Antoinette Molinié
Directrice de recherche
émérite
Antoinette Molinié
Pérou, Espagne
Pérou, Bolivie, Andes, Espagne, Andalousie
Pérou, Andalousie, rituels, néo-Indiens
...

[English version below]

Antoinette Molinié s’est consacrée à l’étude des sociétés traditionnelles des Andes. Dans un premier temps, lors d’enquêtes au Pérou dans la région de Cuzco et dans la vallée de Chancay, puis en Bolivie à Ambana, elle a mis en évidence les modalités d’insertion des communautés andines traditionnelles dans l’économie de marché. À la suite de plusieurs enquêtes ethnographiques, elle a mené des recherches sur la représentation de l’espace et sur des modalités du rituel, comme les procédés par lesquels celui-ci s’institue en mémoire de longue durée et en historicité spécifique, les rapports qu’entretiennent action rituelle et exégèses, les systèmes de transformations du rapport mythe/rite entre hautes et basses terres. Ces travaux ont pris une dimension comparative grâce à des enquêtes menées en Espagne, d’abord dans La Mancha puis en Andalousie où elle travaille actuellement. Ce laboratoire comparatif transatlantique lui a permis de dégager les mécanismes d’ethnogenèse de rites amérindiens, soit leur diachronie à travers des données synchroniques espagnoles et andines, d’approfondir le concept de sacrifice à partir de son fonctionnement différentiel dans les jeux taurins, de mettre en valeur la cohérence de chacun des deux systèmes de pensée à travers les exégèses des rites de la Fête-Dieu.

Elle a ensuite repris ces chantiers théoriques en utilisant des données de l’ontogenèse et des concepts freudiens. Ceux-ci ont été mis à l’épreuve dans l’analyse de faits culturels précis comme le privilège accordé par la culture andine aux opérations de médiation, tant dans le rite que dans l’organisation de l’espace, l’esthétique et la représentation du corps. C’est ainsi que la contradiction entre action rituelle et exégèses observée dans une cérémonie de la Mancha a trouvé un sens grâce aux concepts freudiens de déni et de dénégation. Aujourd’hui c’est avec cet outillage psychanalytique qu’elle aborde les célébrations religieuses andalouses, dont les enchaînements dans le calendrier rituel forment, selon ses hypothèses, un déploiement du triangle œdipien.

Par ailleurs, Antoinette Molinié a mené une recherche sur les nouvelles formes de néo-indianité liées au New Age, plus particulièrement au Cuzco où se développe un néo-incaïsme suggérant une ethnogenèse en cours.

Elle a été responsable d’un observatoire de l’archivage de matériaux ethnographiques regroupant huit expériences complémentaires (en France, en Andalousie, en Grèce, à Madagascar, au Sénégal et au Mali). Il s’agissait, au travers de cas concrets, de dégager les conditions d’une systématisation de l’archivage de données de terrain.

Antoinette Molinié a enseigné au département d’ethnologie de l’université Paris Nanterre, à l’École nationale des Beaux-Arts et à la Casa de América de Madrid.

Elle a été membre du Comité national du CNRS (1995-2000) et présidente de la commission des spécialistes (20e section) à l’université Paris Nanterre (2000-2006).

 

Antoinette Molinié has dedicated herself to the study of traditional Andean societies. She first, during field studies in the Cuzco region of Peru and the Chancey Valley, then in Ambana, Bolivia, shed light on traditional Andean communities’ modes of inserting themselves into the market economy. Following several ethnographic studies, she led research on the representation of space and modalities of ritual, such as the methods used to anchor rituals in long-term memory and specific historicity, the relationships that are maintained by ritual action and exegesis, and the transformation systems of the myth/rite relationship between the high and lowlands. These works employed a comparative dimension thanks to studies led in Spain, first in La Mancha, then in Andalusia, where she works now. This transatlantic comparative laboratory allowed her to identify the mechanisms of ethnogenesis of Amerindian rites, their diachrony through Spanish and Andean synchronic data, deepen the concept of sacrifice based on its differential functioning in bull games, and highlight the coherence of each of the two thought systems via an exegesis of Corpus Christi rites.

