Salle 308F du LESC (3e étage)
Maison Archéologie & Ethnologie
21, allée de l’Université, Nanterre

Journée d'études : Musique et mémoire en contexte oral, coordoné par Hugo Ferran et Aurélie Helmlinger

Télécharger au format iCal
Journées d’étude, Séminaire du CREM, CREM

Lundi 01 Juin 2015 09:45 - 16:45

Ren Magritte Clairvoyance 1936 MoMA
Ren Magritte Clairvoyance 1936 MoMA
Journée d’étude organisée par Hugo Ferran et Aurélie Helmlinger

 
Dans les situations de transmission orale, la reproduction de la musique repose  entièrement sur la mémoire des musiciens. La musique est dans ces cas-là rarement répétée à l’identique, bien qu’elle reste reconnaissable par la communauté : les pièces, les  formes ou les rythmes, sont aisément identifiés. Les ethnomusicologues ont souvent expliqué cette plasticité musicale en terme de création, d’improvisation ou de variation.  Dans tous les cas, il s’agit de savoir quels mécanismes (sociaux, culturels, cognitifs) sous-tendent non seulement l’identification de la musique, mais aussi les actions des  musiciens en cours de performance. Ainsi, les musiciens se laissent-ils guider par une référence mentale, sorte de « partition intérieure », ou se réfèrent-ils à un ensemble de règles qui forme système ? De telles interrogations ont conduit les chercheurs à réévaluer leurs propres catégories à la lumière de celles rencontrées sur le terrain.

Cette journée d’étude propose de relancer le débat sur la modélisation et la catégorisation musicale, à partir de données récentes collectées sur une grande variété de terrains (Madagascar, Centrafrique, mouvements charismatiques catholiques, Éthiopie, Trinidad et Tobago).

Intervenants : Marc Chemiller (EHESS, CAMS), Susanne Fürniß (CNRS, EAE), Hugo Ferran (CREM-LESC), Aurélie Helmlinger (CNRS, CREM-LESC), Olivier Tourny (CNRS, IDEMEC-École Française de Rome).

Programme

9h45-12h45 : Première session

30 mn de présentation, suivies de 30 mn de discussion

coordonnée par Rosalia Martinez (Paris 8 – CREM-LESC)

Susanne Fürniss. Épure, modèle et stock de mélodies : où puiser l'inspiration dans le chant polyphonique aka ?

Aurélie Helmlinger.Comment mémorise-t-on un rythme ? Le cas du calypso comme genre rythmique, à Trinidad et Tobago.

Hugo Ferran. Musique et mémoire chez les Maale du Sud-ouest éthiopien : entre savoir collectif et individuel

−−−

12h45 : Pause déjeuner

−−−

14h-16h30 : Deuxième session

30 mn de présentation, suivies de 30 mn de discussion

coordonnée par Jean-Pierre Estival (IMinistère de la Culture, CREM-LESC)

Marc Chemillier. Modèle, mémoire, identification : étude comparée des répertoires de harpe nzakara et de cithare malgache

Olivier Tourny. Avec l’aide du Saint Esprit. La mémoire « révélée » du chant en langues des mouvements charismatiques catholiques

16h-16h45 :

Table-ronde, animée par Jean During (CNRS– CREM-LESC)

Résumés

Épure, modèle et stock de mélodies :

où puiser l'inspiration dans le chant polyphonique aka ?

Susanne Fürniss

L'étude de la systématique des musiques d'Afrique centrale a largement bénéficié des apports théoriques et méthodologiques de Simha Arom. En effet, grâce au procédé expérimental du re-recording, il a rendu possible la mise au jour des modèles mélodico-rythmiques qui constituent la référence mentale pour les musiciens. Equivalent de "réalisation minimale" et d'"épure", la notion de "modèle" utilisée par S. Arom pose la question de la nature des éléments musicaux utilisées pour "habiller" le modèle et le rendre vivant au cours d'une performance. À l'aide d'exemples de la polyphonie vocale des Aka de Centrafrique, ma contribution interrogera différents niveaux de modèles, ainisi que les procédés qui permettent de créer des parcours variables à travers le matériel musical de base.

