Adeline Herrou
Chargée de recherche
Habilitée à diriger des recherches
Adeline Herrou
2018 Prix du Grand Jury du Festival Sciences en lumière: "Coup de cœur pour une recherche", pour le film "Maître Feng. Un moine taoïste dans la Chine d'aujourd'hui"
Chine
Shaanxi / Han
Anthropologie religieuse, religion taoïste, moines, ordre Quanzhen, parenté rituelle, ascèse, érudition, portrait
...

[English version below]

Adeline Herrou est ethnologue et sinologue. C’est par des recherches sur le monachisme taoïste qu’elle a abordé l’étude de la société chinoise d’aujourd’hui. Après son entrée au CNRS en 2002, elle poursuit ses investigations ethnographiques dans le centre de la Chine et s’intéresse plus particulièrement à ce que la vie « hors parenté » des moines donne à comprendre des systèmes de parenté et de parenté rituelle, ainsi qu’aux rapports complexes entre érudition et ascèse. Dans une approche comparatiste, elle propose de mettre en regard le quotidien des moines, ascètes et autres renonçants dans le monde, à travers la description d'une journée dans une vie, qui est aussi celle d'une vie dans une journée. Plus récemment, elle centre son intérêt sur la transmission entre les vieux maîtres et les nouvelles générations de spécialistes religieux en Chine, pour aborder la question des changements du paysage religieux après la longue période d'interdiction religieuse sous Mao, puis avec les récentes et rapides mutations économiques de la Chine.

 

Adeline Herrou is an ethnologist and sinologist. She has approached the study of contemporary Chinese society through research on Daoist monasticism. After joining the CNRS in 2002, she undertook further ethnographic investigations in central China with a specific focus on the life of monks "beyond common kinship links" as a way to improve understanding on the kinship and ritual kinship systems. Additionally, she explored the very complex links between erudition and asceticism. From a comparative perspective, she initiated an examination of the daily life of monks, ascetics and other renunciants throughout the world, aiming to show the interest of the description of a day in a life, which means also a life in a day. More recently, she has focused her research on elder masters and younger generations of religious specialists in China today, in order to explore the question of the changes now occuring in the religious landscape after the long ban on all religions under Mao, and then with the recent rapid modernization of China.

Vice-Présidente de la Société d'ethnologie

Membre du comité directeur d'organisation du Colloque international des études taoïstes (une édition par an, alternativement en Asie, en Amérique et en Europe) — The International Conference on Daoist Studies

Membre du comité directeur du GIS Asie

Membre du jury du prix de thèse de la MAE

Secrétaire du jury de la bourse Eugène Fleischmann (2002-2006)

