couv etudesrurales web

couv etudesrurales web

Altérités, inégalités et mobilités dans les îles de l’océan Indien

édité par Laurent Berger et Sophie Blanchy

Études rurales, 194 [en ligne]

Il y a quarante ans déjà, Paul Ottino [1974] soulignait l’intérêt heuristique que présente pour l’anthropologie, l’histoire, la géographie, la sociologie et l’archéologie le fait d’étudier ensemble le sud de l’océan Indien occidental, appréhendé comme « aire culturelle » et « domaine de recherche » à part entière…

couv ateliers41

couv ateliers41

Entre cosmopolitisme, trajectoires et subjectivités. Moments partagés avec Gilberto Velho

édité par Fabienne Wateau et Joaquim Pais de Brito

Ateliers d'anthropologie, 41 [en ligne]

Peu de temps avant son décès, l’anthropologue brésilien Gilberto Velho, connu pour ses études sur la ville, continuait de questionner la portée de la notion de cosmopolitisme en anthropologie. Préconisant d’insister davantage sur l’idée de médiation comme phénomène socio-anthropologique, il invitait à s’intéresser à la figure de médiateur, soit à porter notre attention sur le personnage dit cosmopolite de par son activité, son histoire de vie, ses trajectoires et ses itinéraires. Ce collectif d’articles tente de répondre à son souhait. Il porte néanmoins sur des objets de nature assez différente, à des échelles variées. Certains textes ont de fait considéré des personnalités, « individus singuliers interprètes et réinventeurs de culture » ; d’autres ont modifié leur angle de lecture pour s’intéresser au rôle intercesseur d’un artefact, voire à celui d’une industrie. À l’aune d’une même proposition, le volume relève donc le défi d’une identification des figures de la médiation, en offrant une palette assez complexe et variée de ses possibles.

Contributeurs : Alessandra Siqueira Barreto, Julia O’Donnell, Rogéria Campos de Almeida Dutra, Teresa Fradique, Inês Ponte, Rosa Maria Perez, Gilberto Velho, Fabienne Wateau

couv existential anthropology

couv existential anthropology

What is existential anthropology?

édité par Michael Jackson et Albert Piette

Berghahn books, New York et Oxford, 2015, 254 p.

What is existential anthropology, and how would you define it? What has been gained by using existential perspectives in your fieldwork and writing? Editors Michael Jackson and Albert Piette each invited anthropologists on both sides of the Atlantic to address these questions and explore how various approaches to the human condition might be brought together on the levels of method and of theory. Both editors also bring their own perspective: while Jackson has drawn on phenomenology, deploying the concepts of intersubjectivity, lifeworld, experience, existential mobility, and event, Piette has drawn on Heidegger’s Dasein-analysis, and developed a phenomenographical method for the observation and description of human beings in their singularity and ever-changing situations..

couv shanghai web

couv shanghai web

Ethnographier l'universel. Shanghai 2010 : "Better city, better life"

édité par Brigitte Baptandier et Sophie Houdart

Société d'ethnologie, Nanterre, 2015, 376 p.

Nées au milieu du XIXe siècle en Occident, les expositions universelles constituent depuis lors des moments particuliers où s'esquissent des mises en ordre du monde qui ne porteraient pas à conséquence. Gagnant l'Asie au début des années 1970, elles offrent cependant des prises uniques pour comprendre, d’un point de vue empirique, ce que pourraient être des alternatives à la cosmologie moderne occidentale, permettant ainsi d’appréhender le pacte moderniste depuis un autre centre. À l’Exposition de 2010, la Chine accueillait l’ensemble du monde. Elle l’invitait à franchir son « seuil » à Shanghai, ville aux multiples visages, ouverte de force et colonisée, puis cosmopolite, « rouge », et finalement, prenant sa revanche, ville « universelle ». Au premier coup d’œil, la disparité manifeste de la carte du « monde en miniature » offerte par la disposition des pavillons faisait apparaître plutôt la discontinuité radicale que l’unité dans la diversité. C’est ce dont témoignent les textes réunis dans ce volume, qui tentent de saisir, au-delà de ces discontinuités, comment se projette un universel ; comment il se prépare et se gère ; comment, à chaque moment de l’histoire de sa constitution, d'autres voies sont toujours possibles, des choix toujours à faire.