Chargé de recherche
 
Etats-Unis, Suisse
...
Les recherches d'Anthony Stavrianakis portent principalement sur les jugements éthiques dans les domaines de la science et de la médecine. Après une première recherche sur les enjeux et les pratiques de collaboration entre les sciences biologiques et les sciences sociales, il travaille actuellement sur des pratiques autour de l'aide à mourir. Le premier volet est ethnographique, et consiste en une enquête sur le suicide assisté en Suisse. Le deuxième volet de ce projet est historique : il propose d'analyser les transformations qu'a subies depuis le XIXe siècle l'attitude des médecins à l'égard des manières de mourir et du moment de la mort.

Il est également engagé dans un projet à long terme, avec Paul Rabinow, sur des problèmes de collaboration en anthropologie, qui s'est traduit par une trilogie de livres sur la « logique de l'enquête » en anthropologie.

Projet ANR, VitalMortel,  avec Laurence Tessier 

Le Mourant Et Son Milieu: Analyse comparative des manières de vivre et de mourir avec des maladies neurodégénératives en France et Californie.

Référence projet ANR : ANR-17-CE36-0007

2018-2021 (36 mois) 

Projet FNS - Fonds national suisse de la recherche scientifique 

Appreciating Death. Ethnography of Assisted Suicide in Switzerland

Porteur du projet: Marc-Antoine Berthod

Equipe : Marc-Antoine Berthod ; Dolores Angela Castelli Dransart ; Anthony Stavrianakis ; Alexandre Pillonel