She returned to these theoretical projects, using ontogenetic data and Freudian concepts. These have been tested in the analysis of precise cultural facts, such as the privilege accorded by Andean culture to mediation operations, both in rites and in the organisation of space, aesthetics, and representation of the body. Thus, the contradiction between ritual action and exegesis, observed in a La Mancha ceremony, can be understood in terms of Freudian concepts of refusal and denial. Today, it is with this psychoanalytical tool that she approaches Andalusian religious celebrations, the sequence of which in the ritual calendar forms, according to her hypotheses, takes form in an Oedipal triangle.

Furthermore, Antoinette Moliné has led research on the new forms of Neo-Indianism linked to the New Age, more specifically in Cuzco, where a Neo-Incanism is rising, suggesting that an ethnogenesis is underway.

She was also responsible for an observatory for the archiving of ethnographic materials combining eight complementary experiences (in France, Andalusia, Greece, Madagascar, Senegal, and Mali). There, across concrete cases, she worked to identify conditions for a systematization of archiving field data.

Antoinette Molinié taught in the Department of Ethnology at University of Paris Nanterre and at the National School of Fine Arts at the American House in Madrid.

She served as a member of the CNRS National Committee (1995-2000) and as president of the Specialists’ Commission (20th section), at University of Paris Nanterre (2000-2006).

Membre du Comité national du CNRS de 1995 à 2000

Président de la Commission des spécialistes section 20 à l'université Paris X-Nanterre de 2000 à 2006

Membre du Conseil scientifique de la Casa de Velázquez de 2004 à 2007

Membre actuel du Comité d'administration de la Société des américanistes

Membre actuel du Conseil scientifique du Labex Corail

Membre actuel du Comité d'éthique du CNRS (COMETS)

Membre actuel du comité de rédaction du Journal de la Société des américanistes

Expertise du dossier de candidature de la Bolivie au Patrimoine Immatériel de l'Humanité (UNESCO) en 2003