Membre du comité éditorial de la Société d'ethnologie

Membre du comité éditorial du Journal of Daoist Studies

Membre du comité éditorial des Presses de la MAE

Herrou, A., 2013, A world of their own: Daoist monks and their community in contemporary China (St. Petersburg (Florida), Three Pines Press).
Herrou, A., 2005, La vie entre soi: les moines taoïstes aujourd’hui en Chine (Nanterre, Société d’ethnologie) [Recherches sur la Haute Asie, 15].
Herrou, Adeline (éd.), 2018, Une journée dans une vie, une vie dans une journée: des ascètes et des moines aujourd’hui (Paris, Presses Universitaires de France).
Des ethnologues nous emmènent à la rencontre de moines et ascètes rattachés à différentes traditions religieuses et culturelles : des chrétiens, des bouddhistes, un lama tibétain, un yogi hindou, un jain, un fakir, un taoïste. À travers la description de leurs pratiques et de leurs préoccupations, ils explorent la condition de ces hommes et ces femmes qui ont en commun de mener des expériences extrêmes, en vue d’atteindre les sphères les plus élevées de la connaissance et du sacré. Marcher dans les pas de ces ascètes habituellement peu accessibles, voire secrets, nous permet d'accéder à une part de leur intimité et de leur histoire personnelle. En les suivant dans leurs activités journalières, cet ouvrage donne à comprendre les efforts faits pour percer les mystères de l'existence et devenir des êtres bons, tout en composant avec la trivialité du quotidien. Par là même, il nous interroge sur ce qu'est une journée dans nos existences : une juxtaposition de situations qui s'enchaînent souvent sans transition et qui procurent parfois ce sentiment d'avoir plusieurs vies, tout en restant une même personne. De fait, le tableau d'une journée dans une vie est aussi celui d'une vie dans une journée.
Herrou, Adeline et Anna Poujeau (éds), 2011, Savoirs monastiques: érudition et ascèse (Paris, Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales) [Archives de sciences sociales des religions, 154].
De nombreux monastères ont abrité ou abritent une activité intellectuelle intense : l’abbaye de Cluny, au XIe siècle, nourrissait une bibliothèque de près de six cents manuscrits ; le monastère tibétain Shéchen, aujourd’hui au Népal, est le conservatoire en exil de manuels rituels et autres transcriptions des enseignements de grands maîtres. Si les religieux qui sont les garants de ces « savoirs monastiques » sont pour certains de véritables savants, philologues et théologiens armés de compétences scripturaires et exégétiques remarquables, ils sont aussi supposés posséder (à la différence des laïcs) un petit quelque chose en plus de l’ordre de la vertu, de la pureté, de la piété, de la dévotion (bhakti), de la grâce spirituelle (baraka) ou de l’accumulation de mérites (karma) qui leur permettrait d’accéder à une autre compréhension des différents corpus qu’ils ont en garde. Pour eux, la recherche du savoir n’est pas une fin en soi ; elle n’est que partie prenante d’une quête plus large et plus essentielle. Mobilisée à des fins de prière, de découverte mystique, de performance rituelle ou d’ascèse, elle dessinerait les contours d’une géométrie savante propre aux monastères.
Herrou, Adeline et Gisèle Krauskopff (éds), 2009, Moines et moniales de par le monde: la vie monastique au miroir de la parenté (Paris, L’Harmattan) [Religions et spiritualité].
Peut-on rompre totalement avec la famille, institution au cœur de l’ordre social ? On a bien souvent en Occident une vision des moines et des moniales marquée par l’idéal chrétien de la clôture et d’une sortie radicale du monde. Pourtant la séparation entre les laïcs et les moines prend des contours très différents de par le monde et les figures de renonçants sont très variées d’une religion à l’autre. La plupart ont en commun le partage d’une forme de vie extrême leur demandant de quitter le monde au sens religieux du terme pour mieux s’y consacrer. Quel modèle de sociabilité le monachisme propose-t-il alors ? Cet ouvrage est la première étude d’ensemble de la vie monastique dans des traditions religieuses et sociales contrastées : moines et moniales en Europe, au Proche-Orient, en Asie, chrétiens d’Occident ou d’Orient, hindous ou Jain, bouddhistes du Theravada, du Mahayana ou du Tantrisme, taoïstes et même Esséniens ou musulmans soufis ou druzes. Ethnologues et historiens réunis ici révèlent que ces religieux pourraient incarner une forme de contestation de la parenté tout en partageant une manière singulière de la réinventer presque à l’infini, voire de créer une sorte de « parenté monastique ». Une utopie ?
