Laure Assaf
Jeune docteure
ATER, EHESS master d'anthropologie EHESS
Jeunesses arabes d'Abou Dhabi (Émirats arabes unis). Catégories statutaires, sociabilités urbaines et modes de subjectivation.
Franck Mermier
13/01/2017
Emirats arabes unis
Péninsule Arabique, Golfe, Monde arabe
jeunesse, hiérarchies sociales, ville, subjectivité, intimité
...

Responsabilités

Membre du comité de rédaction de la revue Terrain

Rédactrice en chef du blog "Carnets de Terrain" : https://blogterrain.hypotheses.org/

Co-auteure du texte de la création artistique "Ana Lughati /Je suis ma Langue" (projet Trance-Forms, programme culturel franco-émirien)

Missions de recherche auprès de l'Agence France-Muséums (Louvre Abu Dhabi)

Textes

Assaf, Laure et Sylvaine Camelin, dir. 2017. Shopping malls : l’avènement de la modernité ?. Vol. numéro thématique. Ateliers d’anthropologie 44. Nanterre: Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative. http://journals.openedition.org/ateliers/10362.
Si le concept des shopping malls émerge aux États-Unis dans les années d’après-guerre, il rencontre un essor qui ne semble pas se démentir, sous une organisation générale toujours identique mais dont la forme est déclinée selon les époques et les emplacements. Dans un premier temps adossé à la notion de modernité telle qu’elle est conçue en Occident dans l’entre-deux guerres, le shopping mall va peu à peu s’affranchir de ce contexte. Pensés de manière concomitante au développement urbain, ces espaces commerciaux constituent un objet d’étude particulièrement pertinent pour comprendre les évolutions des villes et les modes de fréquentation et de ségrégation de l’espace urbain dans le monde. Les huit contributions de ce recueil interrogent donc ces lieux particuliers que sont les shopping malls, tant du point de vue de leur conception et de leurs évolutions, que des usages qui en sont faits, et des pratiques de consommation ou des formes de sociabilité qu’ils génèrent.
Assaf, Laure et Sylvaine Camelin. 2017. « Introduction. ». Laure Assaf et Sylvaine Camelin (dir.) . Ateliers d’anthropologie (44). Shopping malls : l’avènement de la modernité ?. http://journals.openedition.org/ateliers/10365.
Ce numéro est né de nombreuses discussions portant sur la place et les usages des malls dans les pays du Golfe, nos terrains de recherche respectifs, et de la volonté d’élargir notre réflexion au-delà de cet espace de connaissance. Afin d’enrichir les échanges, nous nous sommes rapidement accordées sur l’intérêt de croiser plusieurs disciplines. Dans les huit articles que rassemble ce volume, on trouvera des approches d’anthropologue, de géographe, d’urbaniste, de sociologue et d’historien. U...
Assaf, Laure. 2013. « Espaces vécus et imaginés des rencontres amoureuses aux Émirats arabes unis. ». EchoGéo (25). International. 461242. doi:10.4000/echogeo.13538. http://echogeo.revues.org/13538.
Les relations amoureuses des jeunes adultes dans les Émirats arabes unis, qu’elles soient vécues ou fictives, prennent souvent une dimension spatiale importante. L’espace récent des villes émiriennes cristallise en effet des normes sociales renforcées par la cohabitation de populations variées. Des parkings aux shopping malls, les jeunes adultes mobilisent les possibilités des lieux pour s’émanciper provisoirement de ces normes, en jouant sur la frontière entre le transgressif et le respectable, mais aussi sur un ailleurs qui peut être celui des espaces imaginés dans les productions culturelles, blogs et courts-métrages, ou encore celui d’internet et des réseaux sociaux en ligne.
Assaf, Laure. 2013. « La Corniche d’Abu Dhabi : espace public et intimités à ciel ouvert. ». Arabian Humanities (2). International. 461242. doi:10.4000/cy.2625. http://cy.revues.org/2625.
La corniche d’Abu Dhabi est l’un des principaux lieux de sortie et de promenade de la capitale des Émirats arabes unis. À travers ses usages multiples, la corniche met en scène des modalités de partage de l’espace urbain qui reflètent les caractéristiques sociales, ethniques et économiques des citadins. Dans cet espace public conçu et investi comme tel, dans une ville où les hiérarchies de classe et d’ethnicité se reflètent dans les interactions quotidiennes, le côtoiement des diverses populations est rendu possible par une occupation différentielle de l’espace. Au sein de lieux qualifiés par des temporalités et des pratiques diverses, est produite et mise en œuvre une intimité individuelle (à travers le sport et le travail du corps) ou communautaire (l’entre‑soi de la famille ou du groupe d’amis) qui règle les interactions avec les autres. Cette intimité à ciel ouvert est l’un des moyens par lesquels les citadins manifestent leur appropriation de l’espace urbain.
Assaf, Laure. 2014. « The Internet and Youth in the United Arab Emirates. ». In State-Society Relations in the Arab Gulf States, Mazhar Al-Zoby et Birol Baskan (dir.) . Berlin: Gerlach Press.
Assaf, Laure. 2013. « Autour d’un café : sociabilité des jeunes à Abou Dhabi. ». In Jeunesses arabes: du Maroc au Yémen : loisirs, cultures et politiques, Laurent Bonnefoy et Myriam Catusse (dir.) , 53-62. Paris: La Découverte.
Assaf, Laure. 2015. « Compte rendu de: Vânia Carvalho Pinto, Nation-Building, State and the Gender Framing of Womens Rights in the United Arab Emirates (1971-2009) (Reading, Ithaca Press, 2012). ». Arabian Humanities (4). http://journals.openedition.org/cy/2819.

Enseignements

Actuellement : ATER à l'EHESS (demi-poste)

  • Atelier de formation à la recherche 1 et 2 : Du terrain au texte
  • Le futur vu du Golfe. Ville, temporalité et subjectivité au prisme des sociétés arabes contemporaines

2015-2016 : Chargée de cours

  • Textes fondamentaux (TD de L3, Université Paris-Nanterre)
  • Nature-Culture (TD de L1, Université Paris-Nanterre)
  • Anthropologie des espaces domestiques (TD de 2è année, ENSA-v)
  • Youth in the UAE: An Anthropological Perspective (séminaire de Master, PSUAD)

2010-2013 : Doctorante contractuelle, Université Paris-Nanterre

  • Textes fondamentaux (TD de L3)
  • Introduction à l'ethnologie (TD de L1)
  • La cuisine des ethnologues (TD de L1)