venues de toute l'Espagne. Chacune d'elles transporte, dans un char à bœufs en argent, son simpecado (« sans péché »), un étendard traité comme réplique de la divinité. À leur arrivée au sanctuaire, après plusieurs jours de voyage, ces substituts portés par les confréries, font acte d'allégeance à la Reine. Leur hiérarchie est déterminée par l'ancienneté des confréries qui les détiennent. Ils configurent ainsi le deuxième niveau de suzeraineté de la Vierge Reine : traditionnellement celui de l'Andalousie, aujourd'hui celui de contrées espagnoles de plus en plus lointaines. Par ailleurs certains objets manipulés pour le culte de la Virgen, et d'autres ayant bénéficié du contact avec son image, communiquent le pouvoir de celle-ci à leurs propriétaires. Enfin, à travers son image virtuelle transmise chaque année par la télévision à l'occasion de son pèlerinage, la Virgen del Rocío atteint le monde entier. Nous identifions les opérations (analogie, substitution, identification, équivalence, métaphore, métonymie) qui déterminent les différents niveaux de vassalité à cette Vierge souveraine. Enfin, en rapprochant le dédoublement de son corps des « deux corps du Roi » tels qu'ils sont identifiés par Kantorowicz, nous proposons de considérer cette divinité royale comme gemina persona.
Molinié, Antoinette et Geoffrey Bodenhausen. 2013. « On Toxic Effects of Scientific Journals. ». Journal of Biosciences 38 (2): 189-199. International. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23660653.
The advent of online publishing greatly facilitates the dissemination of scientific results. This revolution might have led to the untimely death of many traditional publishing companies, since today’s scientists are perfectly capable of writing, formatting and uploading files to appropriate websites that can be consulted by colleagues and the general public alike. They also have the intellectual resources to criticize each other and organize an anonymous peer review system. The Open Access approach appears promising in this respect, but we cannot ignore that it is fraught with editorial and economic problems. A few powerful publishing companies not only managed to survive, but also rake up considerable profits. Moreover, they succeeded in becoming influential ‘trendsetters’ since they decide which papers deserve to be published. To make money, one must set novel trends, like Christian Dior or Levi’s in fashion, and open new markets, for example in Asia. In doing so, the publishers tend to supplant both national and transnational funding agencies in defining science policy. In many cases, these agencies tend simply to adopt the commercial criteria defined by the journals, forever eager to improve their impact factors. It is not obvious that the publishers of scientific journals, the editorial boards that they appoint, or the people who sift through the vast numbers of papers submitted to a handful of ‘top’ journals are endowed with sufficient insight to set the trends of future science. It seems even less obvious that funding agencies should blindly follow the fashion trends set by the publishers. The perverse relationships between private publishers and public funding agencies may have a toxic effect on science policy.
Molinié, Antoinette. 2012. « Ethnogenèse du New Age andin : à la recherche de l’Inca global. ». Journal de la Société des américanistes 98 (98-1): 171-199. International. doi:10.4000/jsa.12192. https://jsa.revues.org/12192.
Ethnogenèse du New Age andin : à la recherche de l’Inca global. Nous observons au Pérou l’émergence d’une culture originale à partir de deux corpus : celui des Andins, fruit d’un alliage entre la culture préhispanique et le christianisme, et celui du mouvement New Age introduit par le tourisme mystique. La fusion de ces deux matrices donne lieu à des créations rituelles qui sont ici décrites et analysées. À travers un travail ethnographique, nous avons identifié des procédés d’invention de cette nouvelle tradition. Les néo-Incas ont donné une dimension préhispanique impériale à quelques cultes indigènes. L’Indien étatique a servi de figure d’autochtonie à la nation péruvienne. Les New Agers ont repris ces représentations néo-indiennes sur lesquelles ils ont greffé leurs concepts. La mondialisation d’une tradition est ainsi présentée non pas au travers de débats théoriques sur la globalisation des cultures, mais par l’analyse de données ethnographiques.
Molinié, Antoinette. 2017. « La Corrida de Resurección como significado del toreo. ». In Tauromaquia. Historia, arte, literatura y medios de communicación en Europa y América, Ossorio Halcón-Alvarez, Fátima Ossorio, et Pedro Romero de Solís (dir.) , 227-242. Séville: Fundación de la Real Maestranza de Caballería de Sevilla / Fundación de Estudios Taurinos / Universidad de Sevilla.
Molinié, Antoinette. 2016. « The Invention of the Andean New Age : The Globalization of the Tradition. ». In New Age in Latin America. Popular Variations and Ethnic Appropriations, Renée De La Torre, Cristina Gutiérrez Zúñiga, et Nahayeilli Juarez Huet (dir.) , 291-315. Leiden/Boston: Brill.
Molinié, Antoinette. 2016. « Le messianisme andin dans l’ordre libéral : la mondialisation de la tradition. ». In Processus de légitimation entre politique et religion: approches historico-culturelles et analyses de cas dans les mondes européen et extra-européen, Silvia Mancini et Raphaël Rousseleau (dir.) , 213-234. Paris: Beauchesne.
Molinié, Antoinette. 2013. « La invención del New Age andino. ». In Variaciones y apropiaciones latinoamericanas del New Age, Renée De La Torre, Cristina Gutiérrez Zúñiga, et Nahayeilli Juarez Huet (dir.) , 285-307. Mexico: Publicaciones de la Casa Chata.
Molinié, Antoinette. 2013. « Le retour des vaincus : la ville impériale des néo-Incas. ». In Au miroir de l’anthropologie historique: mélanges offerts à Nathan Wachtel, Juan Carlos Garavaglia, Jacques Poloni-Simard, et Gilles Rivière (dir.) , 347-364. Rennes: Presses universitaires de Rennes.
Molinié, Antoinette. 2012. « El toro y el condor en lidia : una corrida en los Andes peruanos. ». In Ritos y símbolos en la tauromaquia: en torno a la antropología de Julian Pitt-Rivers, Patricia Martínez de Vicente (dir.) , 237-260. Barcelona: Ediciones Bellaterra.
Molinié, Antoinette. 2012. « L’argent sauvage : représentations andines de la monnaie. ». In Monnaie antique, monnaie moderne, monnaies d’ailleurs. Métissages et hybridations, Bernard Formoso et Patrick Pion (dir.) , 175-187. Colloques de la MAE - Maison Archéologie & Ethnologie, René-Ginouvès 8. Paris: Éditions de Boccard. http://www.deboccard.com/fr/category/11248-Produit-9782701803166.html.

Enseignements

Chargée de cours à l'université Paris Nanterre de 1991 à 2011

Chargée de cours à la Casa de América (Madrid) de 1992 à 2002

Collectifs

Responsable de l'ACI "Le terrain et son archivage" de 2004 à 2007