Ingénieur de recherche
Responsable de ressources documentaires, retraitée
honoraire
...

Marie-Dominique Mouton est ingénieur de recherche honoraire. Elle a été responsable de la Bibliothèque Éric-de-Dampierre jusqu’en octobre 2014. Dans ce cadre, elle a mis en place une politique de collecte, de sauvegarde et de valorisation des archives des ethnologues, cofondé le Réseau ethnologie et le Réseau des archives des ethnologues.

À partir de 1999, elle a initié et animé une réflexion sur les archives des ethnologues et en particulier sur les questions méthodologiques et éthiques posées par l’exploitation et le ré-usage des matériaux de terrain (rencontres, colloques).

Elle a été expert auprès du ministère des Affaires étrangères pour la mise en place d’une coopération entre les bibliothèques anglophones et francophones des zones ouest et centre africaines.

Outre les archives des ethnologues on compte également parmi ses centres d'intérêt professionnels l'histoire de la documentation et des bibliothèques en anthropologie et plus particulièrement la documentation africaniste. M-D Mouton poursuit au sein du Labex "Les passés dans le présent" un travail sur les archives et l'histoire du laboratoire et participe à la mise au point du portail "A la naissance de l'ethnologie française", projet qu'elle a initié avec Sophie Blanchy.

Elle est trésorière de la Société des africanistes.

Textes

Mouton, M.-D. et Éric Jolly, 2015, Geneviève Calame-Griaule et les archives, Journal des africanistes, 85 (1-2) : 12-27, en ligne : http://journals.openedition.org/africanistes/4493.
Mouton, M.-D., 2014, Dans les archives des ethnologues, la recherche autrement, Archives de la recherche. Problèmes et enjeux de la construction du savoir scientifique (Paris, L’Harmattan) : 135-145.
Mouton, M.-D., Dématérialisation et valorisation des matériaux de terrain des ethnologues. L’archiviste face aux questions éthiques, Guide de bonnes pratiques éthiques et juridiques pour la diffusion des données en SHS (Aix-en-Provence, Presses universitaires de Provence).

Communications

Mouton, M.-D., M. Lemaire et E. Jolly, 2017, « L’ethnologue, l’archiviste et le chercheur. Regards croisés sur les archives des premières générations d’ethnologues », séminaire "Discipliner l’archive", Nanterre.
Mouton, M.-D., 2015, « Dampierre et les livres : 1967-1970 », colloque annuel de la Société Française pour l’Histoire des Sciences de l’Homme, symposium "Les périodes de fondation comme entrée privilégiée pour l’historiographie des sciences sociales et l’étude des effets croisés entre acteurs et institutions", LabEx Les passés dans le présent, ENS, Paris.
Mouton, M.-D., 2015, « En guise de bilan: des archives d’ethnologues aux données des anthropologues, un tournant décisif », journée d’études "Les archives des ethnologues. Pour quoi faire?", LESC, Nanterre, en ligne : http://www.mae.parisnanterre.fr/les-archives-des-ethnologues-pour-quoi-faire/.
Mouton, M.-D., 2015, « Le terrain en notes et en images. La place des photographies dans les archives ethnographiques », journée d’études "Ce que les archives et les albums font à la photographie", Maison méditerranéenne des sciences de l’homme, Aix-en-Provence.
Mouton, M.-D. et M. Abélès, 2015, « La naissance des archives des ethnologues. Une expérience conjointe au LAS et au LESC », séminaire "Lieux et acteurs de l’ethnologie de la France au XXe siècle: archives en question", Direction générale des patrimoines et Archives nationales, Paris.
Mouton, M.-D. et J. Hannoun, 2013, « Organisation », atelier "Les matériaux de terrain des ethnologues en Europe - Ethnographic archives workshop", Nanterre, MAE, Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative, en ligne : http://ethnologues.huma-num.fr/realisations/colloque2013.