Herrou, A., 2014, Une vie religieuse confisquée. L’histoire d’un maître taoïste d’arts martiaux à Pékin, Ethnologie française, 44 (3) : 479-489, en ligne : https://www.cairn.info/revue-ethnologie-francaise-2014-3-page-479.htm.
Cet article traite de la manière dont un maître taoïste de Pékin a perpétué une ancienne tradition rituelle d’arts martiaux malgré l’interdiction de toutes les pratiques religieuses sous la Révolution culturelle. Son histoire de vie donne à comprendre les « voies d’échanges » entre les maîtres mariés et les moines pour faire face à l’adversité, mais aussi entre les mondes religieux et laïque pour traverser les vicissitudes de l’histoire, ici en se jouant des composantes rituelles, festives ou simplement sportives des arts martiaux.
Herrou, A. et A. Poujeau, 2011, Introduction, Archives de sciences sociales des religions, 154 [Savoirs monastiques: éudition et ascèse] : 11-29, en ligne : https://journals.openedition.org/assr/23060.
Herrou, A., 2009, A Day in the Life of a Daoist Monk, Journal of Daoist Studies, 3 : 117-148.
This article seeks to give an ethnographical description of the everyday life of an ordinary Daoist monk in China today. As it follows Yang Zhixiang from early morning until night, it deals with his current main occupations—in this case, work on the glyphomancical dissection of the Dao 道 character, fate calculation for young fiancés, preparation for a healing ritual, the ascetic practice of self-perfecting through refinement, etc. —as well as more basic scenes such as meals, gestures and postures, various domestic tasks, and the reconstruction of the temple. It also relates fragments of his own past life and implicitly outlines the path that led him to the monastery and the vocation that made him become a monk. Finally, it aims to convey the diversity of the monks’ activities and then, by considering them serially as a whole, to arrive at an understanding of the specific texture of Daoist monastic life and its reason for being.
Herrou, A., 2001, Elle, c’est mon frère. Les catégories de sexe chez les moines et les moniales taoïstes en Chine, , 24 [Chiner la Chine] : 174-210, en ligne : http://journals.openedition.org/ateliers/8745.
L’observation d’une communauté monastique taoïste à Hanzhong, en Chine centrale, conduit à un double constat. Premièrement, en fait de fraternité, c’est tout un système de parenté que les moines et les moniales ont institué au sein du monastère. Ils sont des frères mais aussi des pères, des oncles, etc. Outre le fait de requalifier leurs liens au moyen d’appellations empruntées à la terminologie utilisée au sein des familles chinoises, ils calquent leur mode de vie communautaire sur l’organisation lignagère. Deuxièmement, ils se donnent à voir comme un monde d’hommes. Les femmes se voient nommées au masculin et s’adressent les unes aux autres via des expressions oxymoriques telle : « Elle, c’est mon frère ». Au-delà des simples désignations, ces moines et ces moniales assument une différenciation des sexes hors du commun et qui se pose, d’une certaine manière, en réaction à celle qui existe dans la société laïque. Eux disent appliquer au quotidien les préceptes taoïstes. D’un point de vue ethnologique, les deux particularités de leur vie en groupe apparaissent comme étroitement liées, forgeant un cas de parenté rituelle singulier, et une façon de se jouer de la parenté et des catégories de sexe presque à l’infini.
Herrou, A., S. Houdart et M.-P. Bousquet, 2000, Au cœur de nos préoccupations : l’écriture du texte ethnologique, Ateliers (Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative), 19 [Matière à écrire, matières à penser] : 7-27.
