couv battement

couv battement
Le battement de la vie : le corps naturel et ses représentations en Chine

édité par Brigitte Baptandier

Société d'ethnologie, Nanterre, 2017, 408 p.

Y aurait-il, en Chine, une idée de la personne qui ne permettrait pas d'isoler le « corps » ? Pourquoi donc a-t-on ce sentiment que l'on ne parle jamais vraiment du corps humain, qu’il apparaît plutôt comme le support d’entités plus vastes, qui le dépassent ? Comme si le corps ne pouvait être envisagé que d’un point de vue énergétique, son fonctionnement assurant la vie en exacte correspondance avec le monde extérieur. Comme s’il n’avait pas acquis un statut d’objet. Or, dans les différentes conceptions du corps en Chine présentées ici, issues pour la plupart de l’ethnographie ou de l’histoire, un point est apparu comme récurrent : ce va-et-vient entre les deux pôles de la représentation et du naturel, du symbolique et du réel, non pas l’un ou l’autre mais l’un et l’autre, indissociables en leur « battement » qui est celui même de la vie. C’est dans cette faille que nous avons voulu nous introduire pour traiter du corps, y cherchant la vie qu’elle recelait.

Deux pratiques, mises en œuvre chaque fois par deux personnes agissant en miroir (Taiji quan et acupuncture), tracent le fil directeur de l’ouvrage, ce « battement de la vie ». Il se retrouve exploré à travers la relation au lignage et au traitement du corps des ancêtres. Le corps des femmes, quant à lui, apparaît comme traversé par les générations, vécu comme un support capable de porter le signe d’un temps, la marque d’un passage, l’assignation d’un destin. Le corps de certains héros (d’épopée ou de cinéma) met en scène le battement entre le corps naturel et sa représentation : à travers mutation, mutilation, et mutabilisme universel, tout peut se faire et se défaire à l’infini. Enfin, les enfants uniques, « petits empereurs » de la Chine actuelle, tout comme les taoïstes qui « nourrissent leur vie », donnent à voir la construction du sujet, corps et personne confondus, indissociables.

guillebaud routledge
guillebaud routledge

Toward an Anthropology of Ambient Sound

édité par Christine Guillebaud

Routledge, Londres, 2017, 240 p. [Routledge studies in Anthropology]

This volume approaches the issue of ambient sound through the ethnographic exploration of different cultural contexts including Italy, India, Egypt, France, Ethiopia, Scotland, Spain, Portugal, and Japan. It examines social, religious, and aesthetic conceptions of sound environments, what types of action or agency are attributed to them, and what bodies of knowledge exist concerning them. Contributors shed new light on these sensory environments by focusing not only on their form and internal dynamics, but also on their wider social and cultural environment. The multimedia documents of this volume may be consulted at the address: http://milson.fr/routledge_media

Table of contents


Introduction Multiple Listenings. Anthropology of Sound Worlds Christine Guillebaud

Part 1: Listening into Others 1. Noising the City: Revealing Neapolitan « Soundciabilities » in Pyrotechnical Practices Olivier Féraud 2. Sounds of Hell and Sounds of Eden: Sonic Worlds in Ethiopia in the Catholic Missionary Context, 17th-18th Centuries Anne Damon-Guillot 3. An « Obscene » Calling: Emotionality in/of Marginalized Spaces. A Listening of/into ‘Abusive’ Women in Govindpuri (Delhi) Tripta Chandola

Part 2: Sound Displays and Social Effects 4. Standing out from the Crowd. Vocal and Sound Techniques for Catching People’s Attention in an Indian Bus Stand Christine Guillebaud 5. Melodic Refrains in Japanese Train Stations: The Management of Passenger Behavior through the use of Electric Bells Pierre Manea

Part 3: Sound Identity and Locality 6. Acoustic Communities Represented: Sound Preferences in the Scottish Village of Dollar Heikki Uimonen 7. Mics in the Ears: How to Ask People in Cairo to Talk about their Sound Universes Vincent Battesti 8. Mapping out the Sounds of Urban Transformation: The Renewal of Lisbon’s Mouraria Quarter Iñigo Sánchez 9. Listening to the city. The Sonorities of Urban Growth in Barcelona Claire Guiu

Part 4: Sound Arts and Anthropology 10. Not just Tones, Noises Too! On Sound Poetry Jean-Charles Depaule 11. Tribute to a Footbridge: Contact Dance and Sound Spaces Improvisations in Choisy-Le-Roi Vincent Rioux

Afterword The Sonic Attunement of Social Life Jean-Paul Thibaud

The multimedia documents of this volume may be consulted at the address: http://milson.fr/routledge_media

couverture terrain67

couverture terrain67
Jouir ailleurs et autrement

édité par Agnès Giard, Emmanuel Grimaud et Anne-Christine Taylor

Terrain, 67 [en ligne en septembre 2017]

L’orgasme explose aujourd’hui en courbes, rythmes, spasmes, paliers, intensité d’afflux sanguin et seuils hormonaux. Examiné sous tous les angles, il se voit évalué et prescrit comme un facteur structurant du psychisme. Jouir aurait-il pour autant perdu tout mystère ? Quelles émotions et quelles relations fonde-t-il ou déstabilise-t-il ? Sommes-nous les seuls à nous poser autant de questions à son sujet ?
Ce numéro de Terrain enquête sur le plaisir des sens pour le décliner à l’interrogative, en observant les manières variées de le penser, le simuler, le susciter ou de s’en détourner dans différentes sociétés.

Contributeurs : Philippe Erikson, Chloé Maillet, Agnès Giard, Andreas Mayer, Don Kulick, Christophe Granger, Yann Minh, Sergio Dalla Bernardina, Ismaël Moya, Jérémy Damian

En vrac