Pia Bailleul

 
Pia Bailleul
Doctorante
Pia Bailleul
La mine d'uranium de Kvanefjeld: reconfigurations politiques et symboliques autour de l'uranium groenlandais à l'heure de l'indépendance
Sophie Houdart
Groenland
...

[English version below]

Pia Bailleul travaille dans le sud du Groenland sur des questions industrielles et environnementales.

Son terrain ethnographique se situe dans la région de Kujalleq où une mine d'uranium et de terre-rares (Kvanefjeld) est sur le point d'ouvrir. Dans cette zone faite de fjords, montagnes et vallées, des exploitations agricoles occupent déjà les lieux depuis le milieu du XIXème siècle, regroupant un peu moins de 200 personnes. A leur côté se tiennent des ruines Vikings du Moyen-Age classées au patrimoine de l'UNESCO et sujettes à des mesures de patrimonialisation, dans une optique d'ouverture touristique. Il s'agit de la seule région abritant une industrie agricole, et la plus grande quantité de vestiges Norses.

La zone autour de la mine de Kvanefjeld est donc habitée par des secteurs industriels différents – voire concurrentiels – qui se lient de manière divergente à l'environnement. La thèse de Pia Bailleul s'intéresse à ces « modalités d'habiter » dans une perspective historique et politique. En effet, l'industrie minière représenterait une manne financière rendant l'indépendance vis à vis du Danemark réalisable, dont le Groenland est une colonie depuis le Xème siècle, période d'occupation Viking.

Les différentes tensions qui agissent cet environnement se lisent dans les lieux et les pratiques, dès lors il s'agit de comprendre en quoi elles en font un territoire polymorphe à la croisée d'enjeux historiques pour le pays.

 

Thesis entitled: The Uranium Mine of Kvanefjeld: Political and Symbolic Reconfigurations of Greenland’s Uranium in the Era of Independence

Pia Bailleul works in the South of Greenland on industrial and environmental questions.

Her ethnographic field is in the Kujalleq region, where a uranium and rare minerals mine (Kvanefjeld) is about to open. This area, made of fjords, mountains, and valleys, has already been occupied by farms since the middle of the 19th century, gathering a little under 200 people. Next to them are Viking ruins from the Middle Ages, listed as a UNESCO world heritage site and thus subject to regulations, particularly in the context of opening the area to tourists. It is the only region with an agricultural industry, and contains the largest number of Norse remains.

The Kvanefjeld mine’s surroundings are therefore inhabited by different, even competing, industrial sectors, with various relationships to the environment. Pia Bailleul’s thesis focuses on these “modes of living” in a historic and political perspective. Indeed, the mining industry would represent a financial windfall making independence from Denmark achievable, of which Greenland has been a colony since the 10th century, a period of Viking occupation. The different tensions that affect this environment can be read in places and practices, it is thus a matter of understanding how these tensions create a polymorphic territory at the crossroads of historical stakes for the country.