Herrou, A., 2000, L’utilisation de l’histoire par les moines taoïstes du temple Wengong en Chine. La question de l’histoire en ethnologie, Ateliers (Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative), 19 [Matière à écrire, matières à penser] : 95-144.
Herrou, A., 2018, Introduction, Une journée dans une vie, une vie dans une journée: des ascètes et des moines aujourd’hui (Paris, Presses Universitaires de France) : 9-34.
Herrou, A., 2018, "Celui qui marche au-dessus du vide". Un moine taoïste qui tente de sauver son temple des réaménagements urbains, Une journée dans une vie, une vie dans une journée: des ascètes et des moines aujourd’hui (Paris, Presses Universitaires de France) : 379-403.
Herrou, A., 2018, Contemporary Daoist Funerary Practices and Afterlife Beliefs, Routledge companion to death and dying (London-New York, Routledge) : 173-183.
Herrou, A., 2017, "La part essentielle de l’être n’est ni dans le corps, ni hors du corps": portrait d’un moine taoïste médecin et ascète, Le battement de la vie: le corps naturel et ses représentations en Chine (Nanterre, Société d’ethnologie) : 359-399 [Recherches sur la Haute Asie, 22].
Herrou, A., 2017, Ren Fajiu : A Living Daoist Immortal in the People’s Republic ?, Making saints in modern China (New York, Oxford University Press) : 419-449.
Herrou, A., 2015, Networks and the "cloudlike wandering" of Daoist monks in China Today, Taoism: critical concepts in religious studies (London-New York, Routledge) : 237-262.
Herrou, A., 2015, "La sagesse chinoise dans le développement urbain". Le temple taoïste des Nuages blancs de Shanghai et l’Exposition universelle 2010, Ethnographier l’universel : l’exposition Shanghai 2010, "Better city, better life" (Nanterre, Société d’Ethnologie) : 283-333.
Herrou, A., 2012, Daoist Monasticism at the Turn of the Twenty-First Century. An Ethnography of a Quanzhen Community in Shaanxi Province, Daoism in the Twentieth Century: between eternity and modernity (Berkeley, Univ. of California Press) : 82-120.
Herrou, A., 2012, Esiste una vita "fuori parentela" ? I monaci taoisti in Cina, Famiglia monastica: prassi aggregative di isolamento, Prima edizione (Bologna, Pàtron) : 165-193.
Herrou, A., 2011, Portraits croisés de He, Ran et Zhou, moines au temple Baiyunguan de Pékin, Portraits. Esquisses anthropologiques (Paris, Petra) : 59-84, en ligne : https://www.editionspetra.fr/livres/portraits-esquisses-anthropologiques.
Herrou, A., 2011, Networks and the ‘cloudlike wandering’ of Daoist monks in China Today, Religion in contemporary China: revitalization and innovation (Milton Park, Abingdon ; New York, NY, Routledge) : 108-132 [Routledge contemporary China series, v. 59].
Herrou, A., 2009, Introduction, Moines et moniales de par le monde: la vie monastique au miroir de la parenté (Paris, L’Harmattan) : 7-24 [Religions et spiritualité].
Herrou, A., 2008, Quand les moines taoïstes se mettent en texte, Du corps au texte: approches comparatives (Nanterre, Société d’ethnologie) : 43-74.
Herrou, A., 2017, Compte rendu de: Liu Xun and Vincent Goossaert (éd.), Quanzhen Daoists in Chinese society and culture, 1500-2010 (Berkeley, University of California, 2013), Daoism: Religion, History and Society 道教研究學報:宗教、歷史與社會, 8 : 295-309.
Herrou, A., 2012, Compte rendu de: Stephen Jones, In Search of the Folk Daoists of North China. 华北民间道士与法事 (Farnham, Ashgate publishing, 2010), Archives de sciences sociales des religions, 160 : 216-217, en ligne : https://assr.revues.org/24609.
Dans cet ouvrage, Stephen Jones s'intéresse aux spécialistes rituels de la Chine du Nord, plus précisément dans trois régions : (1) au centre et au nord du Shanxi, (2) au sud du Shanxi, sud du Hebei, Shaanxi et Gansu et (3) dans la plaine centrale du Hebei. Et c'est ce découpage régional qui guidera l'organisation de l'ouvrage en trois parties, précédées d'un long chapitre introductif et suivi d'un plus court chapitre de conclusion, d'importantes annexes et d'un index conséquent et très préci...
Herrou, A., G. Favraud et L. Kohn, 2017, « Organisation », 11th International Conference on Daoist Studies "Creativity and Diversity", Université Paris Nanterre.
