Maurizio Esposito La Rossa

 
Maurizio Esposito La Rossa
ATER
Maurizio Esposito La Rossa
L'or et l'argent : identifications dynastiques et relations hiérarchiques dans les royautés sakalava de Madagascar
Carlo Severi et Laurent Berger
09/12/2020
...

Domaines de recherche

Madagascar
Sakalava
Royauté, Hiérarchie, Historicité, Rituel, Culture matérielle

Parcours universitaire et professionnel

[English version below]

Maurizio Esposito La Rossa est un anthropologue spécialiste de Madagascar. Ses recherches portent sur les processus de transformation sociale et politique à travers les pratiques rituelles et les remaniements narratifs du passé. Après un doctorat en anthropologie à l'EHESS de Paris (2020, Prix de thèse Martine Aublet), il a effectué des recherches postdoctorales aux départements d'anthropologie de l'Université de Cambridge (2021-2022) et de la London School of Economics and Political Science (2023), financé par la Fondation Fyssen.

Sa recherche doctorale a porté sur les transformations contemporaines de la monarchie sakalava, de sa hiérarchie et de son usage de l'histoire dans le contexte de l'État républicain malgache. En particulier, ses travaux ont mis en évidence la manière dont les descendants d'esclaves et d'aristocrates recourent aux rituels royaux pour réélaborer le passé et ainsi légitimer ou négocier leur position sociale. Le manuscrit du livre basé sur cette thèse est actuellement en cours de publication chez Hau Books (Chicago).

Ses recherches postdoctorales ont exploré les conceptions divergentes du pouvoir, de la hiérarchie et du travail entre l'État républicain et les monarchies sakalava en se focalisant sur le choix des différents matériaux utilisés dans la construction des sites royaux. L'hypothèse principale est que les matériaux et les techniques de travail qu'ils impliquent sont porteurs de valeurs politiques et sociales. Les recherches actuelles de Maurizio Esposito La Rossa poursuivent l'analyse des tensions sociales et politiques actuelles à travers la relation entre la mémoire, les matériaux et le travail ritualisé.

 

Maurizio Esposito La Rossa is a specialist in the anthropology of Madagascar. His research focuses on the processes of social and political transformation through ritual practices and narrative reshaping of the past. After a PhD in anthropology at the EHESS in Paris (2020, Prix de thèse Martine Aublet), he conducted his postdoctoral research at the Departments of Anthropology of the University of Cambridge and the London School of Economics, funded by the Fyssen Foundation.

His doctoral research concerned the contemporary transformations of the Sakalava monarchy, its hierarchy, and its use of history in the context of the Malagasy republican state. In particular, his work highlighted how descendants of slaves and aristocrats resort to the royal rituals to rework the past and thus legitimise or negotiate their social identity. The manuscript of the book based on this thesis is currently in the process of publication for Hau books (Chicago).

His  postdoctoral research explored the divergent conceptions of power, hierarchy and labour between the republican state and the Sakalava monarchies by focusing on the choice of the different materials used in the reconstruction of the royal places. The hypothesis underlying this study is that the materials and processing techniques they involve are conveyors of political and social values. Maurizio’s present work investigates these social and political tensions through the relationship between memory, materials and ritual work.

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Flexicontent
Flexicontent
Accepter
Décliner