Bailleul, P., 2021, Étude des législations minières groenlandaises (1932-2021) : indépendantisme minier, usages des terres et conflits sociaux, Nuevo Mundo, Questions du temps présent, en ligne : http://journals.openedition.org/nuevomundo/85433.
En 2009, l'autonomie politique du Groenland est renforcée par une législation indépendantiste. Cette loi établit le transfert de toutes les compétences politiques à l'île, et notamment celles sur les sols, jusque-là sous autorité danoise. Elle fixe les conditions de l'autonomisation du budget, toujours partiellement financé par le Danemark. Sa part serait remplacée par les recettes de l'industrie minière, apportant au Groenland l'indépendance. Depuis 2009, ce secteur est ainsi l'objet de lois qui visent à le renforcer et à nationaliser les terres. Ces développements donnent lieu à une contestation nationale, qui fait émerger des revendications « autochtones » et « citoyennes » de façon inédite. Ces catégories politiques deviennent alors les symptômes d'une cohésion nationale troublée par ces nouvelles mesures. Cet article étudie les caractéristiques et implications de l'association entre industrie minière et indépendance, et analyse le trouble politique comme révélateur d'une reconfiguration des modalités d'usages et de gestion des terres.
Bailleul, P., 2019, La société groenlandaise en mutation : itinéraire d’un État en devenir, Les régions de l’Arctique (Neuilly, Atlande) : 79-95 [Clefs concours].
Bailleul, P., 2019, Habiter l’Arctique, une entrée par la pratique des acteurs : le cas de Qassiarsuk, au Groenland, Les régions de l’Arctique (Neuilly, Atlande) : 185-192 [Clefs concours].
Bailleul, P., 2019, Inégalités sociales et hiérarchies linguistiques au Groenland : vers une approche politique de la langue ?, Actes de colloque du 21e Congrès d’études Inuit / Proceedings of the 21st Inuit Studies Conference (Montréal, Université du Québec) : 1-9, en ligne : https://archipel.uqam.ca/13845/1/ISC2019-Actes-Proceedings.pdf.
Langue officielle du Groenland, le kalaallisut cohabite avec des dialectes territoriaux et le danois. Cette pluralité linguistique trouve ses origines dans l'occupation morcelée de l'île, favorisant le développement des régionalismes, et l'occupation danoise, propageant cette langue dans les secteurs scolaire et administratif. Malgré l'institutionnalisation du kalaallisut en 2009, le danois reste encore majoritairement utilisé dans le secteur professionnel, entraînant une situation de concurrence et de plafond de verre. À l'échelle nationale, ceci met en exergue des phénomènes d'exclusion linguistique se faisant indices et vecteurs d'inégalités sociales. À partir de données ethnographiques relatives à l'usage des langues, ce papier questionne le rôle structurel des institutions dans la socialisation linguistique et la valeur symbolique associée à chaque langue, facteurs déterminants dans l'usage pragmatique. L'étude de discours réflexifs engage la notion d'usage politique comme pratique divergente, intergénérationnelle et conscientisée de la langue.
Bailleul, P., 2021, « Le territoire périssable. Les effets du projet Kvanefjeld sur la péninsule de Narsaq, sud-Groenland », séminaire de recherche du musée du quai Branly - Jacques Chirac, Paris.
Bailleul, P., 2021, « Nationale, radioactive puis nucléaire : constructions législatives et physiques de la production uranifère de la montagne Kuannersuit (sud-Groenland) », séminaire "Anthropologie à Nanterre", Université Paris Nanterre.
Bailleul, P., 2020, « Mise en scène patrimoniale et développement économique autour des sites groenlandais classés à l’Unesco "Kujataa : a subarctic farming landscape" », séminaire Monde arctique, Séminaire, Université Paris 1.
Bailleul, P., 2020, « Constituer l’histoire politique des mines et des minerais groenlandais : photographies, lois, industries », séminaire de recherche, musée du quai Branly, Paris.
Bailleul, P., 2019, « Le projet industriel Kvanefjeld : reconfigurations politiques et symboliques autour de l’uranium groenlandais à l’heure de l’indépendance », séminaire du GDR Arctique (AREES), Angers.
Bailleul, P., 2019, « Patrimonialization in South Greenland : farms, ruins and mine », 49th International Artic Workshop, Uniersité de Stockholm, Suède.
Bailleul, P., 2019, « Ce qui a été, ce qui n’est plus et ce qui est : quand le passé éclaire l’avenir ? Réflexion autour de l’aménagement dans la région Kujalleq, Sud Groenland », journées scientifiques des doctorants du Lesc, Nanterre, France.
Bailleul, P., 2019, « Industrialisation au Groenland : enjeux politiques et modalités de production autour du complexe minier Ilimaussaq », 15e journées scientifiques du Centre national français des recherches antarctique et arctique, Maison des Océans, Paris.
Bailleul, P., 2019, « Inégalités sociales et hiérarchies linguistiques au Groenland : vers une approche politique de la langue ? », 21th Inuit Studies Conference, UQAM, Montréal, Canada.
Bailleul, P., 2020, « Les Jeux Olympiques de l’Arctique: des sports d’hier à aujourd’hui », conférence, Espace des mondes polaires, Prémanon, Jura.
Bailleul, P., 2020, La quête indépendantiste groenlandaise au carrefour d’enjeux internationaux, Diplomatie, 102 : 64-67.

2019-2020, semestre 2

  • TD Cuisine des ethnologues, L1 (24h)
  • TD Textes fondamentaux 2, L3 (24h)

2018-2019, semestre 2, TD Nature et culture, L1 (24h)