Pierre Peraldi-Mittelette
Doctorant
Pierre Peraldi-Mittelette
Les Touaregs d'Europe. L’ethos discursif dans les réseaux Touaregs et pro-touaregs en Europe : diffusion, maillage et réception d'une cause saharienne mythifiée
Dominique Casajus
France
France, Belgique, Italie, Suisse
Ethnographie de la communication, Touaregs, ethos discursif
...

[English version below]

La thèse de Pierre Mittelette-Peraldi concerne les Touaregs, peuple Saharo-Sahélien hétérogène qui n’a jamais connu d’unité réelle. Pourtant, en Europe, dans un contexte diasporique, ils se présentent comme liés à une même communauté de destin, comme s’ils désiraient faire correspondre la représentation qu’ils offrent d’eux-mêmes à l’image d’Épinal de l’« Homme bleu maître du désert », omniprésente dans l’imaginaire de leurs interlocuteurs Européens. Très attachés à leurs terres, certains ont dû migrer lors d’épisodes d’importantes sécheresses et de déstabilisation politique de la région Sahélienne. Parmi ces migrants, un tout petit nombre est parti pour l’Europe où ils se font aujourd’hui les porte-paroles de leurs communautés. Estimés à 350 âmes, cette diaspora peut être ethnographiée presque exhaustivement. C’est un travail mené depuis déjà trois ans, que ce soit en Ethnologie ou en Linguistique.

Dans ces deux disciplines, il importait de présenter la mise en réseaux des revendications identitaires Touarègues, soutenues et encouragées par un certain nombre d’Européens, admirateurs de ces anciens nomades mythifiés. Ces récits mythiques sont, actuellement, écornés par l’actualité de la zone Sahara-Sahel. Dans cette région, en effet, les Touaregs sont aux prises avec des groupes armés terroristes, mafieux, des routes de migrations clandestines et au cœur de luttes pour contrôler des localités riches en ressources pétrolifères ou uranifères. Leur positionnement idéologique n’est pas toujours très clair. De plus, le seul contact que nous ayons avec cette réalité, relève de ces « lobbys » pro-Touaregs, très actifs en Europe, qui portent une représentation positive de ces nomades.

C’est dans ce contexte trouble que s’inscrit cette étude ethnolinguistique des processus de communication Touarègue au sein d’une diaspora qui est encore soutenue par des Européens. Pour eux, ils représentent encore, dans l’imaginaire, l’essence du peuple libre et indépendant, si bien que rhétorique politique et représentation de soi semblent étroitement liées. L’étude des procédés linguistiques propres à cette diaspora, révèle des pratiques de définition de soi, des actes d’identité qui sont autant langagiers que relevant du paralangage et du métalangage. Ces éléments relatifs à différentes échelles de compréhension permettent l’appréhension d’une représentation de soi fondée sur un imaginaire mythifié et ancestralisé. Cette recherche entend ainsi montrer que porter la parole dans un cadre diasporique permet, aussi, une représentation de soi en tant que groupe minoritaire existant face à des instances dirigeantes dominantes. La parole demeure, dans ces circonstances, un pouvoir symbolique puisque ceux qui parlent de la situation au Sahel, en Europe, ce sont les Touaregs.

 

Thesis entitled: The Tuaregs of Europe. Discursive Ethos in Tuaregs and Pro-Tuareg Networks in Europe: Dissemination, Networking, and Reception of a Mythologised Saharan Cause

Pierre Mittelette-Peraldi’s thesis concerns the Tuaregs, a diverse Saharan-Sahelian people who have never known any real unity. Nevertheless, in Europe, in a diasporic context, they present themselves as linked to the same community of destiny, as if they wish to make the representation they offer of themselves correspond to the Épinal of the “Blue man men of the desert”, omnipresent in their European interlocutors’ imaginations. Highly attached to their lands, some had to migrate during periods of severe drought and political destabilisation in the Sahel region. Of these migrants, a very small number have left for Europe, where they are now speaking on behalf of their communities. Estimated at 350 souls, this diaspora can be almost exhaustively studied through ethnography. This work has been ongoing for three years already, both in Ethnology and Linguistics.

In these two disciplines, it is important to present the network of Tuareg identity claims, supported and encouraged by a certain number of Europeans, admirers of these ancient mythical nomads. These mythical accounts are, currently, diminished by the current state of the Sahara-Sahel area. In this region, in fact, the Tuaregs are struggling against armed terrorist groups, mafia, clandestine migration routes, and fights to control localities rich in petrol and uranium resources. Their ideological positioning is not always very clear. Furthermore, the only contact that we have with this reality raises pro-Tuareg “lobbys,” very active in Europe, that project a positive representation of these nomads.

It is in this context that the ethnolinguistic study of the Tuareg communication processes within a diaspora which is still supported by Europeans, takes place. For them, they still represent, in the imagination, the essence of the free and independent people, so that political rhetoric and self-representation seem to be closely linked. The study of the linguistic processes specific to this diaspora reveals practices of self-definition, identity acts that are as much language as they are related to Paralanguage and Metalanguage. These elements relating to different scales of understanding allow the apprehension of a self-representation based on a mythical and ancestralised imagination. The aim of this research is to show that speaking in a diasporic setting also allows a representation of oneself as an existing minority group in the face of dominant ruling bodies. The word remains, in these circumstances, a symbolic power since those who speak of the situation in the Sahel, in Europe, are the Tuaregs.

Peraldi-Mittelette, P., 2017, « Touaregs et savants. Une légitimité accordée par le terrain », journées doctorales du LESC "Anthropologie critique et critique politique", Université Paris Nanterre.
Peraldi-Mittelette, P., 2017, « Ethnographie d’une communication de soi en diaspora : les Touaregs d’Europe », journée d’études jeunes chercheurs "Migrations : surveillance, contrôle, statuts", IDHES, Université Paris Nanterre.
Peraldi-Mittelette, P., 2018, « Parcours de vie en diaspora : pas si loin du désert », conférence-débat "Loin du désert", Musée des Confluences, Lyon.

2017-2018 -Chargé de TD vacataire au département d’ethnologie - Université Paris Nanterre

                3HSH3001 Langues et Cultures 72h

2016-2017 -Chargé de TD vacataire au département d’ethnologie - Université Paris Nanterre

3HSH3001 Langues et Cultures 72h
3HSH2X02 Cuisine des ethnologues 24h

2015-2016 -Chargé de TD vacataire au département d’ethnologie - Université Paris Nanterre

3HSH1X02 Théories en Anthropologie 24h
3HSH2X02 Cuisine des ethnologues 24h