Pierre Depardieu

 
Jeune docteur
Pierre Depardieu
Le journal au sérieux. Exercices d'anthropologie diaristique
Albert Piette
19/06/2023
...

Domaines de recherche

France
Anthropologie diaristique, journal, critique du récit, quotidien, précarité

Parcours universitaire et professionnel

[English version below]

La thèse de Pierre Depardieu a porté sur le journal (au sens diaristique du terme : journal de terrain, de recherche, intime, etc.). Quoiqu'il soit l'un des outils fondamentaux de l'ethnographie, le journal est aussi très rarement cité dans les textes universitaires et, à quelques rares exceptions près, jamais publié pour lui-même. S'il peut parfois être évoqué dans les ouvrages de méthode des sciences sociales, il est très peu investi comme outil textuel, théorisé comme ressource épistémologique, et utilisé avec une visée d’exploitation méthodique. Il constitue à ce titre un angle mort paradoxal dans la pratique des disciplines appuyées sur la démarche ethnographique.

Pour tenter de remédier à cette situation, la thèse de Pierre Depardieu propose des méthodes expérimentales d’exploitation d’un matériau diaristique. Pour ce faire, ce travail part d’un journal qu'il est décrit, dissèqué, et exploité comme le fondement d'une réflexion épistémologico-méthodologique qui se veut un jalon dans la constitution d'une anthropologie diaristique. Tout au long de cette réflexion, le journal est posé comme une alternative au récit, format omniprésent dans les sciences sociales et défini comme un dispositif textuel téléologique fondé sur le mécanisme de l’intrigue. Ce faisant, l'ambition d'une anthropologie diaristique devient aussi la tentative d'une critique épistémologique des disciplines fondées sur la démarche ethnographique.

Le journal choisi pour fonder cette démarche a été suscité en dehors de tout cadre de recherche, lors d'un séjour effectué par Pierre Depardieu durant dix-huit mois à L***, dispositif associatif de travail social situé en France et qui est constitué par un système de colocations où cohabitent simultanément des personnes ayant connu la grande précarité (le plus souvent sous la forme de situations de vie sans abri) et des bénévoles. Pierre Depardieu, pris dans cette situation de vie collective, saisit ainsi un journal qui l’amène à s’interroger par contraste sur la puissance déformante de ces pratiques textuelles communes en sciences sociales que sont les récits de tous ordres.

---

PhD dissertation entitled: "A Journal to the Word: Essays towards a Diaristic Anthropology"

In his PhD thesis, Pierre Depardieu deals with the diaristic format (be it with diaries and journals written on the field, while carrying research, or for personal purposes, etc.). Despite being one of the most fundamental tools in ethnography, journals are seldom cited in academic texts and, with very few exceptions, never published as such. Though social-science handbooks allude to it, the journal seems to have yet never been subject to the scrutiny of theoretical works that would take aim at describing it as a textual tool, at theorizing it as an epistemological means, and at methodically operating on it. As such, it remains a paradoxical blind spot in the disciplines built onto ethnographic endeavors.

To rectify this state of affairs, Pierre Depardieu's PhD dissertation suggests prototypical methods in exploiting a particular diaristic material. To do so, this work chooses to build around a journal that is described, dissected, and exploited as the basis of an epistemological and methodological reflection working to prepare the ground for a diaristic anthropology. In the course of this effort, the journal offers itself as an alternative to the narrative, which is standing as a pervasive formula in the social sciences and can be defined as a series of teleologically-designed, plot-based textual devices. In so doing, the move towards a diaristic anthropology also becomes an attempt, on an epistemological level, to appraise critically the various disciplines emanating from ethnography.

The journal used here to this end was written by Pierre Depardieu without any research intention. He was incited in this process during an 18-month residence in L***, a non-profit social-work initiative located in France, run by a charity organization, and consisting of several apartments shared among people coping with severe poverty (usually witnessed by a past period of homelessness), together with volunteers. Pierre Depardieu, engaged in this community life-setting, thus journals his everyday experience. He is subsequently led to consider the power of distortion that lies in such well-received textual practices as narratives of all sorts.

Terrains

France

  • Mai. 2014 (80 semaines)
    Ce n'était, initialement, pas un terrain, mais simplement une démarche visant à s'impliquer dans une structure associative constituée de quelques colocations entre personnes en situation de grande précarité et bénévoles, quelque part dans une grande agglomération française. Bien plus tard, le journal personnel tenu durant cette expérience sert de fondement à une thèse de doctorat.

2019-2020 (second semestre) : Anthropologie de la vie quotidienne (CM L3)

2020-2021 (premier semestre) : Textes fondamentaux I (TD L2)

Depardieu, P., 2019, « Le vivre ensemble comme instrument de réhabilitation du quotidien en contexte chrétien », Séminaire transversal de l’ED395, Université Paris Nanterre.
Depardieu, P., 2018, « Le scrupule et l’ambition. Problèmes de confidentialité en terrain familier », 1re journée scientifique des doctorant.e.s du LESC, MAE, Nanterre.
Depardieu, P., 2017, « L’habitat partagé : approche par les sciences de l’homme et de la société », journée "Sous le même toit: les chrétiens dans l’habitat partagé", organisée par la Conférence des évêques de France et la Fondation Jean Rodhain, Paris.
Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Flexicontent
Flexicontent
Accepter
Décliner