Anne Vergati
Directrice de recherche
honoraire
Inde, Népal
Vallée de Kathmandu, Himachal Pradesh, Rajasthan
hindouisme, bouddhisme, royauté hindoue, rituels de mariage, culte des héros
...

Anthropologue et historienne, formée au Laboratoire d’ethnologie, Anne Vergati est spécialiste des Néwar, ethnie de langue tibéto-birmane de la vallée de Kathmandu, Népal. À partir de 1989, elle a mené ses recherches de terrain dans l’ouest du Rajasthan, Marwar.

Ses recherches de terrain entre 1975 et 1989 ont porté sur la langue néwarie, l’anthropologie religieuse, le culte et l’iconographie des divinités locales dans l’hindouisme et dans le bouddhisme mahâyâna. Plusieurs études ont été consacrées au rapport entre l’organisation sociale, comme les associations lignagères, et le culte de différentes divinités.
Une des caractéristiques de la civilisation néwar est son caractère urbain. Ses recherches ont eu lieu dans la ville de Bhaktapur, ancienne capitale royale. L’organisation religieuse et sociale du territoire de la ville de Bhaktapur a mis en évidence la répartition des temples hindous et bouddhistes, les rapports entre centre et périphérie ainsi que la hiérarchie des divinités lors des fêtes et rituels. Entre anthropologie et histoire, l’étude de la royauté de l’époque Malla (1200-1768) a posé la question de l’intégration des bouddhistes dans les royaumes hindous de la vallée de Kathmandu.

Dans différentes publications sur l’anthropologie de l’art, elle a mis en évidence les liens entre la société et la création artistique, entre image et rituel ainsi que la fonction des images, y compris des mandala, dans les pratiques religieuses.
Les recherches menées dans l’ouest du Rajasthan ont porté sur les clans et les généalogies de la caste des anciens guerriers (rajput), la royauté hindoue et ses rapports avec les divinités locales, le culte des héros rajput déifiés, les rites de mariage.
Une partie de ses publications est le résultat de sa participation à différentes équipes de recherches, à savoir : ATP Polythéisme, Pour une anthropologie des sociétés anciennes et traditionnelles ; UPR 249, L’hindouisme : textes, doctrine, pratique.

En 2007, Anne Vergati a fondé la Société Européenne pour l’étude des civilisations de l’Himalaya et de l’Asie Centrale (SEECHAC) avec Gilles Béguin, conservateur général. Le siège de la société est à Paris au Musée Cernuschi. La Société a pour objectif de faire connaître les civilisations, les religions et les arts de ces régions. Elle veut être un lieu de rencontre et d’échange entre spécialistes de toutes disciplines  et les amateurs éclairés.
Au niveau européen la SEECHAC a organisé plusieurs colloques à Paris (2009), à Rome (2011), à Vienne (2013) et ensuite à Heidelberg en 2015. La Société organise à Paris des conférences chaque mois. Le programme des conférences est affiché sur son site.