Évènements

Hétérogénéité, induction sensible et mise en difficulté : des stratégies sonores et musicales dans la Danse des 5 Rythmes

Séminaire du CREM

Télécharger au format iCal
Lundi 14 Février 2022 14:00 - 16:00
Salle 308F du LESC (3e étage)
MSH Mondes (bât. Ginouvès)
21, allée de l’Université, Nanterre

Présentation

Seminaire Mazzella 2022Avec Marie Mazzella di Bosco

La créatrice de la Danse des 5 Rythmes, Gabrielle Roth, la présentait comme « une méditation en mouvement » et une « pratique spirituelle » : née au sein de l’Institut Esalen en Californie dans les années 1970, cette danse rassemble aujourd’hui en Île-de-France plusieurs dizaines de personnes par séance, plusieurs soirs par semaine et les weekends. Le plaisir de danser en musique, collectivement et sans chorégraphie, est l’une des premières motivations avancées par les pratiquants, mais bien vite apparaissent d’autres enjeux : une dimension de « guérison », la possibilité d’« être enfin soi », de « se connecter à l’autre et au groupe », ou d’accomplir un « travail sur soi ». La musique, le sonore et le mouvement dansé sont ainsi, au même titre que le guidage verbal, les interactions ou l’atmosphère sensible mise en place, des instruments au service d’une expérience non ordinaire, propre à offrir une révélation sur soi ou « le monde » et donc à répondre à la quête de sens qui occupe les danseurs. L’une des difficultés est que, de l’œuvre bien connue de musique classique au morceau de techno-électro plus confidentiel, en passant par un chant maori, une chanson populaire actuelle ou des notes de piano sur fond de bruits d’eau, les sélections musicales des enseignants se prêtent a priori mal à une analyse systématique. Mais cette irréductible hétérogénéité est un trait caractéristique, cohérent avec la pensée sous-jacente de ces pratiques. Je m’attacherai pendant cette présentation à interroger ce trait et d’autres constantes des stratégies musicales et sonores mises en œuvre dans la Danse des 5 Rythmes, afin d’éclairer l’expérience particulière procurée par cette pratique corporelle à vocation spirituelle.


LESC CREM Picto C webLe séminaire du CREM (Centre de recherche en ethnomusicologie) a lieu deux lundis par mois, de 14h à 16h. Les chercheurs (doctorants compris) membres du CREM ou invités de passage y présentent leurs travaux en cours. Les présentations durent 50 minutes, et sont suivies d’une pause café et d’une heure de discussion.

Occasionnellement, le séminaire prend la forme d’un atelier rassemblant plusieurs chercheurs autour d’un thème commun. Il dure alors un après-midi ou bien une journée complète.

La participation au séminaire est ouverte à tous. Il fait par ailleurs partie du cursus des Master d’ethnomusicologie des universités Paris Nanterre et Paris 8 Saint-Denis.

Calendrier 2020-2021
Calendrier 2019-2020
Calendrier 2018-2019
Calendrier 2016-2017
  • Accueil
  • Laboratoire
  • Évènements
  • Hétérogénéité, induction sensible et mise en difficulté : des stratégies sonores et musicales dans la Danse des 5 Rythmes