Maître de conférences
...

Textes

Hemond, A. et S. Pédron-Colombani, 2017, Patrimoine et migration : processus transnationaux de collaboration, construction et légitimation à partir de deux études de cas (Nahua et Mayas vers les États-Unis). Colloque final du projet ANR FABRIQ’AM-La fabrique des patrimoines dans les Amériques indiennes aujourd’hui, 30 mai–1er juin 2016, Nuevo Mundo Mundos Nuevos, en ligne : https://nuevomundo.revues.org/70169.
A menudo, las minorías culturales necesitaron buscar el apoyo de organismos internacionales para conseguir legitimar sus producciones artísticas o valerse de actores transnacionales para obtener reconocimiento en su contexto nacional y entablar un proceso de patrimonialización. En esta ponencia, A. Hémond y S. Pédron Colombani se enfocarán sobre los individuos - migrantes, artistas, mediadores culturales, militantes políticos o contestatarios, antropólogos, asociativos, institucionales - y las comunidades transnacionales que participan a transformar un objeto o una práctica desde su contexto acostumbrado hasta el mundo de la conservación y de la animación cultural. ¿Cuales son los papeles y las formas de colaboración de estos actores en esta cadena patrimonial? ¿Cuáles son los recursos, las redes regionales, nacionales y transnacionales que les permiten desarrollar sus acciones? Para contestar a estas preguntas, las dos autoras se apoyarán en dos estudios de caso: el primer caso se enfoca en las mutaciones patrimoniales de las pinturas sobre papel de corteza llamadas amates, realizadas por los pintores nahuas del río Balsas (suroeste de México); en el segundo caso, se trata del proceso de patrimonialización de una práctica religiosa originaria de Guatemala - el culto de San Simón - en la ciudad de Los Ángeles. Estos dos casos les permitirán abordar las formas de valorización internas y externas puestas en ejecución, su evolución en el tiempo, sus apuestas, y el papel de las movilidades en los procesos de reconocimiento y de patrimonialización.
Bortolotto, C., V. Boyer, G. Collomb, A. Hemond, S. Lopes-Macedo et S. Pédron-Colombani, 2017, Collaborations et formes de légitimation dans les processus de patrimonialisation. Colloque final du projet ANR FABRIQ’AM-La fabrique des patrimoines dans les Amériques indiennes aujourd’hui, 30 mai–1er juin 2016, Nuevo Mundo Mundos Nuevos, en ligne : https://nuevomundo.revues.org/70156?lang=es.
En una sociedad déterminada, ¿en qué momento y por qué prácticas rituales, objetos, formas discursivas, se hacen "patrimonio"? Esta pregunta implica una variedad de actores, de estrategias y de desafíos específicos. La abordaremos partiendo de tres ángulos principales: las formas de interacción y de colaboración entre los diferentes operadores y los colectivos implicados; las diferentes modalidades y procedimientos de traducción en juego; las diferentes escalas movilizadas - local y/o extraterritorializadas. Cualquiera que sea la escala de acción, las formas de negociación, de creación y de tensiones observadas plantean cuestiones en torno a la legitimidad de la construcción de un objeto patrimonial, la legitimidad también de los investigadores e intelectuales indígenas, de los antropólogos, de la ONG e instituciones gubernamentales.
Pédron-Colombani, S., 2014, El culto a Maximón en Guatemala: Ritos de fertilidad, comida ritual y metáfora sexual, Nuevo Mundo Mundos Nuevos, en ligne : http://nuevomundo.revues.org/66743.
Pédron-Colombani, S., 2013, La semaine sainte à Santiago Atitlán, Guatemala, Les Cahiers ALHIM, 25, en ligne : http://alhim.revues.org/4473.
Maximón est un personnage religieux au statut ambigu -entre dieu et saint- issu du système des confréries de Santiago Atitlán, municipalité de l’ouest du Guatemala dont la population est essentiellement composée de paysans d’origine Maya Tzutujil. Au cours de la semaine sainte -époque de renouveau qui correspond à la fois à la période pendant laquelle les catholiques fêtent la résurrection du Christ, à la fin de la saison sèche dans la région et au Uayeb des anciens Mayas- il est au centre d’un ensemble de rites de fertilité agricole. Dans cet article, l’auteur analyse la relation instaurée entre les hommes et leur divinité à cette occasion, centrant son attention sur une offrande de fruits tropicaux et à sa préparation, soulignant sa dimension à la fois alimentaire et sexuelle.
