lesc-erea

Centre for Teaching and Research in Amerindian Ethnology

Presentation

The EREA centre (Enseignement et recherche en ethnologie amérindienne), originally founded as an autonomous CNRS research unit in 1986, brings together specialists in indigenous societies stretching from the lowlands of South America, particularly of the Amazon, to the Andes and Mesoamerica.

Through collaborative projects, the Centre explores comparative and theoretical perspectives on various themes, using ethnography as its principal research method. Often employing interdisciplinary approaches, research projects touch upon diverse sub-fields, including linguistic and cognitive anthropology, political anthropology, visual anthropology, and even ethnohistory. Certain projects explore more fields still, such as archaeology (Germ).

With their field work, EREA centre members aim to expand upon the knowledge of general issues affecting indigenous societies, but also to shed light on their contemporary transformations. They are involved with the communities they study and local institutions (through publications, teaching, reconstruction of knowledge, etc).

The centre holds a regular seminar and co-organises the Americanist Anthropology Seminar. Its members participate in teaching and supervising research in several institutions in France (University of Paris Nanterre, Inalco, EHESS, Quai Branly Museum) and overseas, where the EREA has created strong partnerships with numerous institutions in Argentina, Brazil, Columbia, Ecuador, Mexico, and Peru, as well as in the United States and Europe.

The EREA centre, over the years, has built an international network of associate researchers, and regularly welcomes foreign colleagues and doctoral students. It is a partner of international organisations (ANR, GDRI, Pics) and is involved in the organisation of many national and international symposia. Since its creation, EREA's members have also been very active in the Society of Americanists.

Lesc-Erea members

Lesc-Erea permanent researchers

Chercheurs et enseignants-chercheurs de l'EREA

 

Sauf mention contraire, les enseignants-chercheurs sont de l'université Paris Nanterre et les chercheurs du CNRS

Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative a 12 membres enregistrés
 
Directeur de recherche
émérite
Colombie, Pérou
 
Chargée de recherche
Bolivie
 
Professeur des universités, Lyon II
émérite
 
Professeur des universités
Bolivie, Brésil, Guyane française
 
Chargé de recherche
Bolivie
 
Journaliste
honoraire
 
Maître de conférences
Guatemala
 
Docteure en ethnologie
 
Directrice de recherche
émérite
 
Directrice de recherche
Guatemala, Mexique
 
Maître de conférences
Brésil
 
Professeur titulaire, UFRJ, Brésil
honoraire
Lesc-Erea doctoral students

Doctorants de l'EREA

Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative a 8 membres enregistrés
 
Thèse intitulée « Anthropologie linguistique des interactions entre humains et non-humains chez les Aymara du Lac Titicaca »
Effectuée sous la direction de Valentina Vapnarsky
 
Thèse intitulée « Le programme des repas scolaires qaliwarma. Patrimonialisation de l'alimentation et développement au Pérou »
Effectuée sous la direction de Philippe Erikson et Charles-Edouard de Suremain
 
Thèse intitulée « Enjeux genrés des migrations mayas tseltales à Mexico DF »
Effectuée sous la direction de Valentina Vapnarsky et Sylvie Pédron Colombani
 
Thèse intitulée « La politique du sacré : vestiges, "lieux sacrés" et neo-autochtonie des migrants mayas q'eqchi' des basses terres du Guatemala (département du Petén) »
Effectuée sous la direction de Valentina Vapnarsky
 
Thèse intitulée « Les politiques mises "en oeuvre" pour aller au-delà de l'isolement. Étude sur le programme GESAC (Gouvernement Electronique-Service d'Assistance au Citoyen) dans les communautés riveraines et indigènes au Brésil »
Effectuée sous la direction de Philippe Erikson et Sophie Houdart
 
Thèse intitulée « La maroma mexicaine à l'épreuve des processus de patrimonialisation »
Effectuée sous la direction de Philippe Erikson et Aline Hémond
 
Thèse intitulée « La perception de l’environnement dans la région côtière de l’Isthme de Tehuantepec, Mexique. Une étude ethnolinguistique »
Effectuée sous la direction de Philippe Erikson et Valentina Vapnarsky
 
Thèse intitulée « Évangélisme et politique dans le triangle du nord centraméricain »
Effectuée sous la direction de Valentina Vapnarsky et Sylvie Pedron Colombani
Lesc-Erea postdoctoral fellows and temporary lecturers

Post-doctorants et ATER de l'Erea

Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative a 3 membres enregistrés
 
Post-doctorant
 
Post-doctorant
Lesc-Erea recent doctoral graduates

Docteurs de l'EREA

Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative a 4 membres enregistrés
 
Thèse intitulée « Regards croisés sur l'expérience prénatale: anthropologie de la santé reproductive et de l'action publique à El Alto (Bolivie) »
Effectuée sous la direction de Philippe Erikson et Charles-Edouard de Suremain
Soutenue le 05/10/2020
 
Thèse intitulée « Du conflit armé aux conflits mémoriels. Les femmes maya ixil et la reconstruction sociale post-génocide au Guatemala »
Effectuée sous la direction de Philippe Erikson et Valentina Vapnarsky
Soutenue le 03/12/2021
 
Thèse intitulée « Le système des « considérations » chez les Tuyuka du haut Rio Negro (Brésil-Colombie). Parenté, fêtes, genre et onomastique en Amazonie »
Effectuée sous la direction de Philippe Erikson
Soutenue le 09/07/2021
 
Thèse intitulée « « We are still here ». Réémergences amérindiennes et définitions de la nature dans le parc national du Grand Canyon »
Effectuée sous la direction de Philippe Erikson et Valentina Vapnarsky
Soutenue le 07/10/2021

Projects

    + de projets
    Save
    Cookies user prefences
    We use cookies to ensure you to get the best experience on our website. If you decline the use of cookies, this website may not function as expected.
    Accept all
    Decline all
    FLEXIcontent
    FLEXIcontent
    Accept
    Decline