Comment mémorise-t-on un rythme ?

Le cas du calypso comme genre rythmique, à Trinidad et Tobago.

Aurélie Helmlinger

Ce travail s’interrogera sur l’application de la notion de modèle, proposée par Simha Arom, dans le contexte de grande plasticité formelle et instrumentale observée à Trinidad et Tobago. Les sociétés créoles post-esclavagistes semblent en effet caractérisées par leur créativité musicale et leur dynamisme stylistique, et le calypso (comme genre rythmique), témoigne de cette variabilité formelle. Un modèle peut-il se dégager de toutes ces occurrences ? Malgré cette souplesse, ce rythme est suffisamment normé pour avoir un rôle central dans les processus d’appropriation du répertoire : en steelband, des pièces étrangères sont fréquemment adaptées par leur interprétation en calypso. Le contexte de compétions musicales pousse aussi à la formalisation, et les musiciens interrogés sur une définition du calypso sont volontiers enclins à dégager des principes d’identité rythmique. Mais les critères choisis réduisent en réalité le rythme calypso à quelques traits finalement en deçà de la réalité musicale.

On s’interrogera sur la question de la modélisation rythmique dans le cas du rythme calypso, en tenant compte des recherches en sciences cognitives montrant l’importance statistique dans la cognition humaine.

Musique et mémoire chez les Maale du Sud-ouest éthiopien :

entre savoir collectif et individuel

Hugo Ferran

Cette présentation examinera comment les Maale du Sud-ouest éthiopien apprennent, mémorisent et conceptualisent les pièces contrapuntiques de leur répertoire. Il ressortira que les enfants commencent par écouter, observer et mémoriser les variantes de la partie qu’ils souhaitent réaliser. Tout apprenti musicien se crée ainsi un "stock" individuel de variantes dans lequel il puisera librement lorsqu’il sera amené à exécuter la partie en question. Par souci d’économie, l’esprit va progressivement synthétiser les variantes mémorisées en un modèle plurivocal qui, non seulement contient toutes les variantes connues de la partie, mais permet aussi de générer des variantes encore jamais entendues. Contrairement aux phénomènes observés en Centrafrique, le contrepoint maale ne procède pas d’une épure par partie constitutive. Chacune d’elles est sous-tendue par un modèle plurivocal qui laisse aux musiciens la possibilité de choisir entre plusieurs parcours mélodico-rythmiques. Si ce type de modèle semble relever d’un savoir partagé collectivement, il s’agira de savoir comment celui-ci est réalisé individuellement.

Modèle, mémoire, identification :

étude comparée des répertoires de harpe nzakara et de cithare malgache

Marc Chemillier

Le modèle dans la conception aromienne, version épurée d'une pièce qui suffit à l'identifier, possède deux caractéristiques essentielles. D'une part, il est réduit par rapport aux données musicales qu'il modélise, d'autre part il est unique pour une pièce donnée.

On propose comme hypothèse que la première caractéristique est universelle alors que la seconde est dépendante du contexte culturel. En effet, l'aspect réducteur du modèle est sans doute lié au fonctionnement de la mémoire. On montera l'exemple d'un air malgache qui est mémorisé par les musiciens avec différents niveaux de réduction selon que l'on est proche de sa source (Tananarive) ou plus éloigné (Sud du pays). En revanche, l'unicité du modèle ne semble pas être une propriété cognitive universelle, mais plutôt une conséquence de l'usage qui est fait de la musique dans un contexte social donné. Chez les citharistes malgaches, chaque pièce comporte plusieurs modèles, qui sont des variantes simplifiées interchangeables et suffisantes en elles-mêmes pour identifier la pièce. Chez les Nzakara d'Afrique centrale, au contraire, le modèle d'une pièce est unique parce que chacune d'elles avait une fonction bien définie dans le contexte des anciennes cours Bandia. On peut imaginer que le rôle social attribué à chaque pièce crée un mécanisme de renforcement analogue au mécanisme de réduction de la mémoire dans le sens où les variantes inutiles se trouvent progressivement éliminées au profit d'un modèle unique qui suffit à remplir le rôle que doit jouer la pièce au sein de la société.