Herrou, A., 2016, « Organisation », colloque final de l’ANR Shifu "Vieux maîtres et nouvelles générations de spécialistes religieux en Chine : ethnographie du quotidien, anthropologie du changement social", Université Paris Ouest Nanterre La Défense.
Chicharro, G., S. Gros, A. Herrou et A. Névot, 2016, « Organisation », journée d’étude en l’honneur de Brigitte Baptandier "Le féminin et le religieux", LESC/CEH, Université Paris Ouest Nanterre.
Schneider, N. et A. Herrou, 2015, « Organisation », journée d’étude "L’asymétrie sexuelle dans les différentes traditions bouddhiques à travers le prisme de l’ordination et de l’éducation des nonnes", ANR Shifu, Université Paris Ouest Nanterre La Défense.
Herrou, A., 2014, « Organisation », Workshop de mi-parcours du programme de recherche international "Vieux maîtres et nouvelles générations de spécialistes religieux aujourd’hui en Chine", ANR Shifu, Abbaye de Royaumont, France.
Herrou, A., 2013, « Organisation », journées d’étude pour le lancement du programme de recherche international "Vieux maîtres et nouvelles générations de spécialistes religieux aujourd’hui en Chine", ANR Shifu, Université Paris Ouest Nanterre La Défense.
Herrou, A., 2017, « Autour de la nostalgie et d’un texte d’Adeline Herrou "Des temples et des quartiers disparus. Un terrain au long-cours" », Atelier "Chantiers", LESC, MAE, Nanterre.
Herrou, A., 2017, « Ouverture du colloque; présentation du film "Master Feng. Portrait of a Daoist Monk restorer of temples in China Today"; discutante du panel "Masters Portraits" et session de clôture », colloque "Creativity and diversity" 11th International Conference on Daoist Studies, Université Paris Nanterre.
Herrou, A., 2017, « "Ce que je dis, il faut le croire mais il ne faut pas tout croire": lecture des oracles aujourd’hui en Chine », journée d’étude exploratoire du LESC "Futurologie, futurologiques ?", MAE, Nanterre.
Herrou, A., 2017, « Autour du film d’Adeline Herrou "Maître Feng Moine taoïste en Chine aujourd’hui" », Les débats du CéSor, IIAC, CNRS.
Herrou, A., 2017, « Portrait d’un vieux moine taoïste rebâtisseur de temples en Chine. De l’ethnographie du quotidien à l’anthropologie des reconfigurations sociales et religieuses », Assises de l’anthropologie de la Chine en France, INALCO, Paris.
Herrou, A., 2016, « Discussion croisée entre Bertrand Rossignol pour le bouddhisme, Stéphane Feuillas pour le confucianisme, François Euve pour la tradition chrétienne et Adeline Herrou pour le taoïsme. », Approches croisées Chine-Occident de l’Institut Ricci "La cosmologie entendue comme l’image du monde (la nature et les sociétés humaines)", Centre Sèvres, Paris.
Herrou, A., 2016, « Présentation du projet, de la méthode et des résultats du programme "Vieux maîtres et nouvelles générations de spécialistes religieux en Chine" », séminaire des études religieuses de la Xi’an Shehui kexueyuan 西安社会科学院 [Académie des Sciences Sociales de Xi’an], org. Fan Guangchun 樊光春, Xi’an, Chine.
Herrou, A., 2016, « Introduction et communication Feng Xingzhao: un moine taoïste devenu rebâtisseur de temples au Shaanxi », colloque "Vieux maîtres et nouvelles générations de spécialistes religieux en Chine : ethnographie du quotidien, anthropologie du changement social", ANR Shifu, s.l.
Herrou, A., 2016, « Les cosmologies taoïstes », Approches croisées Chine-Occident de l’Institut Ricci sur la thématique "La cosmologie entendue comme l’image du monde (la nature et les sociétés humaines)", Institut Ricci, Centre Sèvres, Paris.
Herrou, A., 2016, « Multi-site field enquiry: a Daoist monk builder and the temples he has reconstructed (Quanzhen) », panel "Anthropological variants", 10th International Conference on Daoist Studies "Daoism: Self, Science, and Society", Taipei, Taiwan.
Herrou, A., 2015, « Au cœur de la nuit, le Yang reprend ses droits sur le Yin. Les heures propices aux rituels à la culture de soi chez les moines taoïstes en Chine », séminaire "Anthropologie de la nuit" (org. A. Monod-Becquelin et J. Galinier), LESC, MAE, Nanterre.
