Chercheur associé
Marie Chosson
...
Chosson, M. et J. Carpentier, 2017, Une indianité interculturelle ? Cultura et nouveaux modes de gouvernance, Nuevo Mundo Mundos Nuevos, en ligne : https://nuevomundo.revues.org/70100.
Le terme de « culture » tel qu’il a été forgé par les sciences sociales a été mobilisé, depuis quelques décennies, dans les politiques et les instruments juridiques des institutions nationales et internationales. Malgré cet usage institutionnel fréquent, la comparaison des Fabri-cas révèle l’emploi peu commun du vocable cultura dans les usages sociaux et linguistiques des sociétés amérindiennes (surtout dans les pays hispanophones). D’autres termes, vernaculaires ou d’emprunt ancien, sont en effet employés pour définir des pratiques collectives distinctives et semblent avoir canalisé l’adoption de cultura vers des contextes d’interactions avec des acteurs extérieurs à la communauté (ONGs, projets de développement, tourisme, fonctionnaires d’État, écoles…). Cet usage distinctif et valorisant du terme apparaît néanmoins primordial au bon développement des projets de patrimonialisation et favorise l’essor d’une indianité interculturelle.
Vapnarsky, V., L. Charlier, M. Chosson, C. Becquey et H. Figuerola Pujol, 2016, « Vertigineux vestiges : temps de pierres en pays maya et aymara », colloque international "Culture : Modes d’emploi – La patrimonialisation à l’épreuve du terrain", ANR Fabriq’am, Barge du Crous, Paris.
Vapnarsky, V., A. Ariel De Vidas, C. Becquey, C. Yvinec, L. Charlier, M. Chosson et H. Figuerola Pujol, 2016, « Introduction générale », colloque international "Culture : Modes d’emploi – La patrimonialisation à l’épreuve du terrain", ANR Fabriq’am, Barge du Crous, Paris.