Marie-Barbara Le Gonidec
Chercheur associé
 
France, Bulgarie
http://www.iiac.cnrs.fr/article1051.html
...

Ingénieure d'études du Ministère de la Culture et de la Communication, mise à disposition de l’UMR 8177 du CNRS, membre de l’équipe LAHIC du iiAC (EHESS) depuis juillet 2013. 

Co-directrice du programme « Sources, archives et histoire institutionnelle de l'ethnomusicologie de la France » (SAHIEF) ayant pour objet l'histoire institutionnelle de l'ethnomusicologie de la France, née dans les années 1940 au musée national des arts et traditions populaires (MNATP), première institution, historiquement et symboliquement, de l'ethnologie de la France. Ce programme est essentiellement centré sur l’activité de Claudie Marcel-Dubois (1913-1989) et Maguy Pichonnet-Andral (1922-2004) au sein du département d’ethnomusicologie et de la phonothèque du musée qu’elles ont fondés (1943) et dirigés jusqu’à leur départ en retraite (1980 et 1986, respectivement) au court d’une longue période qu'on peut qualifier de « moment ATP », situé entre la séquence folkloriste, issue du courant romantique, et le revival des années 1970 qui bouleverse le paysage en matière de recherches sur le terrain, et particulièrement en France. 

Co-responsable du projet de plate-forme Les Réveillées (avril 2017-mars 2020). 

Membre du comité scientifique du CIMP - MúSIC, Musée des instruments, Céret

Membre du conseil d'administration de Dastum (archives du patrimoine oral de Bretagne), Rennes

