Jessica De Largy Healy
Chargée de recherche
Australie
Australie, Terre d'Arnhem, Yolngu
Images, rituels, restitution, création, archives, nouveaux média
...

Jessica De Largy Healy travaille depuis 2002 en Terre d’Arnhem, une région classique de l’anthropologie australianiste. Sa thèse (PhD Université de Melbourne-EHESS 2008), qui présente l’ethnographie d’un projet d’archivage aborigène, analysait les effets de la restitution numérique d'objets muséaux et de sources scientifiques sur la transmission des savoirs. Elle examine les façons dont le processus de restitution est réinvesti par différents acteurs et dynamise les pratiques sociales, artistiques et rituelles sur le terrain. S’intéressant aux mécanismes de transposition des images sacrées sur de nouveaux supports, ses travaux mettent au jour les sources contemporaines de la création aborigène, les innovations dans la figuration du sacré, la transformation rituelle et l’émergence de nouvelles formes de représentation y compris en ligne. Ses analyses de films de rituels ont montré comment ceux-ci apparaissent comme des nouveaux supports de médiation du sacré qui s’inscrivent dans des stratégies complexes de transmission. 

Recrutée en 2017 au CNRS, son programme de recherche s'intitule "anthropologie de la restitution: archives, rituels création". Qu’elle concerne la numérisation des collections muséales et des archives scientifiques ou les demandes de rapatriement physique de certains objets à leurs communautés d’origine, la restitution génère des pratiques et des discours nouveaux liés à des politiques de reconnaissance et de justice sociale, au droit de pratiquer et de transmettre sa religion, à l’éthique de la recherche et de la représentation muséale, et à la revitalisation culturelle et la perpétuation des traditions. Son programme poursuivra en l’actualisant une réflexion sur la restitution numérique et les archives autochtones, avec une attention portée à la catégorie du secret si prégnante en contexte aborigène australien. Une dimension comparative sera développée grâce à sa participation au projet SAWA (savoirs autochtones wayana-apalaï, Guyane). Elle abordera également la restitution sous l’angle du rituel et des nouvelles formes cérémonielles qu’elle génère ouvrant la recherche à des questionnements transversaux. 

Responsabilités

membre du Comité d’évaluation scientifique du musée du musée du quai Branly-Jacques Chirac
Membre du comité de rédaction Pacific-credo publications (Pcp)

Membre du comité de rédaction de Terrain, co-responsable de la rubrique « Portraits » 

Membre du comité d'acquisition des fonds audiovisuels et sonnores de la médiathèque, musée du quai Branly-Jacques Chirac

Membre du bureau de la Société des Océanistes depuis 2010.  Secrétaire générale adjointe, responsable du Cinéma des Océanistes