Herrou, A., 2015, « Discussion croisée entre Bertrand Rossignol pour le bouddhisme, Michel Masson pour le confucianisme, Yves Simoens pour la tradition chrétienne et Adeline Herrou pour le taoïsme », approches croisées Chine-Occident de l’Institut Ricci "L’appropriation des textes sacrés", Centre Sèvres, Paris.
Herrou, A., 2015, « Cao Xiangzhen (1923 ?- 2014), revered as "The Greatest Daoist Nun under Heaven": Gender Issues and Quanzhen Monasticism in Contemporary China », "Religion and Gender" International Conference, organized by Liu Xun, Elena Valussi and Kang Xiaofei, Rutgers University, New Jersey, USA.
Herrou, A., 2015, « "Renouveau" ou "réinvention" des traditions taoïstes en Chine centrale : un terrain au long-cours », panel "Ethnographier les Chine(s) en mutations : des objets et des pratiques de terrain en évolution", 5e Congrès Asie et Pacifique, Paris.
Herrou, A., 2015, « Un terrain au long-cours », journée d’étude sur le terrain en Chine, atelier "Chine", LESC, MAE, Nanterre.
Herrou, A., 2015, « La part essentielle de l’être : ni dans le corps, ni hors du corps. Portrait d’un maître taoïste médecin et adepte du "perfectionnement de soi" (Hanzhong, Chine centrale) », atelier "Chine", LESC, MAE, Nanterre.
Herrou, A. et A. Poujeau, 2015, « Qu’est-ce qu’un moine ? », séminaire "Histoire et historiographie des faits religieux", EHESS, Paris.
Herrou, A., 2015, « Autour du film "Portrait d’un moine taoïste bâtisseur" de A. Herrou, 43 min », atelier du CESOR "Regards croisés sur l’ethnographie filmée et sonore de l’abbaye de la Trappe", Paris.
Herrou, A., 2015, « Les filiations spirituelles en Chine », séminaire Asie de l’EHESS "Filiations spirituelles", EHESS, Paris.
Herrou, A., 2015, « Modératrice », colloque "La nuit se lève", organisé par le séminaire "Anthropologie de la nuit" du LESC, Espace 7Spirits, Paris.
Herrou, A., 2014, « Discussion croisée entre Philippe Cornu pour le bouddhisme, Frédéric Wang pour le confucianisme, Alain Thomansset pour la tradition chrétienne et Adeline Herrou pour le taoïsme », approches croisées Chine-Occident de l’Institut Ricci sur la thématique "Le souci et le soin de l’autre : "sens de l’humanité", "compassion", "charité"", Centre Sèvres, Paris.
Herrou, A., 2014, « Réflexion autour des recherches d’Adeline Herrou. Anthropologie du monachisme comparé », séminaire "Actualité des sciences sociales des religions" (Dominique Iogna-Prat, Pierre Lassave), CEIFR, Paris.
Herrou, A., 2014, « Le Wangwo ou "Oubli de soi" chez les moines taoïstes aujourd’hui en Chine », approches croisées Chine-Occident de l’Institut Ricci sur la thématique "Le souci et le soin de l’autre : "sens de l’humanité", "compassion", "charité"", Centre Sèvre, Paris.
Herrou, A., 2014, « Transmitting the Daoist master’s responsibility beyond the vicissitudes of the 20th century: The story of a Zhengyi Daoist of Beijing who perpetuated a martial arts tradition among Quanzhen monks », panel "Elder masters and new generations of Daoist masters in China today", 9th International Conference on Daoist Studies "Daoism: Tradition and Transition", Boston University, Boston, Etats-Unis.
Herrou, A., 2013, « Dui shannan diqu shu ge de daoguan de minzuzhi diaocha 对陕南地区数个道观的民族志调查 Une enquête ethnographique dans quelques monastères taoïste du Sud du Shaanxi », séminaire général du Centre des études taoïstes (Daoxue yanjiu zhongxin道学研究中心), Académie des Sciences Sociales du Shaanxi (Shaanxi shehui kexue yuan陕西省社会科学院宗教研究所).
Herrou, A., 2013, « Quelques réflexions sur le monachisme cistercien en France », stage de formation intensif "Ecriture filmique" du Labex HASTEC, à l’abbaye de la Trappe, org. E. Aubin-Boltanski, D. Mottier et B. Buob, Labex HASTEC.
Herrou, A., 2013, « Vieux maîtres et nouvelles générations de spécialistes religieux aujourd’hui en Chine. Ethnographie du quotidien et anthropologie du changement social », séminaire "Usages techniques, objets élaborés et patrimoine culturel immatériel dans le monde chinois" (Caroline Bodolec, Frédéric Obringer et Françoise Sabban), CECMC, EHESS.
Herrou, A., 2018, « Projection-débat du film de Adeline Herrou "Maître Feng Moine taoïste en Chine aujourd’hui" », Institut Ricci-Centre Sèvres, Paris.