Nombreuses expertises pour l'ANR et pour le musée du quai Branly

Molinié, A., 2016, La Passion selon Séville (Paris, CNRS Éditions).
Molinié, A. et J. Galinier, 2013, Los neo-indios. Una religión del tercer milenio (Quito, Abya Yala).
Galinier, J. et A. Molinié, 2013, The Neo-Indians. A religion for the Third Millenium (Boulder, University Press of Colorado).
Molinié, Antoinette, Raymond Jamous et Jean-Pierre Albert (éds), 2013, Figures et substituts de saints: la fabrique rituelle (s.l., s.n.) [Archives de sciences sociales des religions, 161].
Molinié, A., 2019, La corrida comme cuisson des pulsions, Esquisse(s), 14 [Crudité] : 71-78, en ligne : https://www.editionskime.fr/publications/n-14-crudite/.
Molinié, A., 2019, L’instrumentalisation des sites archéologiques incas. Questions d’éthique, Canadian Journal of Bioethics, 2 (3) : 57-65, en ligne : https://www.erudit.org/revues/bioethics/2019-v2-n3-bioethics05052/1066463ar/.
On the occasion of Peru’s Independence, the champions of the Creole nation elevated the Inca State Indian to the status of a respectable ancestor, thus eliminating the Amerindian historicity of the population. The archaeological remains provide support to an indigenist ideology that ignores the sociological Indian, considered to be ontologically inferior. Today, these Inca vestiges contribute to the construction of the national narrative: the Inca solar cult is thus reinvented on the site of Sacsayhuaman. To what extent can the work of archaeologists serve to corroborate partisan ideologies? The presidents of the Peruvian and Bolivian Republics were inducted as pre-Hispanic rulers, the first on the Inca site of Machu Picchu, the second at the Tiwanaku Sun gate. To what extent can the vestiges of a civilization be instrumentalized by politics? The Inca sites are now assailed by New Age mystics from the United States and Europe under the leadership of local neo-shamans. They are indeed reputed to carry positive "energy", one that is exploited by mystical tourism agencies. To what extent can the heritage of the nation, maintained by public services, be the object of private profits, ideologies that may be sectarian and possibly irreparable damages? In the culture of traditional Andean communities, the pre-Hispanic ruins had a classificatory and symbolic function. This function disappears when the setting of a myth is replaced by a historical site. How can we respect the indigenous perception of archaeological remains? These are the ethical questions that this article seeks to raise on the basis of specific and concrete cases of archaeological sites on which the author has carried out excavations. , À l’occasion de l’Indépendance du Pérou, les champions de la nation d’origine créole ont érigé l’Indien étatique inca en ancêtre présentable, éliminant ainsi l’historicité amérindienne de la population. Les restes archéologiques viennent appuyer alors une idéologie indigéniste qui ignore l’Indien sociologique, considéré comme ontologiquement inférieur. Aujourd’hui ces vestiges incas contribuent à construire le roman national : le culte solaire inca est ainsi réinventé sur le site de Sacsayhuaman. Dans quelle mesure les travaux des archéologues peuvent-ils servir d’argument à des idéologies partisanes? Les présidents des Républiques péruvienne et bolivienne ont été intronisés comme souverains préhispaniques, le premier sur le site inca de Machu Picchu, le second à la porte du Soleil de Tiwanaku. Dans quelle mesure les vestiges d’une civilisation peuvent-ils être instrumentalisés par la politique? Désormais les sites incas sont investis par des mystiques venus des États-Unis et d’Europe sous la conduite de néo-chamanes locaux. Ils sont en effet réputés contenir de l’ « énergie » positive. Celle-ci est exploitée par des agences de tourisme mystique. Dans quelle mesure le patrimoine de la nation, entretenu par les services publics, peut-il faire l’objet de profits privés, d’idéologies parfois sectaires et de dommages irréparables? Dans la culture des communautés andines traditionnelles, les ruines préhispaniques avaient une fonction classificatoire et symbolique. Celle-ci disparaît quand le lieu du mythe est remplacé par des sites historiques. Comment respecter la perception indigène des vestiges archéologiques? Tels sont les questions éthiques que cet article entend poser à partir de cas précis et concrets de sites archéologiques sur lesquels l’auteur a mené des enquêtes.
