Evènements

Du ciel étoilé à l'environnement nocturne, la construction d'un nouveau front de protection de la nature. Éléments de cadrage et approche critique, Samuel Challéat, Johan Milian, Dany Lapostolle

Anthropologie de la nuit

Télécharger au format iCal
Jeudi 28 Mars 2019 10:30 - 13:00
Salle 339D du LESC (3e étage)
MSH Mondes (bât. Ginouvès)
21, allée de l’Université, Nanterre

Présentation

nuit 28avril2

Des Réserves internationales de ciel étoilé à la "Trame noire", la mise en protection de la ressource obscurité revêt des déclinaisons plurielles (socioculturelles, écologiques et sanitaires) et s’incarne dans des démarches dont les méthodologies sont parfois encore peu éprouvées. Elle n’en est pas moins un sujet bénéficiant d’un réel effet de mode. Qu’on la qualifie par la perte de patrimoine, la dégradation d’habitats, les effets perturbateurs voire destructeurs sur les espèces, ou bien la construction potentielle de ressources pour l’action collective locale, l’appropriation de cette thématique de protection par les réseaux d’aires protégées est pleinement en cours. C’est donc à la fois sur la trajectoire de la construction d’un objet d’action publique, la diversité des facettes qu’il propose et sur les enjeux contemporains que nous proposons de développer notre intervention lors de cette séance du séminaire des Nocturnes.


image nuit 07102011 iceberg devant Mittimatalik webLe séminaire de recherche « Anthropologie de la nuit » réunit des chercheurs de plusieurs disciplines ayant pour objectif de contribuer à la construction de l’objet « nuit » en anthropologie. Phénomène physique dont la durée varie selon la position géographique et le moment de l’année, la nuit est l’objet de perceptions et de représentations culturelles diverses ; celles-ci impliquent des constructions du temps, de l’espace, des êtres et de leur agentivité, qui sont jusqu’à présent moins étudiées en elles-mêmes que comme complément du savoir et des activités diurnes.

Abordée depuis plusieurs disciplines, la nuit se révèle bien davantage que le cadre du sommeil ou des activités non diurnes. Ce champ de recherche concerne l’ensemble des objets et des processus étudiés par l’anthropologie (le corps et ses techniques, la notion de personne, la culture matérielle, les échanges économiques, les croyances et les représentations du monde surnaturel, les conceptions de l’espace et du temps).

Deux questions sont au cœur de ce programme : les organisations spécifiques de la nuit sont-elles soumises à des contraintes physiologiques qui régulent leur fonctionnement ? Limitent-elles l’espace d’autonomie des acteurs, ou à l’inverse l’institution de ces ordres collectifs parvient-elle à reconfigurer les rythmes biologiques des individus ? Comment la cognition, les techniques au sens large, la gestion de l’espace et du temps dans le groupe étudié, sont-elles affectées par les contraintes particulières liées à des activités instaurées dans le temps nocturne ?

  • Accueil
  • Du ciel étoilé à l'environnement nocturne, la construction d'un nouveau front de protection de la nature. Éléments de cadrage et approche critique, Samuel Challéat, Johan Milian, Dany Lapostolle