Herrou, A., 2016, « Présentation du film "Maître Feng. Moine taoïste aujourd’hui en Chine" (45 min, première ébauche) », Forum 104, Paris 6e.
Herrou, A., J.-M. Gueullette et T. Nathan, 2013, « Le souffle dans les theories et les pratiques chrétiennes et taoïstes », Conférence du cycle de débats "Décalages: les autres et nous", Université populaire, Musée du quai Branly, Paris.
Herrou, A., 2018, Master Feng. A Daoist Monk in China Today, film en chinois, sous-titré en anglais.
Herrou, A., 2018, Maître Feng et les fantômes. Quand un moine taoïste rencontre un gui, en ligne : https://blogterrain.hypotheses.org/10197.
A quoi ressemblent les fantômes ? Tenter de les décrire, nous dit Maître Feng, c’est aussi difficile que de mettre une image sur ce que sont nos âmes, et pourtant, les fantômes comme les âmes « sont bien réels ». En Chine, voir un fantôme ne serait-ce qu’une fois dans sa vie révèle une acuité sensorielle hors du commun. Chez les moines taoïstes, la rencontre avec un gui 鬼 , une « âme errante », est le signe annonciateur d’une certaine clairvoyance. Aussi revient-elle par exemple souvent dans les récits de vocations qui conduisent au monastère. A Ziyang — au sud du Shaanxi, en Chine centrale — Maître Feng s’en souvient de façon précise. Et le raconte à l’anthropologue Adeline Herrou (CNRS / LESC) lors d’un entretien filmé.
Herrou, A., 2018, Maître Feng. Un moine taoïste dans la Chine d’aujourd’hui, film en chinois, sous-titré en français.
Herrou, A. et R. Burnet, 2019, Les moines et les moniales, à propos du livre Une journée dans une vie. Une vie dans une journée (2e partie), L’Église aujourd’hui (Paris, RMC), en ligne : https://rmc.bfmtv.com/mediaplayer/audio/rmc-2701-l-eglise-d-aujourd-hui-451849.html.
Herrou, A. et R. Burnet, 2019, Les moines et les moniales, à propos du livre Une journée dans une vie. Une vie dans une journée. Partie 1, L’Église aujourd’hui (Paris, RMC), en ligne : https://rmc.bfmtv.com/mediaplayer/audio/rmc-2001-l-eglise-d-aujourd-hui-451043.html.
Herrou, A. et A. Colosimo, 2018, Une journée dans une vie, Le journal de la philo (Paris, France Inter), en ligne : https://www.franceculture.fr/emissions/le-journal-de-la-philo/une-vie-dans-une-journee.
Herrou, A. et J. Lebrun, 2018, Les moines : un temps qui respire autrement, La marche de l’histoire (Paris, France Inter), en ligne : https://www.franceinter.fr/emissions/la-marche-de-l-histoire/la-marche-de-l-histoire-05-septembre-2018.
Herrou, A. et F. Leblond, 2018, Une journée dans une vie, une vie dans une journée, J’ai lu pour vous (Mens, Radio Dragon), en ligne : https://radiodragon.org/les-emissions/jai-lu-pour-vous/.
Herrou, A., 2016, La taverne de Chang’an, Les divisions de la Joie (journal de poésie), 4 : 10-11.
Herrou, A. et B. Baptandier, 2016, SHIFU : « Vieux maîtres et nouvelles générations de spécialistes religieux » et « l’Atelier Chine », Le CNRS en Chine, 21 : 32-34, en ligne : http://www.cnrs.fr/derci/IMG/pdf/cnrsenchine_21_fr_final_pour_le_site_cnrs.pdf.
Herrou, A. et B. Baptandier, 2016, 当代中国的宗教师及其新老一代的现状, CNRS 在中国, 21冬季刊 : 18-23, en ligne : http://cn.ambafrance.org/IMG/pdf/cnrsenchine_21_ch_finale_20160412.pdf.
Herrou, A., 2018, Maître Feng et le fantôme: quand un moine taoïste rencontre un gui, Carnets de Terrain, 6 avril 2018, en ligne : https://blogterrain.hypotheses.org/10197.
Poursuivant notre série de vignettes ethnographiques sur les rencontres avec des fantômes, c'est aujourd'hui Maître Feng, moine taoïste, qui évoque avec l'anthropologue Adeline Herrou le jour où il s'est retrouvé face à face avec un "gui". Une rencontre qui confirme la clairvoyance du moine, dans le contexte de la Révolution culturelle.
Herrou, A., 2018, Être moine taoïste en Chine aujourd’hui : à la rencontre de Maître Feng, The Conversation, 24 mai 2018, en ligne : http://theconversation.com/etre-moine-tao-ste-en-chine-aujourdhui-a-la-rencontre-de-maitre-feng-95196.
Alors que la parole sur l’interdiction des religions durant la Révolution culturelle se libère progressivement, le film Maître Feng capture l’un des derniers témoins vivants de cette période.

