Maison Archéologie & Ethnologie, salle 304F du LESC (3e étage)
21, allée de l’Université, Nanterre

San Simón en Californie. Entre circuits néo-ésotériques, catholicisme populaire et processus de patrimonialisation culturelle, Sylvie Pédron-Colombani (LESC-EREA)

Télécharger au format iCal
EREA, Séminaire de l'EREA

Jeudi 25 Janvier 2018 09:00 - 11:00

Séminaire Pédron Colombani

Séminaire Pédron Colombani
San Simón est un saint populaire totalement ancré dans l’histoire du Guatemala, qui a fait l’objet, au cours des dernières décennies, d’un processus d’appropriation de la part de plusieurs secteurs de la population. Son histoire est notamment imbriquée avec celle des migrants guatémaltèques. Partis aux Etats-Unis, nombre d’entre eux ont emporté des images du Saint et participé à la dynamique internationale du culte. Cette communication, centrera son attention sur les logiques de réinsertion et de re-sémantisation du culte dans le contexte nord-américain de la ville de Los Angeles pour montrer que le culte s’y inscrit dans deux logiques distinctes mais étroitement liées. D’un côté il s’insère dans des circuits de type néo-ésotériques – à travers sa présence dans l’univers des botánicas (boutiques et centres spirituels) – et de l’autre il s’inscrit pleinement dans la logique du catholicisme populaire, valorisé et transformé en élément de revendication culturelle par des groupes de migrants centraméricains. Ce parcours entre Guatemala et Etats-Unis permettra d’aborder la façon dont les pratiques religieuses d’Amérique latine – y compris celles que l’on considère comme traditionnelles ou ethniques – sont aujourd’hui traversées par les dynamiques de la globalisation culturelle. Elles se transforment dans le cadre de la migration en ressources identitaires disponibles au-delà des frontières du groupe d’origine et modifient en profondeur le paysage religieux du pays d’accueil.

Cliché : Temple de San Simón, Los Angeles /© Sylvie Pédron-Colombani, 2011.




Le séminaire de l’EREA (Enseignement et recherche en ethnologie amérindienne) est un espace de discussion, ouvert à tout public, flexible et modulable, qui a pour vocation de stimuler les échanges entre la formation américaniste du département d’anthropologie de l’université Paris Nanterre et les chercheurs du Centre ainsi que des invités extérieurs. Tout en étant un foyer de réflexion sur les recherches américanistes en cours, il sert également de plate-forme pour la divulgation des travaux des doctorants, post-doctorants et chercheurs associés.

Sous forme de présentations individuelles, de cycles thématiques ou de demi-journées d’étude, il apporte ainsi un espace de recherche complémentaire aux réunions du Séminaire d’anthropologie américaniste (SAA) et au Groupe d’enseignement et de recherche sur les Mayas et la Mésoamérique (GERM).

Organisation et contact : Philippe Erikson et Vincent Hirtzel

 

Calendrier 2017-2018

6 oct. 2017 : « SAWA (Savoirs Autochtones Wayana-Apalaï). Deuxième partie : L’expérience » – Projection et discussion du film en présence de Lionel Rossini, réalisateur, avec Mataliwa Kulijaman et Ikale Asaukili

20 oct. 2017 : Des affins révocables. Esclavage et mariage asymétrique chez les Yuqui d’Amazonie bolivienne, David Jabin (Post-doctorant au musée du quai Branly – Jacques Chirac)

10 nov. 2017 : Christianiser le chamanisme, moraliser les mœurs. Évangélisation franciscaine, mythologie édifiante et changement social chez les Cavineños (Amazonie bolivienne), Mickaël Brohan

23 nov. 2017 : Ce que ne pas savoir peut nous apprendre. Incertitudes et espoirs autour des morts du conflit armé colombien, Ivan Massin (Doctorant UPN)

8 déc. 2017 : JOURNÉE D’ÉTUDE: Penser le transgenre dans les populations amérindiennes d’Amérique latine

20 déc. 2017 : Discours rituels amérindiens - Bruna Franchetto - Alessandro Lupo

12 janv. 2018 : « It’s the Grand Canyon! Come on! ». Stratégies discursives et formes de l’opposition à un projet de développement touristique controversé en territoire navajo (Arizona, États-Unis), Julia Vogel (Doctorante UPN)

25 janv. 2018 :San Simón en Californie. Entre circuits néo-ésotériques, catholicisme populaire et processus de patrimonialisation culturelle, Sylvie Pédron-Colombani (LESC-EREA)

9 fév. 2018 : Le cannibalisme guerrier suruí (tupi-mondé, Amazonie brésilienne), Cédric Yvinec (MONDA-CRBC)

15 fév. 2018: Transformations des relations d’alliance, genre et onomastique chez les Tuyuka (haut Rio Negro/Brésil): la question des « considérations » et des noms à plaisanterie, Emmanuel Richard (Doctorant UPN)

16 fév. 2018: Disputas cosmológicas y ciclos temporales: las relaciones entre los muertos y la nocturnidad en San Antonio del Cajón (Catamarca, Argentina), Bárbara Martínez (Universidad de Buenos Aires)

23 fév. 2018 : Qu’a-t-on fait des Cannibales ? Le rituel anthropophage tupinamba, l’ethnologie amazonienne contemporaine et la théorie du sacrifice, Oscar Calavia Sáez (EPHE)

9 mars 2018 : Prise de tête : retour sur la chasse aux tsantsa chez les Jivaro, Anne Christine Taylor (LESC-EREA)

23 mars 2018 : Partition et devenir postmortem du corps des sacrifiés: réflexions sur quelques cas mésoaméricains, Grégory Pereira (ARCHAM)

6 avr. 2018 : Le sacrifice humain comme gouvernance inca, Antoinette Molinié (LESC)

4 mai 2018 : Esteban Arias (doctorant LAS)

18 mai 2018 : Alessandro Lupo (Sapienza Università di Roma)

1er juin 2018: Emmanuel Désveaux (EHESS)