Molinié, A. et G. Bodenhausen, 2018, Sisyphus desperetaly seeking publisher, Journal of Bioscience, 43 (1) : 9-14.
As a punishment for his trickery, King Sisyphus was made to endlessly roll a huge boulder up a steep hill. The maddening nature of the punishment was reserved for King Sisyphus due to his hubristic belief that his cleverness surpassed that of Zeus himself. Today’s scientists also pay a heavy price for their hubris and narcissism. They try to trick the editors of a few ‘top’ journals by peppering their papers with glitter and ‘bling-bling’, making overblown promises, and giving minimal credit to their predecessors. The editors wield their Olympian authority by making today’s scientists endlessly push their weighty boulders up steep hills. By bowing to this implacable ritual, we scientists confer undue power to a handful of popular but irresponsible journals.
Molinié, A., 2017, Respuesta a la encuesta, Revista de Estudios Taurinos, 40 : 177-180.
Molinié, A., 2017, Respuesta a la encuesta, Revista de Estudios Taurinos, 40 : 177-180.
Molinié, A., R. Jamous et J.-P. Albert, 2013, Introduction, Archives de sciences sociales des religions, 161 [Figures et substituts de saints. La fabrique rituelle] : 165-174.
Molinié, A., 2013, Les deux corps de la Reine et ses substituts, Archives de sciences sociales des religions, 161 : 269-291, en ligne : https://assr.revues.org/24980.
Nous étudions comment une divinité se présente sous une figure de reine et les procédés par lesquels est construite sa souveraineté. Les opérations de dédoublement et de substitution permettent à la Virgen del Rocío (Andalousie) de régner sur un vaste territoire. Sa translation célébrée tous les sept ans dédouble cette « Reine » (« Reina ») habillée pour l'occasion en « Bergère » (« Pastora »). Cette cérémonie trace le premier niveau de sa suzeraineté, celui du voisinage. Le pèlerinage annuel au sanctuaire de la Virgen del Rocío mobilise une centaine de confréries venues de toute l'Espagne. Chacune d'elles transporte, dans un char à bœufs en argent, son simpecado (« sans péché »), un étendard traité comme réplique de la divinité. À leur arrivée au sanctuaire, après plusieurs jours de voyage, ces substituts portés par les confréries, font acte d'allégeance à la Reine. Leur hiérarchie est déterminée par l'ancienneté des confréries qui les détiennent. Ils configurent ainsi le deuxième niveau de suzeraineté de la Vierge Reine : traditionnellement celui de l'Andalousie, aujourd'hui celui de contrées espagnoles de plus en plus lointaines. Par ailleurs certains objets manipulés pour le culte de la Virgen, et d'autres ayant bénéficié du contact avec son image, communiquent le pouvoir de celle-ci à leurs propriétaires. Enfin, à travers son image virtuelle transmise chaque année par la télévision à l'occasion de son pèlerinage, la Virgen del Rocío atteint le monde entier. Nous identifions les opérations (analogie, substitution, identification, équivalence, métaphore, métonymie) qui déterminent les différents niveaux de vassalité à cette Vierge souveraine. Enfin, en rapprochant le dédoublement de son corps des « deux corps du Roi » tels qu'ils sont identifiés par Kantorowicz, nous proposons de considérer cette divinité royale comme gemina persona.
Molinié, A. et G. Bodenhausen, 2013, On toxic effects of scientific journals, Journal of Biosciences, 38 (2) : 189-199, en ligne : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23660653.
The advent of online publishing greatly facilitates the dissemination of scientific results. This revolution might have led to the untimely death of many traditional publishing companies, since today’s scientists are perfectly capable of writing, formatting and uploading files to appropriate websites that can be consulted by colleagues and the general public alike. They also have the intellectual resources to criticize each other and organize an anonymous peer review system. The Open Access approach appears promising in this respect, but we cannot ignore that it is fraught with editorial and economic problems. A few powerful publishing companies not only managed to survive, but also rake up considerable profits. Moreover, they succeeded in becoming influential ‘trendsetters’ since they decide which papers deserve to be published. To make money, one must set novel trends, like Christian Dior or Levi’s in fashion, and open new markets, for example in Asia. In doing so, the publishers tend to supplant both national and transnational funding agencies in defining science policy. In many cases, these agencies tend simply to adopt the commercial criteria defined by the journals, forever eager to improve their impact factors. It is not obvious that the publishers of scientific journals, the editorial boards that they appoint, or the people who sift through the vast numbers of papers submitted to a handful of ‘top’ journals are endowed with sufficient insight to set the trends of future science. It seems even less obvious that funding agencies should blindly follow the fashion trends set by the publishers. The perverse relationships between private publishers and public funding agencies may have a toxic effect on science policy.