Pédron-Colombani, S., 2016, The journey of San Simón from Guatemala to the United States : processes of reappropriation of a popular saint of Guatemala, New Age in Latin America. Popular Variations and Ethnic Appropriations (Leiden/Boston, Brill) : 197-217.
Pédron-Colombani, S., 2016, Le culte de Maximón entre Guatemala et États-Unis : itinéraire d’un saint controversé, Mauvais sujets dans les Amériques: répression, représentations, discours autour des populations indésirables (Toulouse, Presses universitaires du Midi) : 149-160.
"Identifiés comme des perpétrateurs de violences, les « mauvais sujets » peuvent aussi en être la cible. Les processus de (re)production de la violence par des individus qui la subissent ont souvent été analysés en termes de traumatisme. S’intéresser aux catégorisations locales face aux discours politiques permet d’éclairer une partie des enjeux autour non plus des figures de « mauvais sujets », mais des individus qui sont assignés à cette définition ou qui pourraient l’être, ainsi qu’à ceux qui les côtoient. Ces catégorisations sont le reflet d’une réalité sociale où les multiples niveaux de sens renvoient à la position du locuteur dans un espace social et relationnel. Elles s’inscrivent bien évidemment dans des rapports de pouvoir : le pouvoir d’imposer ou non une définition normative et hégémonique du « mauvais sujet », mais aussi le pouvoir que possèdent ou que manient ceux qui correspondent à cette définition". [Source : 4e de couv.]
Pédron-Colombani, S., 2014, Le pentecôtisme et ses interactions avec le culte de Maximon au Guatemala, Dynamiques contemporaines des pentecôtismes (Louvain-la-Neuve, Academia–L’Harmattan) : 85-103.
Pédron-Colombani, S., 2014, Une ethnographie religieuse en mouvement, Ethnographies plurielles: déclinaisons selon les disciplines (Paris, CTHS/Société d’ethnologie française) : 85-105.
Pédron-Colombani, S., 2013, El itinerario de San Simón entre Guatemala y Estados Unidos. Procesos de reapropiación de un santo popular guatemalteco, Variaciones y apropiaciones latinoamericanas del New Age (Mexico, Publicaciones de la Casa Chata) : 209-227.
Pédron-Colombani, S., 2017, Compte rendu de: Fabienne Duteil-Ogata, Isabelle Jonveaux, Liliane Kuczynski et Sophie Nizard (éd.), Le religieux sur internet (Paris, L’Harmattan, 2015), Ethnologie française, 167 : 555-557, en ligne : https://www.cairn.info/revue-ethnologie-francaise-2017-3-p-555.htm.
Pédron-Colombani, S., 2016, Compte rendu de: Valérie Aubourg, Christianismes charismatiques à l’île de la Réunion (Paris, Karthala, 2014), Ethnologie française, 164 : 748-749, en ligne : https://www.cairn.info/revue-ethnologie-francaise-2016-4-page-748.htm.
Pédron-Colombani, S., 2015, Compte rendu de: Gilles Le Mao, Françoise Héritier (DVD, 2 tomes) (La Huit production, 2013), Ethnologie française, 45 (1) : 175-188, en ligne : https://www.cairn.info/revue-ethnologie-francaise-2015-1-page-175.htm.

Communications

Pédron-Colombani, S., 2018, « Présentation du film "Maximón, itinéraire d’un saint controversé" et participation aux débats », journée d’étude "L’anthropologie filme les chemins du religieux et de l’invisible", Laboratoire d’Anthropologie Des Enjeux Contemporains, Université Lyon 2.
Pédron-Colombani, S., 2018, « San Simón en Californie. Entre circuits néo-ésotériques, catholicisme populaire et processus de patrimonialisation culturelle », séminaire de l’EREA, LESC, Nanterre.