Avec l’aide du Saint Esprit. La mémoire « révélée » du chant en langues des mouvements charismatiques catholiques

Olivier Tourny

Après le Concile Vatican 2, les couvents et paroisses catholiques du monde se sont trouvées face à un challenge extraordinaire et à une angoisse profonde : chanter comme elles veulent et dans la langue qu’elles veulent. Vous vouliez la liberté ? Débrouillez vous avec elle... Et chacun à bidouiller musicalement dans son coin ; avec plus ou moins de bonheur.

Au sein de ces « laboratoires » a émergé un courant, finalement adoubé par l’Église de Rome, celui des Charismatiques. Il est difficile d’identifier les origines et les sources de ce(s) mouvements(s), tant les influences sont grandes, bien que l’on sache à présent qu’il est (était) une proposition de réaction et de réponse aux puissants courants évangélistes d’outre-Atlantique. Une histoire à écrire donc, mais dont l’une des manifestations les plus inédites est à l’évidence la glossolalie, ou chant en langues.

Le chant en langues est une résurgence – une volonté de renaissance – de l’expérience de la Pentecôte, où suite à la résurrection du Christ, les Apôtres reçoivent la grâce de l’Esprit Saint de porter la Bonne Parole en toutes langues. De nos jours, lors d’offices ou de temps de prières, un temps est laissé aux mouvements charismatiques de renouer avec cette expérience en priant et en chantant en langues. Se pose alors la question suivante : en quoi une louange collective révélée par l’Esprit Saint, spontanée et improvisée, serait-elle porteuse de mémoire ? Ces interrogations seront éclairées à la lumière de données ethnographiques collectées à Rome.




LogoCREM 1 spiraleLe séminaire du CREM (Centre de recherche en ethnomusicologie) a lieu deux lundis par mois, de 14h à 16h. Les chercheurs (doctorants compris) membres du CREM ou invités de passage y présentent leurs travaux en cours. Les présentations durent 50 minutes, et sont suivies d’une pause café et d’une heure de discussion.

Occasionnellement, le séminaire prend la forme d’un atelier rassemblant plusieurs chercheurs autour d’un thème commun. Il dure alors un après-midi ou bien une journée complète.

La participation au séminaire est ouverte à tous. Il fait par ailleurs partie du cursus des Master d’ethnomusicologie des universités Paris Nanterre et Paris 8 Saint-Denis.

 

Calendrier 2019-2020

23 sept. 2019 : Petits pays/Grandes musiques, le parcours d'un ethnomusicologue en méditerranée. Présentation et discussion d'un livre à paraître, Bernard Lortat-Jacob

7 oct. 2019 : Les pratiques de partage d’une société égalitaire. Émotions et performance chez les Mbendjele (Congo-Brazzaville), Camille Oloa Biloa

4 nov. 2019 : Chants et rituels du cycle de la vie chez les Druzes du sud de la Syrie. Approche ethnomusicologique, Waed Bouhassoun (UPN/CREM)

18 nov. 2019 : Séminaire du CREM - Miriam Rovsing Olsen

2 déc. 2019 : Séminaire du CREM - Jonathan Glasser

16 déc. 2019 : Séminaire du CREM - Julien Mallet

 

Calendrier 2018-2019

24 sept. 2018 : Identité liménienne criolla et la définition d’une « musique noire », Maud Delevaux

8 oct. 2018 : Données numériques et analyse des musiques traditionnelles, Anas Ghrab (ISM-Univ de Sousse, U2S-ENIT)

5 nov. 2018 : Le Coran à tue-tête. Exubérance et aspérité dans la récitation collective dite taḥzzabt (sud du Maroc), Anis Fariji (CJB-ANR ILM)

