Bâtiment A, salle 305
200 avenue de la République, Nanterre

Autour d'un ouvrage de Francesca Cozzolino

Télécharger au format iCal
Atelier « lectures »

Vendredi 08 Décembre 2017 10:30 - 13:30

Bâtiment A, Salle 305

L'Atelier Lectures se réjouit d'accueillir Francesca Cozzolino pour une discussion collective de son ouvrage « Peindre pour agir : muralisme et politique en Sardaigne ».

La séance sera animée par Anne Raulin (UPN).

L'ouvrage est à la disposition des lecteurs à la bibliothèque Éric-de-Dampierre et dans toutes les bonnes librairies.

Cet ouvrage retrace l’émergence d’une pratique de peinture murale à Orgosolo en Sardaigne et son évolution, à partir de la fin des années 1960 jusqu’à ses usages patrimoniaux et touristiques contemporains. Situé au centre de l’île, près du massif du Supramonte, archétype d’une Sardaigne traditionnelle, ce village affiche aujourd’hui trois cents peintures murales, réalisées au départ par un enseignant de dessin et ses élèves puis lors de manifestations contestataires, à l’aide des villageois. 
Cette « tradition récente » de peinture murale s’est désormais propagée à toute la Sardaigne, avec des usages divergents : tantôt moteur des politiques de développement patrimonial et touristique, tantôt manifestation d’un faire politique alternatif, témoignant de l’existence d’espaces de socialisation et de formes de résistance dans la continuité des pratiques graphiques militantes des années 1970. 
L’auteure examine, sur quarante ans, les relations multiples et parfois intimes qui se sont nouées entre les habitants et ces peintures murales, et étudie comment s’est reconfiguré le monde social d’Orgosolo à partir de ces peintures murales qui construisent une ambiance graphique singulière. Ces murs affichent le portrait d’une société en changement. Ils peuvent apparaître tout autant comme le lieu d’une résistance acharnée des identités et des traditions, mais aussi l’endroit où s’exprime le débat relatif aux actualités et aux problèmes sociaux. Véritables dispositifs de maintien d’une société souvent qualifiée d’archaïque, mais aussi espaces hyperactifs d’expérimentation sociale, ces murs ne cessent de murmurer – et parfois de décrier – la fabrique du champ social. 
Plus largement, le cas d’Orgosolo interroge l’impact des objets graphiques exposés dans un espace public. Dans quelle mesure interviennent-ils dans la construction des relations sociales ? Comment l’anthropologie peut-elle ouvrir de nouvelles perspectives sur le pouvoir d’action des images et de l’écriture  ? C’est à ces questions que cette passionnante enquête ethnographique sur la peinture murale à Orgosolo apporte également des réponses.

 




Le principe de l'atelier « lectures » est simple : une séance de lecture collective autour de l’œuvre récente d’un-une-des collègue(s), et en présence de l’auteur.

Chacun-e est chaleureusement invité-e à prendre connaissance de l’ouvrage en amont afin que la discussion puisse commencer de suite, sans que l’auteur ait lui-même à introduire son travail. Un ou deux doctorants, deux ou trois chercheurs peuvent se désigner préalablement pour préparer une série de questions ou commentaires. Nous assurons donc un confort total pour nos invités (qui n’ont rien à préparer) et une réflexion collégiale !

Atelier organisé par Sophie Houdart et David Picherit

 

Calendrier 2018-2019

05 octobre 2018 : Autour d'un ouvrage de Jean-Michel Beaudet

14 décembre 2018 : Autour d'un ouvrage de Christine Guillebaud

22 février 2019 : Autour d'un ouvrage de Laurence Caillet

 

Calendrier 2017-2018

08 déc. 2017 : Autour d'un ouvrage de Francesca Cozzolino

26 jan. 2018 : Autour d'un ouvrage d'Ismaël Moya

12 avril 2018 : SÉANCE ANNULÉE – Autour d'un ouvrage de Christine Guillebaud

15 juin 2018 : SEANCE ANNULEE - Autour d'un ouvrage de Jean-Michel Beaudet

 

Calendrier 2016-2017

14 oct. 2016 : Autour de deux ouvrages d'Arnaud Esquerre

09 déc. 2016 : Autour d'un ouvrage de Fabienne Wateau

03 fév. 2017 : Autour d'un ouvrage édité par Daniela Berti, Anthony Good et Gilles Tarabout

21 avril 2017 : Autour d'un ouvrage d'Antoinette Molinié