Textes

De Largy Healy, Jessica. 2017. « “This Painting Becomes His Body for Life”: Transforming Relations in Yolŋu Initiation and Funeral Rituals. ». Pascale Bonnemère, James Leach, et Telban Borut (dir.) . Anthropological Forum 27 (1). Matter(s) of Relations: Transformation and Presence in Pacific Life-Style Rituals: 18-33. doi:10.1080/00664677.2017.1287051. https://doi.org/10.1080/00664677.2017.1287051.
Among the most striking images produced in north-east Arnhem Land today are the paintings given to young boys during their first initiation ceremony (dhapi). Skilfully applied on their chest over several hours, while singing and dancing proceeds on the ceremonial grounds nearby, these body paintings act as relational matrixes which locate the initiands within a socio-cosmic web of connections. At the other end of the male ritual life-cycle, the bodies of the deceased undergo a similar process of transfiguration, as they are made to resemble the groups’ most sacred objects, seen to instantiate the powers of specific ancestral beings. In the context of these rituals, the links between clans, places, and ancestral beings are expressed by being made visible on and around the body. Pragmatically composed and displayed for all to see, I suggest that Yolŋu ritual images appear as ‘matter(s) of relations’ par excellence, materialising various sets of social relationships. This paper examines the material logics behind this transfiguration process which, by turning people into ancestors, transform the relations between individuals and groups, between humans and non-human beings, and between the living and the spirits of the dead.
De Largy Healy, Jessica. 2016. « Retours sur images. Nouveaux médias et transmission du secret dans les rituels du nord de l’Australie. ». Emma Gobin, Maxime Vanhoenacker, Nicolas Adell, et Thierry Wendling (dir.) . ethnographiques.org (33). Retours aux rituels. http://www.ethnographiques.org/2016/De-Largy-Healy.
Dans la société yolngu du nord de l’Australie, les technologies audiovisuelles sont mobilisées depuis les années 1970 dans le cadre de politiques de transmission des savoirs rituels. Plus que de simples enregistrements destinés à consigner dans l’urgence des traditions menacées, les productions audiovisuelles permettent de nouvelles formes de médiation de l’expérience religieuse. L’accès à ces documents dans des centres d’archives numériques aborigènes a stimulé une importante activité créative dans la sphère rituelle. De nombreux dirigeants cérémoniels ont ainsi développé une réflexivité critique sur leurs propres pratiques, imaginant de nouveaux moyens de transmettre leurs valeurs religieuses sur des supports tels que la peinture sur écorce et la vidéo. Fondée sur une renégociation permanente du secret et de sa transmission, la diffusion de ces médias génère un mode de relation aux images interactif, non doctrinaire, propice à une multiplication d’interprétations., Since the 1970s in Northern Australia, the Yolngu have mobilized audiovisual technologies for the transmission of ritual knowledge. More than records made to salvage potentially threatened traditions, audiovisual productions give rise to new forms of mediation of religious experience. Access to these documents in community based digital archives has stimulated a significant creative activity in the ritual sphere. Many ceremonial leaders have developed a critical reflexivity on their own practices, imagining new ways to transmit their religious values on mediums such as bark painting and video. Based on a permanent renegotiation of secrecy and its transmission, the diffusion of these media generates a mode of relation to images that is interactive, non-dogmatic and conducive to multiple interpretations.
De Largy Healy, Jessica. 2013. « Chanter les vents, les courants et les changements. L’histoire des échanges entre les Yolngu de la terre d’Arnhem et des peuples venant d’Asie, Singing the winds, the currents and the changing world. A history of exchanges between the Yolngu of Arnhem Land and the peoples who arrived from Asia. ». Hermès (65). Le monde Pacifique dans la mondialisation: 30-37. https://www.cairn.info/revue-hermes-la-revue-2013-1-page-30.htm.
Cet article décrit la relation entre les Yolngu, des Aborigènes du nord de l’Australie, et les Macassars, des pêcheurs musulmans venus de l’île Célèbes, en Indonésie. Y sont examinées certaines des interprétations mythiques et rituelles de ces contacts historiques, ainsi que les façons dont les réseaux d’échanges datant du xviie siècle ont été mobilisés afin d’apporter une réponse aux bouleversement sociaux, économiques et politiques liés à la colonisation. On y montre comment cette histoire est actualisée aujourd’hui dans l’ensemble Pacifique plus large., This article describes the relationships between the Yolngu, an Aboriginal people from northern Australia, and the Macassans, a Muslim fishing people from the Indonesian island of Celebes. It discusses some of the mythical and ritual interpretations of these historical contacts, and how trading networks dating back to the 17th century were called upon to make sense of the social, economic and political upheaval that was the mark of colonisation, in order to bring out current interpretations of this history across the larger Pacific region.
De Largy Healy, Jessica. 2017. « From art to life and back: Zhou Xiaoping’s creative encounters in Aboriginal Austral. ». In Dialogues with the Dreaming. Xiaoping with Aboriginal Australia, M. Lee (dir.) , 66-75. Chengdu/Pékin: Museum of Contemporary Art/Today Art Museum.
De Largy Healy, Jessica et Barbara Glowczewski. 2014. « Valeurs et réappropriations patrimoniales, des musées à la Toile: exemples australiens et polynésiens. ». In Les sciences humaines et sociales dans le Pacifique Sud: Terrains, questions et méthodes, Laurent Dousset, Barbara Glowczewski, et Marie Salaün (dir.) . Marseille: Pacifique-Credo publications. https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01023301.
De Largy Healy, Jessica. 2013. « Vents du Nord : présence Macassan en Australie septentrionale. ». In Mémoires vives. Une histoire de l’art aborigène, Arnaud Morvan et Paul Matharan (dir.) , 190-191. Paris: La Martinière.
De Largy Healy, Jessica. 2013. « Ocre et encre : entretien avec Zhou Xiaoping. ». In Mémoires vives. Une histoire de l’art aborigène, Arnaud Morvan et Paul Matharan (dir.) , 192-194. Paris: La Martinière.
Omniprésent sur la scène internationale depuis les années 1980, l'art aborigène australien a fortement contribué à une véritable mondialisation de l'art contemporain. Cet ouvrage propose une histoire de l'art non linéaire, confrontant objets anciens issus de l'art rituel et oeuvres contemporaines dans un même mouvement.

Enseignements

Depuis 2015 Formation pour la recherche dans l'aire océanienne (FRAO), EHESS, avec A. Bensa, Y. Fer, G. Malogne-Fer, M. Saläun, E. Wittersheim.

Collectifs

2017 Savoirs Autochtones wayana-apalaï (Guyane) Une nouvelle approche de la restitution et ses implications sur les formes de transmission, Labex Les passés dans le présent