Cyril Touboulic
Monica Heintz et Emmanuel Grimaud
France
Bretagne
Militaire, Robotique, Intelligence artificielle, Ethologie, Epistémologie
...

Les forces spéciales, des unités surentraînées et souvent à la pointe de la technologie, restent aujourd'hui encore un champ de recherche anthropologique quasiment inexploré. Pour tout acteur extérieur, l'accès à ce monde reste difficile. Pour cause, l'identité de ses membres actifs et la nature des opérations extérieures menées sur les différents points du globe terrestre demeurent confidentielles. Depuis les années 2000 environ, l'ouverture des armées à la société civile est pourtant vue comme une évolution nécessaire, y compris chez les forces spéciales. En 2005, une équipe de journalistes d'Envoyé Spécial a obtenu pour la première fois l'autorisation de filmer les commandos marine, en France.

Douze années plus tard, Cyril Touboulic décide de tenter la première ethnographie chez les forces spéciales françaises, à la base des fusiliers marins commandos, en Bretagne. Suivant les pas des anthropologues Anna J. Simons (The Compagny They Keep : Life inside the U.S. Army Special Forces) et Eyal Ben-Ari (Mastering soldiers : Conflict, Emotions, and the Enemy in an Israeli Army Unit) dans la production de données ethnographiques sur les unités d'élite des armées contemporaines, son sujet de thèse sera aussi l'ocassion d'une comparaison entre le champ de la robotique et l'anthropologie, qui était déjà présente dans son sujet de maîtrise.