Emilie Guitard
Jeune docteure
"Le grand chef doit être comme le grand tas d'ordures". Gestion des déchets et relations de pouvoir dans les villes de Garoua et Maroua (Cameroun)
Michael Houseman
31/10/2014
Prix de thèse 2016 du Musée du Quai Branly
Cameroun, Nigéria, Zimbabwe
Villes de Garoua et Maroua (Nord Cameroun), ville de Hwange (Ouest Zimbabwe), villes d'Ibadan et Lagos (Sud-Ouest Nigéria)
Déchets; Nature; Gouvernance; Citadinité; Ville
...

Docteure en anthropologie de l’Université Paris Ouest Nanterre la Défense/LESC et actuellement chargée de mission Recherche et directrice adjointe de l’Institut Français de Recherche en Afrique (IFRA) Nigeria, Emilie Guitard étudie les modes de gouvernance et de citadinité dans différentes villes africaines (Cameroun, Zimbabwe, Nigéria), via les rapports de leurs habitants et de leurs autorités à l'environnement urbain. 

Ses recherches de doctorat, réalisées de 2007 à 2014 dans deux villes moyennes au Nord du Cameroun, Garoua et Maroua, ont porté sur les représentations et les modes de traitement institutionnels et populaires des déchets et leurs liens avec les relations de pouvoir locales.

Dans la continuité de ces premiers travaux, Emilie Guitard poursuit actuellement sa réflexion sur les interactions entre les politiques municipales de gestion des déchets et des espaces naturels urbains et les représentations et pratiques citadines en la matière dans les villesde l’Ouest Zimbabwe et du Sud-Ouest Nigeria. Dans le cadre de l’ANR Jeunes Chercheur(e)s interdisciplinaire PIAF (dirigée par Anne Sourdril, LADYSS), elle documente les perceptions des changements environnementaux des habitants et des gestionnaires des ressources naturelles de la petite ville minière de Hwange (Zimbabwe), en bordure d’une aire protégée, à travers leur connaissance de la biodiversité animale et végétale locales.

Elle travaille également sur deux projets de recherche au Nigeria, l’un sur les représentations et les interactions des citadins et des pouvoirs publics avec les espaces de nature et de dépôt d’ordures à Lagos, et l’autre sur un inventaire des arbres remarquables, d’un point de vue botanique, historique et anthropologique, dans la ville d’Ibadan.

Responsabilités

Directrice adjointe de l'Institut Français de Recherche en Afrique (IFRA) Nigéria, UMIFRE 24/USR 3336
Membre du comité de rédaction de la revue Terrain

Enseignements

  • Département d’Anthropologie, université Paris Ouest Nanterre La Défense
    • 2013-2014, Attachée Temporaire de Recherche et d’Enseignement (192h)
      • CM M1/M2 « Études africanistes et monde arabe et musulman » (avec O. Kyburz et S. Camelin)
      • CM et TD/L2 « Organisation sociale »
      • TD/L1 « Introduction à l’Ethnologie »
    • 2010-2011, vacations
      • CM/L3 Écologie et sociétés (avec E. de Garine, 10h)
    • 2009-2010, monitorat
      • CM/L3 Écologie et sociétés (avec E. de Garine, 12h)
      • TD/L2 Organisations sociales (24h)
      • TD/L3 Textes fondamentaux (22h)
    • 2008-2009, monitorat
      • CM/M1 Anthropologie politique de l’Afrique (24h)
      • TD/L3 Textes fondamentaux (24h)
    • 2007-2008, monitorat
      • CM/M1 Anthropologie politique de l’Afrique (20h)
      • TD/L2 Religions du Livre, religions autres (22h)
  • Interventions ponctuelles
    • 2017, ateliers de formation méthodologique auprès des jeunes chercheurs nigérians (master, doctorants) associés à l'IFRA Nigéria, en collaboration Elodie Apard, Ismael Maazaz et Sara Panata
    • 2013, « De la saleté au déchet, en passant par la souillure. Des catégories "propres" à chacun ? », cours dans le séminaire de L3 « Objets et société », dirigé par F. Wateau, Université Paris Ouest La Défense/Quai Branly
    • 2011, présentation de l’aire culturelle ouest-africaine dans le séminaire de L3 « Modèles régionaux », dirigé par L. Caillet, université Paris Ouest Nanterre La Défense


Contrat Creative Commons

Collectifs

  • 2017 à aujourd'hui: "TREEBADAN. Savoirs locaux et rapports aux arbres remarquables d'Ibadan (Nigéria)", porteure du projet
  • 2015 à aujourd'hui: ANR Jeunes Chercheur(e)s "Programme Interdisciplinaire sur les Indicateurs Autochtones de la Faune et de la Flore" (dirigé par Anne Sourdril, LADYSS/UPX), membre