paysages sensoriels
paysages sensoriels
Ouvrage collectif sous la direction de Joël Candau et de Marie-Barbara Le Gonidec, 2013, éditions du CTHS, collection Orientations et méthodes, n° 26.

 

Depuis longtemps, la géographie et l’architecture analysent la notion de paysage sonore. L’anthropologie qui avait négligé cette dimension du sensible propose aujourd’hui à travers cet ouvrage de définir à son tour cette notion tout en proposant des outils conceptuels pour pouvoir réaliser une «ethnologie du sonore».

Il s’agit dans cet ouvrage de rendre intelligibles les mécanismes sociaux et cognitifs de constitution de tout paysage sensoriel. Comment certains sons se démarquent d’un environnement sonore ordinaire pour mieux distinguer des appartenances sociales ou souligner un rituel.

Consacrer une publication à ces paysages sensoriels si singuliers que sont les environnements sonores, n’est-ce pas tenter vainement d’enfermer dans des frontières le plus évanescent des éléments du sensible ?

Bien au contraire, les contributions pluridisciplinaires (ethnomusicologie, architecture, urbanisme, anthropologie, géographie) sont placées sous le signe de l’ouverture : celle des milieux acoustiques - les sons se mélangent, dans les rues du Caire comme à Naples, dans les bandas maltaises comme dans le pastoralisme ovin transhumant du sud de la France - et celle des théories et des méthodes qui, en anthropologie, s’attachent à cet objet trop longtemps négligé qu’est le son.

En vrac