Molinié, A., 2012, Ethnogenèse du New Age andin : à la recherche de l’Inca global, Journal de la Société des américanistes, 98 (98-1) : 171-199, en ligne : https://jsa.revues.org/12192.
Ethnogenèse du New Age andin : à la recherche de l’Inca global. Nous observons au Pérou l’émergence d’une culture originale à partir de deux corpus : celui des Andins, fruit d’un alliage entre la culture préhispanique et le christianisme, et celui du mouvement New Age introduit par le tourisme mystique. La fusion de ces deux matrices donne lieu à des créations rituelles qui sont ici décrites et analysées. À travers un travail ethnographique, nous avons identifié des procédés d’invention de cette nouvelle tradition. Les néo-Incas ont donné une dimension préhispanique impériale à quelques cultes indigènes. L’Indien étatique a servi de figure d’autochtonie à la nation péruvienne. Les New Agers ont repris ces représentations néo-indiennes sur lesquelles ils ont greffé leurs concepts. La mondialisation d’une tradition est ainsi présentée non pas au travers de débats théoriques sur la globalisation des cultures, mais par l’analyse de données ethnographiques.
Molinié, A., 2019, Mito, rito e historia en el valle de Yucay, El estidio del mundo andino (Lima, Fondo editorial de la Pontificia Universidad Católica del Perú Pontificia) : 285-296 [Estudios Andinos, 24], en ligne : https://www.fondoeditorial.pucp.edu.pe/historia/913-el-estudio-del-mundo-andino.html.
Molinié, A., 2019, La guerra andina y sus rituales : la red sacrificial inca como catastro del imperio, Yuyay Taqe. Los incas en su tiempo y en el nuestro (Cuzco, Universidad Andina del Cusco) : 251-282.
Molinié, A., 2018, La globalisation du patrimoine andin au Pérou / La globalización del patrimonio andino en Perú, Le patrimoine : dialogue culturel entre le Mexique et la France / El patrimonio : diálogo cultural entre México (Mexico, Universidad Nacional de México) : 251-269.
Molinié, A., 2018, "Indian" identity and indigenous revitalization movements, The Andean World (Londres, Routledge) : 373-388, en ligne : https://www.taylorfrancis.com/.
This survey traces the general contours of what "indigenous" means in the contemporary Andes. The revival of indigenous identities holds
Molinié, A., 2017, La Corrida de Resurección como significado del toreo, Tauromaquia. Historia, arte, literatura y medios de communicación en Europa y América (Séville, Fundación de la Real Maestranza de Caballería de Sevilla/Fundación de Estudios Taurinos/Universidad de Sevilla) : 227-242.
Molinié, A., 2016, The invention of the Andean New Age : The Globalization of the Tradition, New Age in Latin America. Popular Variations and Ethnic Appropriations (Leiden-Boston, Brill) : 291-315.
Molinié, A., 2016, Le messianisme andin dans l’ordre libéral : la mondialisation de la tradition, Processus de légitimation entre politique et religion: approches historico-culturelles et analyses de cas dans les mondes européen et extra-européen (Paris, Beauchesne) : 213-234.
Molinié, A., 2013, La invención del New Age andino, Variaciones y apropiaciones latinoamericanas del New Age (Mexico, Publicaciones de la Casa Chata) : 285-307.
Molinié, A., 2013, Le retour des vaincus : la ville impériale des néo-Incas, Au miroir de l’anthropologie historique: mélanges offerts à Nathan Wachtel (Rennes, Presses universitaires de Rennes) : 347-364.
Molinié, A., 2012, El toro y el condor en lidia : una corrida en los Andes peruanos, Ritos y símbolos en la tauromaquia: en torno a la antropología de Julian Pitt-Rivers (Barcelona, Ediciones Bellaterra) : 237-260.
Molinié, A., 2012, L’argent sauvage : représentations andines de la monnaie, Monnaie antique, monnaie moderne, monnaies d’ailleurs. Métissages et hybridations (Paris, Éditions de Boccard) : 175-187 [Colloques de la MAE - Maison Archéologie & Ethnologie, René-Ginouvès, 8], en ligne : http://www.deboccard.com/fr/category/11248-Produit-9782701803166.html.
