Evènements

Rimes de guerre : chroniques (chantées) d'un coup d'état manqué (Amhara, Ethiopie)

Anthropologie à Nanterre

Télécharger au format iCal
Mardi 30 Mars 2021 10:00 - 12:00
Visioconférence
,

Présentation

La rébellion souffrante bǝsotäña abyot par Tesfahun Mande 2018

Le 22 juin 2019, des hommes en armes menés par un opposant politique font irruption dans une réunion du gouvernement régional Amhara, en Éthiopie, tuant plusieurs personnes au cours de ce qui est vite désigné comme un « coup d’Etat manqué ». Paradoxal car « fratricide » (opposant Amhara à Amhara), plongeant la population dans la stupeur, cet attentat est l'un des soubresauts violents de la crise politique que connaît depuis 2016 un pays traversé par les conflits territoriaux, les rivalités ethniques et les règlements de compte.

En toile de fond de cette crise résonnent deux genres musicaux-poétiques, qärärto et fukära. Réduits depuis le début des années 1990 à la sphère des conflits villageois, ces genres sont de retour depuis quelques années sur le devant de la scène. Chantés dans les funérailles ou les mariages, fixés par l'enregistrement et parfois édités par des militants politiques, ils cheminent avec les nouvelles et les rumeurs entre villes et campagnes. On dit d'eux qu'ils alimentent la colère et favorisent l'action : quelques fragments écoutés sur un téléphone suffiraient pour se sentir irrésistiblement porté à rejoindre « en forêt » la défense de la cause Amhara.

Mon objectif ici sera d'explorer les logiques qui sous-tendent la pratique du conflit armé dans cette région en prenant comme fil directeur les circulations, les partages et les écoutes du chant, ainsi qu’en montrant leur ancrage dans la longue histoire des luttes de pouvoir régionales. L'ethnographie des semaines qui suivirent ce « coup d'état manqué » laisse alors entrevoir des enjeux décisifs pour les acteurs concernés : pourquoi agir et avec qui ? Et comment se décide-t-on en guerre ?

Discutant : Jean-Baptiste Eczet (EHESS/LAS).

Lien visio : https://meet.jit.si/Anthopologie%C3%A0Nanterre

 Illustration : La rébellion souffrante (bǝsotäña abyot), par Tesfahun Mande (2018)


« Anthropologie à Nanterre » est un séminaire d’anthropologie généraliste, organisé par le Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative et le Département d’anthropologie de l’université Paris Nanterre. Le séminaire a lieu le mardi de 10h à 12h à l’Université Paris Nanterre, Amphithéâtre Max Weber (bâtiment Max Weber, 8 Allée de l'Université, l’Université Paris Nanterre).

Les séances sont ouvertes à tout.e.s. Selon les conditions sanitaires, le nombre de participants sur place pourra être limité mais les séances seront accessibles en visioconférence. Les modalités de participation et d’inscription seront précisées à chaque annonce de séance.

Calendrier 2020-2021
Calendrier 2018-2019
Calendrier 2017-2018
Calendrier 2016-2017
Calendrier 2015-2016
  • Accueil
  • Rimes de guerre : chroniques (chantées) d'un coup d'état manqué (Amhara, Ethiopie)