Evènements

Le mulidi de Mayotte, une performance chantée religieuse et populaire

Séminaire du CREM

Télécharger au format iCal
Lundi 13 Mai 2013 14:00 - 16:00
Salle 308F du LESC (3e étage)
MSH Mondes (bât. Ginouvès)
21, allée de l’Université, Nanterre

Présentation

Avec Abdoul-Karime Ben Said (Attaché territorial, direction de la Culture et du Patrimoine, Conseil général de Mayotte)

Mulidi

photo : Dahala, choeur du mulidi (Cl. : Ibrahim MCOLO)

Le mulidi de Mayotte est une pratique musicale se réclamant de la confrérie qâdiriyya. Très fréquent, il anime tout le cycle de la vie. Il célèbre les grands moments de réjouissances (furaha) ou de réussite, la réalisation d’un voeu (nadhara), le retour du pèlerinage à la Mecque (hadj). Le mariage (harusi) est nécessairement inauguré par un mulidi donné lors de la procession nuptiale (manzaraka), et parfois par le kandza issu de la confrérie rifâ’iyya. Enfin, le mulidi est aussi utilisé pour accompagner la dépouille mortelle des disciples et pour marquer la commémoration du décès (hawli).

Le mulidi allie spiritualité, chant (qasuida) et danse (mzinio). Le répertoire de textes en arabe est mis en musique avec des tambours sur cadre (tari) ou a capella (shâdî). Les formes de la chorégraphie (mbadzio) sont celles du mulidi classique, du mreda ou du zahay. Ces formes suscitent un plaisir (ladha) et parfois une transe (djadhiba) chez les initiés. Elles laissent rarement insensibles les spectateurs et les auditeurs.

Parmi d’autres pratiques culturelles immatérielles, le mulidi détient une place de choix dans le projet de musée patrimonial de Mayotte, qui vise à promouvoir l’identité multiple de l’île.

Voir aussi : 2010 Debaa. Chants soufis et danses des femmes de Mayotte, CD Ocora [livret : Abdoul-Karime Ben Said]

 


 


LESC CREM Picto C webLe séminaire du CREM (Centre de recherche en ethnomusicologie) a lieu deux lundis par mois, de 14h à 16h. Les chercheurs (doctorants compris) membres du CREM ou invités de passage y présentent leurs travaux en cours. Les présentations durent 50 minutes, et sont suivies d’une pause café et d’une heure de discussion.

Occasionnellement, le séminaire prend la forme d’un atelier rassemblant plusieurs chercheurs autour d’un thème commun. Il dure alors un après-midi ou bien une journée complète.

La participation au séminaire est ouverte à tous. Il fait par ailleurs partie du cursus des Master d’ethnomusicologie des universités Paris Nanterre et Paris 8 Saint-Denis.

Calendrier 2020-2021
Calendrier 2019-2020
Calendrier 2018-2019
Calendrier 2016-2017
  • Accueil
  • Le mulidi de Mayotte, une performance chantée religieuse et populaire