3 déc. 2018 : Un village bektachi dans le Taurus : musique, rituel, communauté. Etat présent d’une recherche en cours, Jérôme Cler (Paris-Sorbonne/IREMUS)

17 déc. 2018 : Changements et permanences en musique(s) chez les amerindiens Teko (Camopi, moyen Oyapock, Guyane), Florent Wattelier

14 janv. 2019 : Even the gods die… Regional crying and national mourning for the Albanian communist dictator Enver Hoxha, Bledar Kondi (Martin Luther Universität, Halle-Wittenberg)

28 janv. 2019 : Le montage dans le documentaire musical : manœuvres, procédés, débrouilles, Alfonso Castellanos (EHESS/IMAf)

11 fev. 2019 : La fabrique d’une catégorie musicale : la « musique contemporaine » ouzbèke aux prises avec les enjeux politiques et identitaires de l’Asie centrale post-soviétique, Lucille Lisack (EHESS, Centre Georg Simmel / CREM-LESC)

11 mars 2019 : L'orgue rend-il fou ? Construction sociale et symbolique de l'identité muscienne des organistes en France, Marie Baltazar (LISST-CAS)

25 mars 2019 : Pratiques actuelles des musiques anciennes : quand des musiciens jouant avec le passé (et le présent) enjoignent à une musicologie ancrée dans le terrain (et l’histoire), Benoît Haug (ENS Lyon/IHRIM)

15 avril 2019 : Le « modèle chorégraphique ». Vers une théorie (quasi) générale du rôle de la danse et du chant dans les sociétés à classes d’âge, Giordano Marmone (CREM-LESC)

20 mai 2019 : Du son au bruit : perceptions sonores ordinaires dans une ville en Inde, Christine Guillebaud (CNRS, CREM-LESC)

6 mai 2019 : Musique et chasse chez les Yoruba Savé de l’ouest du Nigeria, Cécile Delétré (Université Paris Sorbonne/IReMus)

3 juin 2019 : SÉANCE ANNULÉE - Séminaire du CREM

 

Calendrier 2017-2018

2 oct. 2017 : Surenchères sonores entre groupes religieux éthiopiens. Premiers éléments d'enquête à Addis Abeba, Hugo Ferran

16 oct. 2017 : Cold War Soundscapes - Musical Censorship and Aesthetic Agendas in Radio Tirana's Sound Archives, Eckehard Pistrick

13 nov. 2017 : Les pratiques musicales du rituel de 'Achoura au Kurdistan iranien, Sara Kalantari

20 nov. 2017 : Auralizing Archaeology in the Andes: Tracing Sonic Communication at Chavín and Huánuco Pampa, Miriam Kolar (Amherst College)

11 déc. 2017 : Les problèmes de la sémasiologie/onomasiologie et de la quantification des textes suméro-babyloniens de la théorie de la musique (2300-800 av. J.-C.), Richard Dumbrill, ICONEA, University of London

8 janv. 2018 : Purahei et au delà : les chants chamaniques guarani-ñandeva (Chaco, Paraguay), Jean-Pierre Estival

22 janv. 2018 : Supersons, avec Victor A. Stoichita

5 fév. 2018 : La musique andalouse marocaine entre passé, présent et futur: mémoire, nostalgie et construction d’une identité nationale, Yassir Bousselam (doctorant CREM)

5 mars 2018 : Musique et "Patrimoine Culturel Immatériel" au Brésil, 2004-2016, Carlos Sandroni (Universidade Federal de Pernambuco)

19 mars 2018 : Que nous apprend la musique sur les relations judéo-musulmanes en Algérie ? Jonathan Glasser (William and Mary)

9 avril 2018 :

14 mai 2018 : Le chant de la vara à Fiumedinisi (Sicile) : une voie/voix pour devenir adulte, Anne-Florence Borneuf

 

Calendrier 2016-2017

12 juin 2017 : Les puits chantants d'Arabie orientale : la pratique du Zamat au Sultanat d'Oman, Maho Sebiane

