Evènements

Deux manifestes pour une samba moderne : reconfiguration de l’industrie musicale et stratégies d’innovation esthétique (samba-jazz et bossa nova, 1959-65), Vassili Rivron & Gabriel Improta

Séminaire du CREM

Télécharger au format iCal
Lundi 20 Février 2017 14:00 - 16:00
Salle 308F du LESC (3e étage)
MSH Mondes (bât. Ginouvès)
21, allée de l’Université, Nanterre

Présentation

2017 02 20 séminaire CREML’"âge d’or de la radio" a joué un rôle central dans la consécration de la samba comme musique nationale et sa valorisation esthétique au Brésil. Le déclin de ce monde de l’art dans les années 1950 et la reconfiguration progressive de l’industrie musicale autour du disque et de la télévision a eu des effets directs sur les aspirations et les stratégies professionnelles et esthétiques des artistes. Afin de restituer cette recomposition de l’espace musical et d’analyser les dynamiques de création qu’elle a suscité, nous présenterons de façon comparée les trajectoires biographiques et deux oeuvres emblématiques de Tom Jobim et Moacir Santos. Ces artistes ont incarné, parmi d’autres, deux propositions concurrentes de modernisation de la samba au succès inégal : la bossa-nova et le samba-jazz.

À travers l’analyse d’un matériel diversifié (enregistrements, iconographie, témoignages, critiques, statistiques, ...) on se propose de mieux comprendre les injonctions à moderniser la samba qui sont liées à cette reconfiguration et d’analyser les stratégies de réinvestissement des traditions musicales et d’innovation effectuées par ces deux compositeurs aux propriétés sociales à la fois très comparables et diamétralement opposées. Ce matériel permet d'articuler l’analyse des trajectoires et des œuvres proprement dites, à celle de la reconfiguration de l’espace de l’industrie musicale (nouveaux publics, acteurs, techniques et mécanismes de consécration), tout en prenant en compte les effets de médiation (critique musicale, analyse de supports), les mutations des pratiques et ressources de production (nouveaux micros, multi-pistes, format album/LP, illustration des couvertures), ainsi que l’invention corrélatives de nouvelles postures d’écoute musicale (hi-fi et stéréo).

Vassili Rivron est maître de conférences à l’Université de Caen en détachement à l'INRIA
Gabriel Improta est professor substituto à l'université de Rio de Janeiro, UNIRIO/UFRJ


LESC CREM Picto C webLe séminaire du CREM (Centre de recherche en ethnomusicologie) a lieu deux lundis par mois, de 14h à 16h. Les chercheurs (doctorants compris) membres du CREM ou invités de passage y présentent leurs travaux en cours. Les présentations durent 50 minutes, et sont suivies d’une pause café et d’une heure de discussion.

Occasionnellement, le séminaire prend la forme d’un atelier rassemblant plusieurs chercheurs autour d’un thème commun. Il dure alors un après-midi ou bien une journée complète.

La participation au séminaire est ouverte à tous. Il fait par ailleurs partie du cursus des Master d’ethnomusicologie des universités Paris Nanterre et Paris 8 Saint-Denis.

Calendrier 2020-2021
Calendrier 2019-2020
Calendrier 2018-2019
Calendrier 2016-2017
  • Accueil
  • Deux manifestes pour une samba moderne : reconfiguration de l’industrie musicale et stratégies d’innovation esthétique (samba-jazz et bossa nova, 1959-65), Vassili Rivron & Gabriel Improta