Pédron-Colombani, S., 2017, « Participation à la table ronde "Patrimoine et migration dans les Amériques, quelles perspectives et enjeux en termes de recherche scientifique ?" », journée d’études "Patrimoine et populations migrantes dans les Amériques, Université de Bretagne Occidentale, Faculté de lettres.
Pédron-Colombani, S., 2017, « Patrimonialisation en situation de migration : étude du cas de San Simón aux États-Unis », journée d’études "Patrimoine et populations migrantes dans les Amériques", Faculté de Lettres, Université de Bretagne Occidentale.
Pédron-Colombani, S., 2017, « San Simón en California. Entre circuitos neo-esotéricos y procesos de patrimonialización cultural », XI congreso de la red centroamericana de antropología, Universidad de Costa-Rica.
Pédron-Colombani, S., 2017, « Participation à la table ronde "Renouveau du christianisme : rituel, conversion, subversion" », EPHE, Paris.
Hemond, A. et S. Pédron-Colombani, 2016, « Patrimoine et migration : analyse des processus de collaboration, construction et légitimation transnationaux à partir de deux études de cas », colloque final de l’ANR FABRIQ’AM "Culture mode d’emploi : la patrimonialisation à l’épreuve du terrain", Paris.
Bortolotto, C., S. Macedo, V. Boyer, G. Collomb, A. Hemond et S. Pédron-Colombani, 2016, « Dilemmes participatifs et jeux de légitimation dans la patrimonialisation », colloque final de l’ANR FABRIQ’AM "Culture mode d’emploi : la patrimonialisation à l’épreuve du terrain", Paris.
Pédron-Colombani, S., 2015, « San Simón aux Etats-Unis : nouveaux espaces de circulation et processus de patrimonialisation d’un saint populaire guatémaltèque dans le cadre de la migration internationale », journée d’étude "La patrimonialisation en situation de migration", MAE, Nanterre.
Pédron-Colombani, S., 2015, « La transnationalisation du culte néo-maya de Maximon », séminaire "Anthropologie du monde maya contemporain", INALCO, Paris.
Pédron-Colombani, S., 2014, « Une ethnographie religieuse en mouvement », journée d’étude "Ethnographies plurielles", Société d’ethnologie française, MAE, Nanterre.
Pédron-Colombani, S., 2014, « La dynamique contemporaine du mouvement évangélique dans le monde contemporain », séminaire de l’UCP, Université Paris Ouest Nanterre La Défense.
Pédron-Colombani, S., 2014, « Pentecôtisme et conversions au Guatemala », séminaire "Amérique latine, politiques et sociétés (1970-2012)", dirigé par Gilles Bataillon, EHESS, Paris.
Pédron-Colombani, S., 2014, « Transnationalisation du religieux. Le cas du culte religieux de Maximón, Guatemala - Etats-Unis », journée d’étude "Religions, transnationalisation et nouvelles médiations", URMIS/LAPCOS/CIRESC/IDA, Maison des Science de l’Homme et de la Société, Nice.
Pédron-Colombani, S., 2013, « Les cultes néo-traditionnels au Guatemala », séminaire "Amérique latine, politiques et sociétés (1970-2012)", dirigé par Gilles Bataillon, EHESS, Paris.
Pédron-Colombani, S., 2013, « La méthode anthropologique. Analyse des relations entre enquêteur et enquêté dans les études ethnographiques de terrain », intervention faite dans le cadre du plan académique de formation des enseignants de philosophie, de SES et d’histoire du second degré de l’académie de Lille, Lille.
Pédron-Colombani, S., 2013, « Les Mayas contemporains : entre tradition et modernité », stage d’introduction aux langues, cultures et écritures mésoaméricaines, Mondes aztèques/ Nahuatl et Maya, INALCO, Paris.
Pédron-Colombani, S., 2013, « La semana santa en Santiago Atitlán, Guatemala. Comida ritual y ritos de fertilidad », symposium 612 "Del fogón al altar : la comida ritual indígena", 54e ICA, Vienne, Autriche.