Evènements

« Le tikuchu qui voulait anéantir les humains » (conte aymara). Interaction et transmission interspécifique sur la Isla de la Luna (Bolivie), Maddyson Borka (Doctorante UPN, EREA/LESC)

Séminaire de l'EREA

Télécharger au format iCal
Vendredi 28 Février 2020 14:30 - 16:30
MSH Mondes (bât. Weber), salle 1 (RDC)
200 avenue de la République, Nanterre

Présentation

Séminaire BorkaLe tikuchu (larve de charançon) rêvait d’exterminer les humains. Souhaitant tous les affamer, il entreprit de dévorer à lui seul toutes les récoltes. Son projet dévastateur eut été mené à bon terme s’il n’avait croisé le chemin d’un agriculteur. Celui-ci, plutôt que de tuer le ver tikuchu, le mutila et lui remit un message dissuasif à transmettre à ses congénères : "ne revenez pas, ou vous en subirez les conséquences..."

À travers l’étude des circonstances de l’énonciation de ce conte, cette présentation s’attachera à examiner les dimensions dialogiques et performatives de ce genre de discours. Il s’agira notamment d’envisager la situation d’énonciation comme celle d’une tentative de transmission interspécifique au cadre de participation élargi. En effet, les activités agropastorales des habitants de l'Isla de la Luna (Lac Titicaca, Bolivie) les obligent à entretenir des relations avec des types très divers d’êtres, tous animés d’intentions plus ou moins bienveillantes. Pour que cette coexistence soit envisageable, humains et non-humains doivent adapter leurs comportements les uns aux autres. Les contes semblent être un espace privilégié pour rendre saillantes des règles de bonne conduite interspécifiques.

Cliché : Recherche de tikuchu dans les pommes de terre fraîchement récoltées (Isla de la Luna) / © Maddyson Borka, avril 2019.

Logo EREA fond transparent nov2013 toucan vertLe séminaire de l’EREA (Enseignement et recherche en ethnologie amérindienne) est un espace de discussion, ouvert à tout public, flexible et modulable, qui a pour vocation de stimuler les échanges entre la formation américaniste du département d’anthropologie de l’université Paris Nanterre et les chercheurs du Centre ainsi que des invités extérieurs. Tout en étant un foyer de réflexion sur les recherches américanistes en cours, il sert également de plate-forme pour la divulgation des travaux des doctorants, post-doctorants et chercheurs associés.

Sous forme de présentations individuelles, de cycles thématiques ou de demi-journées d’étude, il apporte ainsi un espace de recherche complémentaire aux réunions du Séminaire d’anthropologie américaniste (SAA) et au Groupe d’enseignement et de recherche sur les Mayas et la Mésoamérique (GERM).

Certaines séances sont disponibles en replay sur la chaîne Erea de Canal U.

Organisation : Valentina Vapnarsky, Philippe Erikson et Vincent Hirtzel

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Calendrier 2021-2022
10 Déc 2021 : Séminaire EREA
26 Nov 2021 : Séminaire EREA
12 Nov 2021 : Séminaire EREA
29 Oct 2021 : Séminaire EREA
15 Oct 2021 : Séminaire EREA
01 Oct 2021 : Séminaire EREA
Calendrier 2020-2021
Calendrier 2019-2020
Calendrier 2018-2019
Calendrier 2017-2018
  • Accueil
  • « Le tikuchu qui voulait anéantir les humains » (conte aymara). Interaction et transmission interspécifique sur la Isla de la Luna (Bolivie), Maddyson Borka (Doctorante UPN, EREA/LESC)