29 mai 2017 : L'histoire culturelle du cri : le langage des émotions et la technologie de la voix haute, Ana Lidia Domínguez Ruiz

15 mai 2017 : Circulation et recomposition des répertoires dans la musique classique de l'Inde du Nord : l'exemple du chant khyāl, Ingrid Le Gargasson

24 avril 2017 : Journée d’études « Regarder le corps en mouvement », coordonnée par Laura Fléty

27 mars 2017 : La cantillation du Coran : une forme esthétique sous le signe impérieux du sacré, Anis Fariji

6 mars 2017 : Paris chaâbi : Mémoire et identité dans la diaspora algérienne, Chistopher Orr

20 févr. 2017 : Deux manifestes pour une samba moderne : reconfiguration de l’industrie musicale et stratégies d’innovation esthétique (samba-jazz et bossa nova, 1959-65), Vassili Rivron & Gabriel Improta

30 janv. 2017 : (Méta-)Communications musicales dans le rituel bwete. Ou comment le rapport à la variation informe sur les relations interethniques (Gabon), Magali De Ruyter

5 déc. 2016 : Rencontre autour de Pan-e-pedia. Un observatoire organologique multi-média d’un instrument trans-national, Aurélie Helmlinger

21 nov. 2016 : L'apport des ethnomusicologues à l'exposition temporaire "Amazonie. Le chamane et la pensée de la forêt" présentée au MEG, par Madeleine Leclair, Bernd Brabec de Mori & Matthias Lewy

7 nov. 2016 : La circulation du rubâb afghan, du Pachtounistan à l’Occident, Sylvain Roy

17 oct. 2016 : [séance annulée]

 

Calendrier 2015-2016

6 juin 2016 : Danse, affect et créativité au « Nouveau Rwanda » : Réflexions sur l’impact culturel d’une idéologie post-génocidaire

30 mai 2016 : Musique et politique : Zebda un outil musical au service d’une fabrique de citoyenneté

23 mai 2016 : Résultats du projet DIADEMS

2 mai 2016 : The Power of Tao People’s Mianoanood: Songs, Taboos and the Life of the Tao, Lin Wei-Ya (postdoc, université de Vienne)

11 avr. 2016 : 40 ans, 4 continents: réflexions sur l'anthropologie du son et l'acoustémologie, Steven Feld

21 mars 2016 : De la conception à l’exécution musicale : une approche expérimentale de l’étude de l’interprétation musicale, Fabrice Marandola (Université McGill de Montréal)

7 mars 2016 : L'Hellénisme comme outil analytique de domination occidentale (en musicologie), Amine Beyhom

15 fév. 2016 : Geste et musique électronique : une approche organologique située, Baptiste Bacot (EHESS)

1er fév. 2016 : Remembering the Jewish Past through Popular Song in Contemporary Tunisia, Ruth Davis (University Reader, Université de Cambridge)

25 janv. 2016 : L’« International Conference and Panorama » : de l’événement international à la fabrique d’une diplomatie des steelbands, Aurélie Helmlinger

14 déc. 2015 : Corps, musique et danse : sociétés andines et des basses terres de l’Amérique (2), coordoné par Rosalia Martinez

30 nov. 2015 : [séance annulée]

9 nov. 2015 : Corps, musique et danse : sociétés andines et des basses terres de l’Amérique (1), coordoné par Rosalia Martinez

12 oct. 2015 : Un terrain d’ethnomusicologie au Burkina Faso entre musique et génies, Camille Devineau

 

Calendrier 2014-2015

1er juin 2015 : Journée d'études : Musique et mémoire en contexte oral, coordoné par Hugo Ferran et Aurélie Helmlinger

13 avril 2015 : Atelier "Musique et migration"

30 mars 2015 : « Lignes de temps », un logiciel d'indexation vidéo pour l'ethnomusicologie ? Émeline Lechaux

16 mars 2015 : La jawfiyya : chants et danses cérémoniels des Druzes du sud de la Syrie, Waed Bou Hassoun

