Evènements

Le « modèle chorégraphique ». Vers une théorie (quasi) générale du rôle de la danse et du chant dans les sociétés à classes d’âge, Giordano Marmone (CREM-LESC)

Séminaire du CREM

Télécharger au format iCal
Lundi 15 Avril 2019 14:00 - 16:00
Salle 308F du LESC (3e étage)
MSH Mondes (bât. Ginouvès)
21, allée de l’Université, Nanterre

Présentation

DSC00083bisDans son livre de 1984 « Age Class Systems: Social Institutions and Polities Based on Age », l’anthropologue italien Bernardo Bernardi propose un classement général des sociétés à classes d’âge sur la base de leurs caractéristiques structurelles et fonctionnelles. Il utilise la notion de « modèle chorégraphique » pour définir le système social de certaines anciennes communautés d’Amérique du nord (comme les Mandan et les Hidatsa) chez lesquelles la transition des hommes d’un statut d’âge à l’autre avait lieu à l’issue d’une négociation entre aînés et cadets qui se terminait avec l’achat de la part de ces derniers des danses et des ornements appartenant au statut qu’ils étaient en train de rejoindre. Mes recherches chez les Samburu du Kenya et les données en provenance des travaux d’autres auteurs (Maconi [1973] chez les Karimojong, Gabail [2011] chez les Bassari, etc.) montrent que, en réalité, le « modèle chorégraphique » se présente sous différentes formes dans de nombreuses sociétés à classes d’âge. Des dispositifs semblables d’acquisition, d’apprentissage et de cession de matériel musico-chorégraphique et, plus en général, de « musicalisation » des groupes d’âge dans les processus ontogénésiques des individus ne se limitent, en effet, pas aux quatre sociétés que Bernardi mentionne dans son livre, mais sont observables tant en Afrique de l’est que de l’ouest, tant en Amérique du nord (ou moins par le passé) que du sud. Selon mon hypothèse le pouvoir de la danse, du chant et du corps d’incarner les groupes d’âge et de les « mettre en pratique » par l’activité musico-chorégraphique pourrait représenter un élément constitutif, et probablement indispensable, des processus de fabrication de ces organisations sociales et de classement de leurs membres.  

LESC CREM Picto C webLe séminaire du CREM (Centre de recherche en ethnomusicologie) a lieu deux lundis par mois, de 14h à 16h. Les chercheurs (doctorants compris) membres du CREM ou invités de passage y présentent leurs travaux en cours. Les présentations durent 50 minutes, et sont suivies d’une pause café et d’une heure de discussion.

Occasionnellement, le séminaire prend la forme d’un atelier rassemblant plusieurs chercheurs autour d’un thème commun. Il dure alors un après-midi ou bien une journée complète.

La participation au séminaire est ouverte à tous. Il fait par ailleurs partie du cursus des Master d’ethnomusicologie des universités Paris Nanterre et Paris 8 Saint-Denis.

Calendrier 2020-2021
Calendrier 2019-2020
Calendrier 2018-2019
Calendrier 2016-2017
  • Accueil
  • Le « modèle chorégraphique ». Vers une théorie (quasi) générale du rôle de la danse et du chant dans les sociétés à classes d’âge, Giordano Marmone (CREM-LESC)