Erikson, P., J. Galinier et A. Molinié, 2002, Studiile americaniste, Etnologie, Concepte şi arii culturale (Timişoara, Editora Amarcord) : 193-225.
capitolul 10. Traducere de Margareta Gyurcsik
Molinié, A., 2018, « Le sacrifice humain comme gouvernance inca », cycle "Mises à mort ritualisées en Amériques indigènes", séminaire de l’EREA, Université Paris Nanterre.
Molinié, A., 2017, « Intervention », séminaire de post-grade, Université de Cusco, Pérou.
Molinié, A., 2017, « De los pre-humanos al New Age: la eficacia simbólica de los vestigios incaicos », séminaire de post-grade de l’Université Catholique de Lima, Pisac, Cusco, Pérou.
Molinié, A., 2017, « Discutante », journée "Cannibalismes et sacrifice humains. Triangulations méso-andino-amazoniennes", LESC-EREA, Université Paris Nanterre.
Molinié, A., 2017, « La guerra andina y sus rituales: de la antropología a la historia », colloque "Historia y Cultura Inca desde una Perspectiva Andina Actualizada", Cuzco, Pérou.
Molinié, A., 2016, « Hommage à Tom Zuidema et présentation de son dernier livre », Université de Cuzco, Pérou.
Molinié, A., 2016, « Participation à la table ronde "Tradition orale et processus subjectifs" », colloque international "La tradition orale quichua en Equateur", INALCO, Paris.
Molinié, A., 2016, « La gobernabilidad del rito en el Tawantinsuyu: la función clasificatoria de los dioses andinos », conférence, Université de Cuzco, Pérou.
Molinié, A., 2016, « Des néo-Incas au New Age : la figure indienne des énergies », séminaire "Approches comparées du New Age", EHESS, Paris.
Molinié, A., 2016, « Présentation de La Passion selon Séville », La chronique de Jean-Paul Duviols, Maison de l’Amérique latine, Paris.
Molinié, A., 2016, « La invención de objetos tradicionales : la ritualización neo-inca del patrimonio andino », seminario internacional "Los objetos materiales en los procesos de patrimonialización", Departamento de antropología de Universitat de Barcelona.
Molinié, A., 2016, « Présentation de "Los neo-Indios. Una religion del tercer milenio" », Instituto de Cultura de Cuzco, Pérou.
Molinié, A., 2016, « La gobernabilidad del rito en el Tawantinsuyu: la función clasificatoria de los dioses andinos », séminaire "Programa de Estudios Andinos", Pontificia Universidad Católica del Perú, Lima.
Molinié, A., 2016, « Comparaisons transatlantiques. Rites andins et andalous », colloque international "Ethnographies plurielles. Ethographie et comparaison", Université de Picardie Jules Verne.
Molinié, A., 2015, « Discutante », journée d’étude "Deux ou trois choses que nous savons d’elle. Autour d’Agnès Fine : histoire, anthropologie, fiction", Université Toulouse-Jean Jaurés.
Molinié, A., 2015, « Discutante », colloque "Les enjeux du développement des pays du sud. De la recherche aux politiques", ANR/Ministère des Affaires étrangères et du Développement international, Paris.
Molinié, A., 2015, « Les néo-Incas : vers un New Age andin », conférence, CECUPE, Maison de l’Amérique Latine.
Molinié, A., 2015, « Discutante », colloque international "Repenser la Conquête de l’Amérique, XVIe-XXIe siècles. Réflexions sur un événement fondateur", Institut d’Histoire du Temps Présent, Paris.
Molinié, A., 2015, « Hacia el Indio global : nuevas identidades en América Latina. El caso peruano », conferencia Internacional "Homenaje a Alfonso Pérez-Agote", Fundación de estudios taurinos, Seville.
Molinié, A., 2015, « La Globalización del patrimonio andino en Perú », colloque international "El patrimonio : diálogo cultural entre México y Francia", Centre d’études mexicaines en France.
Molinié, A., 2014, « Nuestro padre Jesús no resucita : la corrida de resurrección como significado del toreo », colloque "Jornadas Internacionales Tauromaquia", Fundación de estudios taurinos, Seville.
Molinié, A., 2014, « Le cyle rituel andalou comme déploiement du triangle oedipien », atelier "Nouvelles Formes de Médiations Relationnelles", EPHE, Paris.
Molinié, A., 2014, « Les archives des ethnologues comme terrain de recherche », journée d’étude "Les archives des ethnologues : pourquoi faire ?", LESC, Nanterre.
Molinié, A., 2014, « Discutante », colloque international "Mesures et textures du temps chez les Mayas. Le dit, l’écrit, le vécu", Musée du quai Branly, Paris.
Molinié, A., 2013, « Une discussion suspendue entre méso-américaniste et andiniste : batailles rituels et sacrifice », colloque "Claude Baudez (1932-2013) : suivre son idée", Musée du quai Branly, Paris.
