couv 2016

Théorie des événements extraterrestres. Essai sur le récit fantastique

par Arnaud Esquerre

Fayard, Paris, 2016, 260 p.

Depuis le milieu du xxe siècle, les mystérieux témoignages d’ovnis, de soucoupes volantes et de phénomènes aériens non identifiés ont fleuri. Les témoins ne se connaissent pas, ne vivent ni au même endroit, ni parfois à la même époque, mais tous leurs récits se ressemblent : quelqu’un raconte avoir aperçu dans le ciel, de manière soudaine et inattendue, puis avoir perdu de vue, tout aussi subitement, une chose qu’il ne reconnaît pas. Comment ces récits énigmatiques peuvent-ils être résolus ?
En se plongeant dans les centaines de témoignages collectés en France depuis les années 1970 par un petit département du Centre national d’études spatiales qui leur est strictement dévolu (le GEIPAN) et dans les procès-verbaux des enquêtes de gendarmerie, Arnaud Esquerre propose une nouvelle piste : tous ces témoignages ont une structure commune qui place l’incertitude au cœur de ce qui a été vécu.
Comprendre ainsi que des récits aussi étonnants que ceux d’événements extraterrestres sont, en fait, des récits fantastiques, même s’ils ne sont pas littéraires, c’est aussi une manière d’explorer notre rapport à la réalité.