Pia Bailleul
Doctorante
Pia Bailleul
La mine d'uranium de Kvanefjeld: reconfigurations politiques et symboliques autour de l'uranium groenlandais à l'heure de l'indépendance
Sophie Houdart
Groenland
Nuuk, Kujalleq
Inuit, Groenland, colonisation, uranium, territoire
...

[English version below]

Pia Bailleul travaille dans le sud du Groenland sur des questions industrielles et environnementales.

Son terrain ethnographique se situe dans la région de Kujalleq où une mine d'uranium et de terre-rares (Kvanefjeld) est sur le point d'ouvrir. Dans cette zone faite de fjords, montagnes et vallées, des exploitations agricoles occupent déjà les lieux depuis le milieu du XIXème siècle, regroupant un peu moins de 200 personnes. A leur côté se tiennent des ruines Vikings du Moyen-Age classées au patrimoine de l'UNESCO et sujettes à des mesures de patrimonialisation, dans une optique d'ouverture touristique. Il s'agit de la seule région abritant une industrie agricole, et la plus grande quantité de vestiges Norses.

La zone autour de la mine de Kvanefjeld est donc habitée par des secteurs industriels différents – voire concurrentiels – qui se lient de manière divergente à l'environnement. La thèse de Pia Bailleul s'intéresse à ces « modalités d'habiter » dans une perspective historique et politique. En effet, l'industrie minière représenterait une manne financière rendant l'indépendance vis à vis du Danemark réalisable, dont le Groenland est une colonie depuis le Xème siècle, période d'occupation Viking.

Les différentes tensions qui agissent cet environnement se lisent dans les lieux et les pratiques, dès lors il s'agit de comprendre en quoi elles en font un territoire polymorphe à la croisée d'enjeux historiques pour le pays.

 

Thesis entitled: The Uranium Mine of Kvanefjeld: Political and Symbolic Reconfigurations of Greenland’s Uranium in the Era of Independence

Pia Bailleul works in the South of Greenland on industrial and environmental questions.

Her ethnographic field is in the Kujalleq region, where a uranium and rare minerals mine (Kvanefjeld) is about to open. This area, made of fjords, mountains, and valleys, has already been occupied by farms since the middle of the 19th century, gathering a little under 200 people. Next to them are Viking ruins from the Middle Ages, listed as a UNESCO world heritage site and thus subject to regulations, particularly in the context of opening the area to tourists. It is the only region with an agricultural industry, and contains the largest number of Norse remains.

The Kvanefjeld mine’s surroundings are therefore inhabited by different, even competing, industrial sectors, with various relationships to the environment. Pia Bailleul’s thesis focuses on these “modes of living” in a historic and political perspective. Indeed, the mining industry would represent a financial windfall making independence from Denmark achievable, of which Greenland has been a colony since the 10th century, a period of Viking occupation. The different tensions that affect this environment can be read in places and practices, it is thus a matter of understanding how these tensions create a polymorphic territory at the crossroads of historical stakes for the country.

Bailleul, P., 2019, « Patrimonialization in South Greenland : farms, ruins and mine », 49th International Artic Workshop, Uniersité de Stockholm, Suède.
Bailleul, P., 2019, « Industrialisation au Groenland : enjeux politiques et modalités de production autour du complexe minier Ilimaussaq », 15e journées scientifiques du Centre national français des recherches antarctique et arctique, Maison des Océans, Paris.