2 mars 2015 : Transforming African Music Cycles in 12 Easy Steps, Michael Tenzer

9 février 2015 : Musique liturgique de l’Eglise apostolique arménienne à Istanbul, positionnements et enjeux, Anne Damon-Guillot

26 janvier 2015 : Diphoner entre la steppe et la ville : esquisse des enseignements du höömij en Mongolie, Johanni Curtet

12 janvier 2015 : « Pan-e-Pedia », une base de données multimédia sur les steelpans de Trinidad et Tobago, Aurélie Helmlinger

15 déc. 2014 : Autorité, autonomie et masculinité dans une danse de Turquie, Nicolas Elias

1 déc. 2014 : Les esprits Sawahili du leiwah d’Arabie orientale, une parenté Est-africaine ? Maho Sebiane

17 nov. 2014 : Un temps, des musiques. Les fêtes de saints en Égypte, Séverine Gabry-Thienpont

3 nov. 2014 : De Telemeta à DIADEMS (projet ANR) : Evolutions d'une plateforme pour la recherche en ethnomusicologie

13 oct. 2014 : Commentaires et échanges bibliographiques

 

Calendrier 2013-2014 

19 mai 2014 : Travaux de thèse : Uruguay (C. Biermann) / Xinjiang (M. Mijit)

28 avril 2014 : La politique culturelle du jazz manouche en France, Siv B. Lie et Gigi Loeffler

7 avril 2014 : Applications de l'ethnomusicologie 5 : Ethnomusicologie et muséographie

24 mars 2014 : Applications de l'ethnomusicologie 4 : Edition et diffusion

3 mars 2014 : Applications de l'ethnomusicologie 3 : Ethnomusicologies théorique et pratique, l'enseignement du gamelan javanais, Estelle Amy de la Bretèque

10 fév. 2014 : Applications de l'ethnomusicologie 2 : Ethnomusicologie et pédagogie

13 janv. 2014 : Applications de l'ethnomusicologie 1 : Recherche-action en ethnomusicologie

2 déc. 2013 : Danse, musique, visible et invisible chez les Gnawa du Maroc, Jean Pouchelon

18 nov. 2013 : Des voix en abyme. Anthropologie de la fascination sonore parmi les Runa du Haut Pastaza, Andrea-Luz Gutierrez Choquevilca

4 nov. 2013 : Vers une anthropologie du sonore ? Christine Guillebaud et Jean-Michel Beaudet

21 oct. 2013 : Terrains andins : La musique comme énergie, Rosalia Martinez

14 oct. 2013 : Jouer les dieux : un panthéon musical au Bastar, Inde centrale, Nicolas Prévôt

30 sept. 2013 : Free party : des mots pour dire la musique, la transe, l'émotion et la fête, Guillaume Kosmicki

 

Calendrier 2012-2013 :

3 juin 2013 : Dialogue autour des "berceuses" : universaux du développement et diversité culturelle

27 mai 2013 : De l'écoute à la danse : L'expérience rituelle dans le semah des grues de Divriği (Turquie)

13 mai 2013 : Le mulidi de Mayotte, une performance chantée religieuse et populaire

15 avril 2013 : Présentation des étudiant(e)s de master 2 EMAD candidats à une recherche doctorale

25 mars 2013 : Ethnomusicologie ou musicologie transculturelle ?

25 fév. 2013 : Convivialité et ‘proximité’ musicale au Tadjikistan

11 fév. 2013 : Les solistes samburu (Kenya) : musique, autorité, et appartenance territoriale, Giordano Marmone

14 janv. 2013 : How to Charge a Voice with Power, Bernd Brabec de Mori

17 déc. 2012 : La circulation des musiques dans le système d'échanges du nord du Vanuatu, Monika Stern

12 nov. 2012 : Composer dans le langage des autres. Une entreprise problématique, Jean During

12 oct. 2012 : La musique et son double, Bernard Lortat-Jacob

8 oct. 2012 : Les musiciens et leurs offrandes pour les saints dans les églises de Cuzco, Enrique Pilco