Membre du comité éditorial de Sonorité (Bulletin de l'AFAS, Association française des détenteurs de documents sonores et audiovisuels)
Perre, D. et M.-B. Le Gonidec, 2013, Chansons et contes de Haute-Loire. L’enquête phonographique de 1946 (Paris, CTHS/AMTA).
L’enquête phonographique d’août 1946, réalisée à l’initiative du Musée national des arts et traditions populaires, a concerné l’ensemble de la Haute-Loire et était guidée sur le terrain par le linguiste Pierre Nauton, originaire de Saugues. Dirigée par l’ethnomusicologue Claudie Marcel-Dubois, assistée de Maguy Andral, elle a abouti à l’enregistrement de 157 disques contenant 353 documents de littérature populaire recueillis à Brioude, Grenier-Montgon, Langeac, Saugues, Vals-près-Le-Puy, Saint-Front, Retournac, Bas-en-Basset et Aurec-sur-Loire. Le présent ouvrage retranscrit ces documents : chansons, contes mais aussi proverbes et conversations. Ceux-ci sont pour l’essentiel inédits. Chaque transcription est accompagnée de la notation musicale pour les chansons, de la traduction pour les nombreux documents en occitan, ainsi que de commentaires les replaçant dans leur contexte culturel. Une première partie situe cette enquête dans le paysage de la recherche ethnomusicologique française et décrit précisément les conditions de sa préparation et de sa réalisation. Les documents sonores originaux, à savoir 152 chansons, 21 contes ou histoires, 133 formulettes ou proverbes, et représentant plus de 6 h. d’enregistrement, sont donnés intégralement dans un CD encarté en 4ème de couverture. Cet ouvrage est le fruit du travail de Didier PERRE, spécialiste des musiques populaires de Haute-Loire et des pays de langue d’oc., auteur de nombreuses contributions scientifiques dans ce domaine. Il a été ralisé avec la collaboration de Marie-Barbara LE GONIDEC, responsable du département de la musique et de la phonothèque du Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (ancien Musée des arts et traditions populaires) entre 2004 et 2012.
Candau, Joël et Marie-Barbara Le Gonidec (éds), 2013, Paysages sensoriels : essai d’anthropologie de la construction et de la perception de l’environnement sonore (Paris, CTHS) [Orientations et méthodes, 26].
Depuis longtemps, la géographie et l’architecture analysent la notion de paysage sonore. L’anthropologie qui avait négligé cette dimension du sensible propose aujourd’hui à travers cet ouvrage de définir à son tour cette notion tout en proposant des outils conceptuels pour pouvoir réaliser une «ethnologie du sonore». Il s’agit dans cet ouvrage de rendre intelligibles les mécanismes sociaux et cognitifs de constitution de tout paysage sensoriel. Comment certains sons se démarquent d’un environnement sonore ordinaire pour mieux distinguer des appartenances sociales ou souligner un rituel. Consacrer une publication à ces paysages sensoriels si singuliers que sont les environnements sonores, n’est-ce pas tenter vainement d’enfermer dans des frontières le plus évanescent des éléments du sensible ? Bien au contraire, les contributions pluridisciplinaires (ethnomusicologie, architecture, urbanisme, anthropologie, géographie) sont placées sous le signe de l’ouverture : celle des milieux acoustiques - les sons se mélangent, dans les rues du Caire comme à Naples, dans les bandas maltaises comme dans le pastoralisme ovin transhumant du sud de la France - et celle des théories et des méthodes qui, en anthropologie, s’attachent à cet objet trop longtemps négligé qu’est le son.
Le Gonidec, M.-B. et F. Gasnault, 2016, Enquêter en tandem sur les pratiques musicales de la France rurale pour le Musée des arts et traditions populaires, ethnographiques.org, 32, en ligne : www.ethnographiques.org/2016/Gasnault,Le-Gonidec.
Claudie Marcel-Dubois (1913-1989), pionnière dans le domaine français, et sa collaboratrice Maguy Pichonnet-Andral (1922-2004) ont travaillé sans relâche au Musée national des Arts et Traditions populaires à constituer le corpus des "musiques de tradition orale françaises". Effectués entre 1946 et 1983, leurs terrains couvrent la presque totalité du territoire national et s'étendent à quelques îlots de la francophonie ultra-marine. Un regard sur les archives écrites de la cinquantaine d'enquêtes qu'elles ont réalisées au titre du CNRS pour le compte du musée-laboratoire permet de constater que l'entreprise, qui semble souvent réalisée exclusivement en duo, a en réalité bénéficié de concours de linguistes, stagiaires et correspondants locaux, la plupart du temps tenus en lisière d'une démarche réellement collaborative, même quand le tandem a été agrégé à des collectifs pluridisciplinaires. Nous proposons une typo-chronologie des différents modus operandi des deux chercheuses : il met en relief leur souci de se démarquer des folkloristes mais aussi le tropisme collectionneur qui les rattache à eux, tout en répondant à leur besoin de reconnaissance par le monde de la conservation, aussi vif que leur désir d'appartenance au monde de la recherche.
Le Gonidec, M.-B. et G. Kermarc, 2015, La clique de binious du 73ème RIT de Guingamp, Musique bretonne, 244 : 26-32.
Le Gonidec, M.-B., 2015, Les binious de la Grande Guerre : de Guingamp aux vitrines d’un musée national à Paris, Musique bretonne, 245 : p. 26-30.
Le Gonidec, M.-B., 2015, La musique au MuCEM ou comment expliquer un tel silence ?, Musées et Collections Publiques de France, n°273-1 : 21-23.
Le Gonidec, M.-B., 2013, La phonothèque du Musée National des Arts et Traditions Populaires : 1937-2012, Bulletin de liaison des adhérents de l’AFAS, 39, en ligne : http://afas.revues.org/2898.
Le Gonidec, M.-B., 2016, Claudie Marcel-Dubois, Donatien Laurent : du surplomb à l’immersion, conceptions et vécu de l’enquête ethnomusicologique en terrain bretonnant, Jalons pour une ethnologie du proche Savoirs, institutions, pratiques (Brest, Éd. du CRBC) : 189-218.
Le Gonidec, M.-B. et J.-P. Dalbéra, 2016, Valoriser des collections scientifiques grâce au numérique : sous quelles formes et pour quels publics ? Deux exemples pris dans les fonds de l’ancien Musée National des Arts et Traditions Populaires, Musiques orales, notations musicales et encodages numériques (Paris, Les éditions de l’immatériel) : 173-196.
Le Gonidec, M.-B., C. Calogirou et M. Mervant-Roux, 2014, Ethno(musico)logie, archives sonores et collections muséales, Soundspaces : espaces, expériences et politiques du sonore (Rennes, Presses universitaires de Rennes) : 146-151.
Le Gonidec, M.-B., 2013, Du civil au militaire, du couple à la clique, Temps de la guerre versus temps de la paix : l’expression musicale comme agent du lien social (Paris, Éd. du CTHS) : 93-106.
Le Gonidec, M.-B., 2013, De la mission à l’édition : histoire d’un disque. L’enquête de 1948 du Musée national des arts et traditions populaires et le disque Chants corses ATP 50.3-4 des Musées nationaux, La Corse et la musique, entre tradition et modernité (Corse, Editions Albania) : 82-93.

Enseignement occasionnel (organologie, ethnomusicologie générale) au Pôle d'enseignement supérieur du spectacle vivant de Bretagne et Pays de Loire (Rennes)

Suivi d'étudiants dans le cadre du Master EMAD à l'université de Nanterre (cultures balkaniques, cultures "celtiques", organologie, muséographie, archives ethnomusicologiques)