Gwendoline Lemaitre

 
Gwendoline Lemaitre
Doctorante
Gwendoline Lemaitre
Faire troupeau dans les montagnes à l'est de la Géorgie. Habiter en composant des paysages tushes
Grégory Delaplace (EPHE), Éric Garine (LESC) et Cédric Sueur (IPHC)
Bourse de master Martine Aublet 2019
...
Participation au programme de recherche GéoMout (Miti-Cnrs): Géopolitique du Mouton: une leçon de modernité? Faire société avec le bétail dans les turbulences du monde actuel (Europe Centrale, Asie Centrale). Coordonné par Eric Garine (LESC, UMR 7186 - INSHS), Christine Raimond (PRODIG, UMR 8586 - INSHS), Cedric Sueur (IPHC, UMR 7178 - IN2P3)

 

Participation à l'ANR PastoDiv: Pratiques pastorales et diversité des animaux domestiqués. Coordonnée par Matthieu Salpeteur (PALOC, UMR 208- MNHN/IRD), qui rassemble des spécialistes de cinq systèmes pastoraux: Mongol (Charlotte Marchina), Kirghize (Nicolas Lescureux), Rabari (Matthieu Salpeteur), Wodaabe (Saverio Krätli) et Arabe (Chloé Violon).

Domaines de recherche

Géorgie
Kakheti - Est de la Géorgie - Caucase
Identité ethnique, pastoralisme, relation aux lieux, réseaux relationnels, frontières

Parcours universitaire et professionnel

Dans la continuité de ses recherches de master, le travail de thèse de Gwendoline Lemaitre se structure autour de l'étude des relations de plusieurs groupes de populations et de leurs manières de « faire société » en fonction des périodes de l'année et des territoires arpentés. Son objectif est d'analyser comment des animaux d'élevages (moutons, chèvres, vache) et des animaux auxiliaires (chiens, chevaux) participent aux dynamiques ethniques de différenciation reposant sur des critères notamment religieux, linguistiques et géographiques. Ce travail repose d'une part sur des enquêtes de terrain de longue durée dans l'est de la Géorgie, sur la participation aux activités pastorales quotidiennes et sur une connaissance précise des langues parlées localement, et d'autre part, sur un travail pluridisciplinaire réalisé en collaboration avec d'autres anthropologues, des éthologues et de mathématiciens spécialistes de l'analyse des réseaux. Elle se demandera dans quelle mesure les travaux récents d'éthologie et de philosophie sur les cultures animales peuvent venir enrichir la question classique en anthropologie de l'identité ethnique. L'analyse détaillée et précise des comportements animaux entre t- elle en résonnance avec les discours des éleveurs et de leurs familles sur eux-mêmes et leurs voisins, humains et comme bétail ?

Lemaitre, G., Case Study of a Tush Transhumance. Contemporary Challenges of a Journey across Georgia: Sociability, Contingency and Relationship to the Land, Nomadic Peoples, 26 (1) : 61-82, en ligne : https://www.ingentaconnect.com/contentone/whp/nomp/2022/00000026/00000001/art00005.
There are few contemporary social scientific studies on the Caucasus, and fewer still that deal with pastoralism in its own right. Yet, as a gateway between Europe and Asia, this is a region of extreme cultural, linguistic and ecosystemic diversity. Pastoralism has played a central role here historically, the basis of many mythic tales known throughout the world (e.g., the Golden Fleece). Drawing on a case study of Georgian transhumance from my own fieldwork, the goal of this article is to amplify research on Caucasian pastoralism with a contemporary overview of the core issues.
Lemaitre, G., 2021, Tushuri Guda. Dernier jour de juin dans une ferme du Caucase Géorgien 2/2, ArchéOrient - Le Blog, 18 juin 2021, en ligne : https://archeorient.hypotheses.org/16177.
Lemaitre, G., 2021, Tushuri Guda. Dernier jour de juin dans une ferme du Caucase Géorgien 1/2, ArchéOrient - Le Blog, 11 juin 2021, en ligne : https://archeorient.hypotheses.org/16148.
Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Flexicontent
Flexicontent
Accepter
Décliner