Evènements

Domestiquer la nuit. Perspectives ethno-historiques / Quand le corps rencontre la nuit, Luc Gwiazdzinski et Guillaume Garnier

Anthropologie de la nuit

Télécharger au format iCal
Mardi 03 Mai 2016 10:00 - 13:00
Salle 308F du LESC (3e étage)
MSH Mondes (bât. Ginouvès)
21, allée de l’Université, Nanterre

Présentation

Par les portes de la nuit, des collègues historiens, déjà engagés dans le domaine de la nocturnité, ont souhaité collaborer au séminaire Anthropologie de la nuit, afin de confronter documents, méthodes et visées comparatives entre les disciplines et les terrains, en dépassant les frontières des époques anciennes, de la nuit et de l’urbanisme.


image nuit 07102011 iceberg devant Mittimatalik webLe séminaire de recherche « Anthropologie de la nuit » réunit des chercheurs de plusieurs disciplines ayant pour objectif de contribuer à la construction de l’objet « nuit » en anthropologie. Phénomène physique dont la durée varie selon la position géographique et le moment de l’année, la nuit est l’objet de perceptions et de représentations culturelles diverses ; celles-ci impliquent des constructions du temps, de l’espace, des êtres et de leur agentivité, qui sont jusqu’à présent moins étudiées en elles-mêmes que comme complément du savoir et des activités diurnes.

Abordée depuis plusieurs disciplines, la nuit se révèle bien davantage que le cadre du sommeil ou des activités non diurnes. Ce champ de recherche concerne l’ensemble des objets et des processus étudiés par l’anthropologie (le corps et ses techniques, la notion de personne, la culture matérielle, les échanges économiques, les croyances et les représentations du monde surnaturel, les conceptions de l’espace et du temps).

Deux questions sont au cœur de ce programme : les organisations spécifiques de la nuit sont-elles soumises à des contraintes physiologiques qui régulent leur fonctionnement ? Limitent-elles l’espace d’autonomie des acteurs, ou à l’inverse l’institution de ces ordres collectifs parvient-elle à reconfigurer les rythmes biologiques des individus ? Comment la cognition, les techniques au sens large, la gestion de l’espace et du temps dans le groupe étudié, sont-elles affectées par les contraintes particulières liées à des activités instaurées dans le temps nocturne ?

  • Accueil
  • Domestiquer la nuit. Perspectives ethno-historiques / Quand le corps rencontre la nuit, Luc Gwiazdzinski et Guillaume Garnier