Evènements

Question de méthode et d’écriture : décrire, penser et rêver à plusieurs une danse. Proposition à partir de Pour que le ciel ne tombe pas de Lia Rodrigues (Isabelle Launay et Isabelle Ginot, PU en danse, Université Paris 8)

Atelier « Danses et musiques d'Amérique latine et des Caraïbes »

Télécharger au format iCal
Mardi 08 Juin 2021 10:00 - 12:00
Amphithéâtre, bâtiment Max Weber
,

Présentation

Après avoir présenté quelques extraits vidéos, nous mènerons une réflexion d’ordre méthodologique à partir d’un texte écrit à deux mains (Isabelle Ginot et moi-même) mais nourri de multiples voix (ci joint quelques extraits)  sur une pièce chorégraphique de Lia Rodrigues (intitulée Pour que le ciel ne tombe pas, inspirée librement du texte de Davi Kopenawa et Bruce Albert, La chute du ciel).  Lia Rodrigues est une chorégraphe brésilienne installée à Rio de Janeiro, au Centre d’art de la Maré situé dans un quartier populaire de la ville, et qui par ailleurs fait de nombreuses tournées en Europe, et notamment en France.

Nous souhaitons partager nos réflexions, nos désirs et nos doutes sur la pratique de l’analyse des œuvres en danse.

En effet, nos savoirs et habitudes scientifiques nous ont conduit à développer et construire un mode discursif et argumentatif visant à poser une problématique et démontrer une hypothèse de la manière la plus convaincante possible, en prenant soin de bien se « situer ». Mais se faisant, sont comme mis en sourdine, parce que moins légitimés, le travail imaginaire de libre association, la puissance des affects, les effets somatiques vécus face aux œuvres, les digressions qui participent de notre perception d’une œuvre, les modulations du regard et une polyphonie de points de vue qui peuvent être contradictoires. Comment rendre compte de cette logique du débat, faire de l’œuvre le lieu du débat, activer sa puissance, plus que de chercher à démontrer son point de vue à son propos ?

Parce que nous souhaitons ici que les œuvres elles-mêmes prennent part au débat politique, esthétique et scientifique, comment donc les faire parler ? Il nous fallait ainsi  laisser une place au trouble qu'elles provoquent, repenser la pratique de la description quand elle se mêle autant du faire lui-même, que de la fiction ou d'une discussion politique ou/et esthétique.

Pour ceux et celles qui souhaitent assister à cette séance, merci d’écrire à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. pour avoir le lien de connexion.


damualca1.2 1 1L’atelier DAMUALCA « Danses et musiques d’Amérique latine et des Caraïbes », coordonnée par Laura Fléty et Clara Biermann, est co-organisé par le Lesc-Crem (Université Paris Nanterre/CNRS) et l'EA Musidanse (Université Paris 8).

Il souhaite réunir chercheurs, chercheuses et étudiant·es, travaillant sur des pratiques performatives, musicales et dansées, en Amérique latine et dans les Caraïbes. Centré sur une aire culturelle, entendue dans toute sa diversité, et volontairement non thématique, cet atelier se veut un espace de rencontre et de réflexion approfondie sur les objets de recherche des participant·es.

La forme et le contenu des interventions, d’une durée d’une heure, seront libres, allant de l’analyse de matériaux ethnographiques à des lectures de textes, des réflexions méthodologiques et épistémologiques sur les approches historiques, sociologiques, esthétiques ou anthropologiques des pratiques musicales et dansées, à des présentations centrées sur des débats contemporains ou des questions non-résolues des travaux de recherche.

Image : @Alouette Forge

Contact :Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Laura Fléty
Anthropologue, membre du CREM-LESC, CNRS-Université Paris Nanterre, UMR 7186
Chargée de mission scientifique pour le Centre National de la Danse, Pantin

Clara Biermann
Ethnomusicologue, Département Musique, Université Paris 8
Membre de l’E.A. Musidanse, Esthétique, musicologie, danse et création musicale
Membre associée au CREM-LESC, CNRS-Université Paris Nanterre, UMR 7186

Calendrier 2020-2021
  • Accueil
  • Laboratoire
  • Événements
  • Question de méthode et d’écriture : décrire, penser et rêver à plusieurs une danse. Proposition à partir de Pour que le ciel ne tombe pas de Lia Rodrigues (Isabelle Launay et Isabelle Ginot, PU en danse, Université Paris 8)