Milena Pavlovic
Doctorante
Dynamiques frontalières et pratiques quotidiennes à Mitrovica (Kosovo). Ethnographie d'une ville partagée et assiégée
Monica Heintz
Serbie
Mitrovica, Kosovo
Frontière, Espace urbain, Villes divisées, Conflits ethniques, Violence, Intime
...
 L’actuelle répartition ethnique du Kosovo est le résultat d’une guerre qui a modelé le territoire à travers des violents affrontements inter-communautaires, producteurs de départs définitifs et déplacements spontanés et forcés. Ainsi, en fabriquant une image de l’autre qui varie en fonction de l’appartenance ethnique, les guerres yougoslaves ont redessiné les peuplements des territoires ethniquement mixtes non seulement à travers l’émigration des minorités qui se trouvaient du mauvais côté de la frontière, mais aussi dans la réécriture des relations quotidiennes de ceux qui restaient.

Mitrovica, ville industrielle d’environ 130 000 habitants, se situe au Nord du Kosovo, proche de la frontière avec la Serbie. En 1999, les affrontements entre l’Armée yougoslave et l’Uck (Armée de libération du Kosovo), ainsi que les bombardements de l’OTAN, redessinent la carte de la ville : la rivière Ibar qui la traverse devient une frontière interne séparant deux conceptions du territoire, du passé et de la guerre.

Le terrain ethnographique s’appuie sur deux catégories d’acteurs principaux : «la génération du pont », qui a grandi pendant la guerre et qui voit l’autre comme un ennemi et cause de la précarisation de la situation kosovare, et ceux qui ont vécu la reconfiguration ethnique urbaine mais qui gardent un souvenir différent de la ville. Cette différence générationnelle est interrogée à partir des manières dont les espaces de la ville sont racontés, vécus et traversés, ainsi qu’à partir des relations et des récits intimes au sein des familles serbes et albanaises. Dans ce cadre, les usages sociaux stratégiques des identités multiples des habitants de Mitrovica permettent de soulever des questionnements pluriels concernant à la fois les souverainetés territoriales et la violence ainsi que les frontières vécues et l’incertitude du quotidien. 

Communications

Pavlovic, M., 2017, « Les relations serbes-albanaises dans la mine de Trepča/Trepça (Kosovo) : nationalisme ou émancipation ? », IVe Colloque international "Penser l’émancipation", Université Paris 8 Vincennes-Saint Denis.
Pavlovic, M., 2017, « Le choix, les voix, la promenade : trois engagements pour déconstruire la (di)vision à Mitrovica (Kosovo) », colloque "Ethnographies plurielles #7. Ethnographies et engagements", Université de Rouen.
Pavlovic, M., 2016, « Dynamiques frontalières à Mitrovica (Kosovo) : ethnographier la ville post-conflictuelle. », séminaire transversal de l’ED 395 "Milieux, cultures et sociétés du passé et du présent", Université Paris Ouest Nanterre La Défense.
Pavlovic, M., 2015, « Dynamiques frontalières à Mitrovica, une ville divisée par la guerre », XIe congrès d’études sud-est européennes, Sofia, Bulgarie.
Pavlovic, M., 2014, « Configurations mémorielles et énonciations identitaires dans la communauté serbe à Paris », journée d’études du Master d’Ethnologie et Anthropologie sociale "Enquêter, décrire, analyser: première expérience d’anthropologues", EHESS, Paris.