Molinié, A., 2013, « Le messianisme andin dans l’ordre libéral », colloque international "Processus de légitimation, entre politique et religion", Département Interfacultaire d’Histoire et Sciences des Religions, Lausanne.
Molinié, A., 2017, « Participation à la table ronde "Le monde amérindien hier et aujourd’hui" », Musée d’histoire, Nantes.
Molinié, A., 2015, « Les néo-Incas : vers un New Age andin », conférence, association CECUPE, Maison de l’Amérique latine, Paris.
Molinié, A. et F. Laugrand, 2020, Livre 9. Les jeux taurins et le taureau-condor. Suite de mon laboratoire de comparaisons transatlantiques [Les possédés et leurs mondes], en ligne : https://www.anthropologie-societes.ant.ulaval.ca/antoinette-molinie-livre-9-les-jeux-taurins-et-le-taureau-condor-suite-de-mon-laboratoire.
Molinié, A. et F. Laugrand, 2020, Livre 11. Une anthropologie psychanalytique des rituels andalous et une ethnographie de la marge [Les possédés et leurs mondes], en ligne : https://www.anthropologie-societes.ant.ulaval.ca/antoinette-molinie-livre-11-une-anthropologie-psychanalytique-des-rituels-andalous.
Molinié, A. et F. Laugrand, 2020, Livre 12. L’amour fou. Suite et fin du cycle rituel sévillan sous éclairage freudien [Les possédés et leurs mondes], en ligne : https://www.anthropologie-societes.ant.ulaval.ca/antoinette-molinie-livre-12-lamour-fou-suite-du-cycle-rituel-sevillan-sous-eclairage-freudien.
Molinié, A. et F. Laugrand, 2020, Livre 10. Réflexions sur la position de l’ethnologue dans les sociétés qu’ils étudient. Le cas du pishtaco et des Néo-Indiens [Les possédés et leurs mondes], en ligne : https://www.anthropologie-societes.ant.ulaval.ca/antoinette-molinie-livre-10-reflexions-sur-la-position-de-lethnologue-dans-les-societes-quils.
Molinié, A. et F. Laugrand, 2020, Livre 8. L’eucharistie et la Fête-Dieu en Castille, une festivité chrétienne un peu sauvage [Les possédés et leurs mondes], en ligne : https://www.anthropologie-societes.ant.ulaval.ca/antoinette-molinie-livre-8-leucharistie-et-la-fete-dieu-en-castille-une-festivite-chretienne.
Molinié, A. et F. Laugrand, 2019, Livre 2. Premiers terrains initiatiques à l’altérité dans les Andes péruviennes et boliviennes [Les possédés et leurs mondes], en ligne : https://www.anthropologie-societes.ant.ulaval.ca/antoinette-molinie-livre-2-premiers-terrains-initiatiques-lalterite-dans-les-andes.
Molinié, A. et F. Laugrand, 2019, Livre 6. Le Qollurity et la constitution d’un laboratoire transatlantique. Comparer les sociétés andines et hispaniques par le rituel [Les possédés et leurs mondes], en ligne : https://youtu.be/AwrJtWTKso4.
Molinié, A. et F. Laugrand, 2019, Livre 4. Le mal, le corps, le culte des montagnes et l’analyse des rituels dans les Andes. De l’ordre social à l’ordre cognitif [Les possédés et leurs mondes], en ligne : https://www.anthropologie-societes.ant.ulaval.ca/antoinette-molinie-livre-4-le-mal-le-corps-le-culte-des-montagnes-et-lanalyse-des-rituels.
Molinié, A. et F. Laugrand, 2019, Livre 5. Dégager des modèles explicatifs. Mémoires, traditions, visions, performances rituelles et espace-temps dans les Andes [Les possédés et leurs mondes], en ligne : https://www.anthropologie-societes.ant.ulaval.ca/antoinette-molinie-livre-5-degager-des-modeles-explicatifs-memoires-traditions-visions.
Molinié, A. et F. Laugrand, 2019, Livre 1. Souvenirs de jeunesse, formation et vocation pour l’ethnologie [Les possédés et leurs mondes], en ligne : https://www.anthropologie-societes.ant.ulaval.ca/antoinette-molinie-livre-1-souvenirs-de-jeunesse-formation-et-vocation-pour-lethnologie.
Molinié, A. et F. Laugrand, 2019, Livre 7. Filmer le Qollurity, un défi pour l’anthropologue [Les possédés et leurs mondes], en ligne : https://www.anthropologie-societes.ant.ulaval.ca/antoinette-molinie-livre-7-filmer-le-qollurity-un-defi-pour-lanthropologue.
Molinié, A. et F. Laugrand, 2019, Livre 3. Avec les Quechuas des Andes péruviennes et les paysans des Cévennes [Les possédés et leurs mondes].
Molinié, A. et J. Lebrun, 2016, Antoinette Molinié et La Passion selon Séville, La marche de l’histoire (Paris, France Inter), en ligne : https://www.franceinter.fr/emissions/la-marche-de-l-histoire/la-marche-de-l-histoire-25-mars-2016.

Chargée de cours à l'université Paris Nanterre de 1991 à 2011

Chargée de cours à la Casa de América (Madrid) de 1992 à 2002

Responsable de l'ACI "Le terrain et son archivage" de 2004 à 2007
Joomla SEF URLs by Artio