Moines

Moines
Essai transmédiatique et transdisciplinaire sur le temps présent d'un monastère trappiste.

Centré sur l’apport du cinéma ethnographique à la recherche, le projet Moines 3.0 propose de mettre à disposition aussi bien des chercheurs que du grand public un corpus audiovisuel inédit concernant le monastère trappiste de Soligny-la-Trappe (Orne) et de nourrir le dialogue transdisciplinaire sur les nouvelles perspectives de recherche et d’écriture de l’histoire dans le contexte des humanités numériques.

Nous menons depuis près de deux ans, grâce à une autorisation tout à fait exceptionnelle, différentes enquêtes au sein du monastère Notre-Dame de la Trappe (un espace pourtant par essence rétif aux observateurs extérieurs) : en septembre 2013, dans le cadre du Programme collaboratif 3 du Labex Hastec, a été mis en place un atelier de formation à l’écriture documentaire au terme duquel quatre portraits filmés de moines ont été réalisés par huit chercheuses – ces films ont été projetés à diverses occasions (au musée du quai Branly, à l’EHESS, à l’ESCP Europe ainsi que dans la nef de l’église Notre-Dame de la Trappe à l’occasion de la fête de la Saint-Bernard) et sont notamment accessibles sur le site de l’abbaye – et un séminaire de recherche, afin d’entrer en dialogue avec des spécialistes de la vie monastique, a été organisé en 2014 et 2015. Suite à cette première phase réussie, certains d’entre nous ont entrepris de prolonger l’expérience en réalisant et collectant des données filmiques, sonores et visuelles uniques sur ce lieu. Le projet Moines 3.0 vise, selon une approche transdisciplinaire et innovante, à traiter, regrouper, analyser et valoriser ces sources.

Comité du projet

  • Baptiste Buob (responsable du projet), anthropologue-cinéaste, chargé de recherche au LESC — UMR 7186-CNRS/UPOND
  • Ghislaine Azemard, professeur en sciences de l’information et de la communication, titulaire de la Chaire Unesco ITEN/FMSH, dir. d’IDEFI CreaTIC, du programme LEDEN et du Master CEN, Paris 8
  • Jessica De Largy-Healy, anthropologue, membre du CREDO UMR 7308, chargée de recherche au musée du quai Branly
  • Dominique Iogna-Prat, historien médiéviste, directeur de recherche au CéSor UMR 8216
  • Nathalie Le Tellier Becquart, responsable de ressources documentaires, ingénieure de recherche à la MAE USR 3225
  • Nathalie Luca, anthropologue, directrice de recherche au CéSor UMR 8216, responsable du PC3 du Labex Hastec
  • Damien Mottier, anthropologue-cinéaste, maître de conférences d’HAR EA 1441
  • Renan Mouren, doctorant en Hypermédia au laboratoire Paragraphe EA349 de Paris 8 [équipe EHN/programme Leden] et enseignant d’Idefi CreaTIC [Master CEN-P8, Master CAV-INAsup/ENSc]

Financement

  • LABEX « Les passés dans le présent » (financement 2016-2019)

Partenaires

  • HAR — Histoire des arts et des représentations – EA 1441 - UPOND
  • MAE — Maison Archéologie & Ethnologie - René Ginouvès – USR 3225 - CNRS/UPOND/Paris1
  • MQB — musée du quai Branly – département de la recherche et de l’enseignement
  • Chaire ITEN — Innovation, Transmission, Éditions Numérique – Unesco/FMSH
  • Programme LEDEN — master CEN (Création et édition Numériques) – Paris 8
  • CéSor — Centre d’études en sciences sociales du religieux – UMR 8216 - CNRS/EHESS
  • Master CAV/Concepteur audiovisuel (ENS Cachan, École nationale des Chartes, Institut national de l'Audiovisuel)
  • Labex HASTEC — Histoire et anthropologie des savoirs, des techniques et des croyances – Hesam

Site dédié