Cours le "Temple en Asie", au Département d'Anthropologie de l'université Paris Nanterre (Licence 3, 2h hebdomadaire au 1er semestre, avec Nicolas Prévôt)

De 2015 à 2018 Cours "La religion taoïste aujourd'hui en Chine. Approche ethnologique", Institut Ricci (cycle de 3 ans)

De 2002 à 2017: Cours "Savoirs et Sociétés", Master 2 en ethnologie, ethnomusicologie et préhistoire, dans la formation doctorale ‘Milieux, Sociétés du passé et du présent’ de l’université Paris Nanterre (2 heures hebdomadaires au 1er semestre)

2013- Coordinatrice du programme Vieux maîtres et nouvelles générations de spécialistes religieux aujourd’hui en Chine. Ethnographie du quotidien, anthropologie du changement social (acronyme Shifu), au LESC, qui a bénéficié du soutien de l’ANR entre janv. 2013 et juil. 2016 : équipe de 16 chercheurs en France, Angleterre, Etats-Unis et Chine. Lien

2014- Responsable de l’Atelier Chine du LESC, avec Gladys Chicharro. Lien

2008-2012 Responsable de « l’Atelier Figures de moines et autres ascète ou religieux » du LESC, avec Anna Poujeau.

2008-2011 Coordinatrice du programme « Portraits de moines, Une journée dans une vie ; une vie dans une journée » (financement LESC)

2007-2010 Membre de l’ANR Temples, Urban Society and Taoists Project, portée par V. Goossaert, GSRL, UMR 8582, en association avec le Center for the Studies of Daoist Culture, CUHK de Hong-Kong, co-financement CNRS/Chiang Ching kuo Foundation for International Scholarly Exchange)