Évènements

« Roukasskass », « concepts », vidéos et réseaux sociaux. Ethnographie du monde des danses urbaines à Abidjan (Côte d’Ivoire)

Séminaire du CREM

Lundi 05 Décembre 2022 10:00 - 12:00
Salle 308F du LESC (3e étage)
MSH Mondes (bât. Ginouvès)
21, allée de l’Université, Nanterre

Présentation

Seminaire Andrieu 2022Avec Sarah Andrieu*

À Abidjan (Côte d’Ivoire), la vitalité de certaines musiques populaires centrées sur la danse (le>coupé-décalé en particulier), le développement de la 3G puis de la 4G, l’accès à des smartphones bon marché proposant des applications de captations vidéos et des logiciels de montage ainsi que le succès de certains réseaux sociaux ont modifié l’écosystème du vidéoclip musical et plus largement les pratiques des danseurs urbains en multipliant les formes et les espaces dédiés à la danse :  « démo » centrée sur les « concepts » (pas de danse) associés au morceau, « défis » ou « challenge » en amont ou en aval de la sortie du vidéoclip au sein duquel les danseurs individuellement ou en groupe vont pouvoir dévoiler leur expertise corporelle et « clip » officiel né de la collaboration entre un réalisateur, un-e artiste chanteur/chanteuses et des danseuses/danseurs. Ces vidéos sont créées pour circuler sur différents réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Tiktok…), elles sont parfois reprises par des chaines télés (Trace Africa…) ou YouTube spécialisées (Gadoukou la star TV…) et se présentent pour les danseuses et les danseurs ivoirien.e.s et de la diaspora comme de nouveaux supports d’expression, de sociabilité et de visibilité ou chacun va s’attacher à se mettre en scène et dévoiler son expertise corporelle en proposant des pas de danses particulièrement virtuoses, exubérants et/ou acrobatiques appelés « roukasskass ».

Cette communication sera l’occasion de partager quelques pistes d’une recherche ethnographique en cours sur le monde des danses urbaines abidjanaises. Je m’appuierai sur un corpus de données issues de deux enquêtes de terrain menée en 2021 (avril à juin) et 2022 (juin) dans différentes communes de la capitale économique ivoirienne (Cocody, Yopougon, Abobo principalement) au cours desquelles je me suis attachée à « suivre » les danseuses et les danseurs dans leur différentes activités « en ligne » et « hors ligne ». Je reviendrai dans un premier temps sur les questionnements méthodologiques qui se sont posés au fil de cette enquête attachée à saisir les pratiques du numériques « par le bas ». Je proposerai dans un second temps une étude de cas centrée sur la trajectoire et les activités du danseur ivoirien Gadoukou La Star, créateur du premier label de danses urbaines en Afrique francophone. L’exploration de ce parcours artistique et entrepreneurial singulier permettra de revenir sur certains enjeux qui traversent le monde des danses urbaines à Abidjan : visibilité et mise en scène chorégraphique de soi ; outils numériques et nouveaux métiers de la danse ; reconnaissance et imaginaire de la réussite.

* Sarah Andrieu est anthropologue, maitresse de conférences au département des Arts de l’Université Côte d’Azur. Elle est membre du Centre Transdisciplinaire d’Épistémologie de la Littérature et des Arts vivants (CTEL) et membre associée à l’Institut des mondes africains (IMAF). Ses recherches, menées au Burkina Faso depuis 2002, portent d’une part sur les usages politiques des danses traditionnelles par l’état postcolonial et d’autre part sur les dynamiques de circulation d’esthétiques, de savoirs, d’imaginaires dans le champ globalisé de la « danse africaine contemporaine ». Elle ouvre actuellement de nouvelles recherches sur les vidéoclips et les danseurs urbains à Abidjan en Côte d’Ivoire dans le cadre du programme de recherche « Cultures du numérique en Afrique de l’Ouest : musique, jeunesse, médiation » (https://afrinum.hypotheses.org


LESC CREM Picto C webLe séminaire du CREM (Centre de recherche en ethnomusicologie) a lieu deux lundis par mois, de 10h à 12h. Les chercheurs (doctorants compris) membres du CREM ou invités de passage y présentent leurs travaux en cours. Les présentations durent 50 minutes, et sont suivies d’une pause café et d’une heure de discussion.

Occasionnellement, le séminaire prend la forme d’un atelier rassemblant plusieurs chercheurs autour d’un thème commun. Il dure alors un après-midi ou bien une journée complète.

La participation au séminaire est ouverte à tous. Il fait par ailleurs partie du cursus des Master d’ethnomusicologie des universités Paris Nanterre et Paris 8 Saint-Denis.

Calendrier 2020-2021
Calendrier 2019-2020
Calendrier 2018-2019
Calendrier 2016-2017
  • Accueil
  • Laboratoire
  • Évènements
  • « Roukasskass », « concepts », vidéos et réseaux sociaux. Ethnographie du monde des danses urbaines à Abidjan (Côte d’Ivoire)
Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Flexicontent
Flexicontent
Accepter
Décliner